Continental Basketball Association

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CBA.

Continental Basketball Association

Description de l'image  Continental Basketball Association.gif.
Généralités
Création 1946
Disparition 2009
Organisateur(s) Continental Basketball Association
Catégorie Ligue mineure
Lieu Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 9
Statut des participants Professionnels
Palmarès
Tenant du titre Oklahoma Cavalry

La Continental Basketball Association (CBA) est une ligue mineure américaine de basket-ball disparue en mai 2009 après de nombreuses difficultés.

Historique[modifier | modifier le code]

La naissance[modifier | modifier le code]

Formée le 23 avril 1946, 6 semaines avant la NBA, la CBA est la plus ancienne ligue de basket-ball professionnelle du monde[réf. nécessaire]. D'abord appelée la Eastern League (ou Eastern Professional Basketball League), puis la Eastern Basketball Association, la ligue est renommée Continental Basketball Association le 26 août 1978, avec la volonté du comité directeur d'étendre la Ligue d'une côte à l'autre des États-Unis. La ligue voulait fusionner avec la WBA (Western Basketball Association), mais toutes les équipes WBA cessèrent leurs activités avant même que la fusion ne soit terminée.

Ligue mineure, ligue expérimentale[modifier | modifier le code]

Dès les années 1950 la CBA s'inscrit comme une ligue mineure, où se réfugient les joueurs n'ayant pas pu trouver une place en NBA ou en ABA. Parallèlement à cela, elle s'inscrit comme la ligue des nouveautés.

En 1946/47, les Hazleton Mountaineers intègrent trois joueurs d'origines afro-américaine, un fait très rare dans les sports majeurs aux États-Unis à cette époque.

La CBA met en place un partenariat avec la NBA. Elle signe dès 1983 un contrat de 1 million de dollars sur 3 ans avec la NBA pour le développement des joueurs et des arbitres. Plus tard, durant la saison 1987/1988, la CBA déplace la ligne des 3pts de 23'9 pieds à 22 pieds sur requête de la NBA à titre expérimental.

Le principe de ten-days contact provient également de la CBA. Suite a un accord avec la NBA (années 1980), un joueur de CBA pouvait signer un contrat d'essai de 10 jours dans une franchise de la grande ligue, contrat renouvelable une fois. À la fin de cet essai, soit le joueur obtenait son contrat pour le reste de la saison en NBA, soit il retournait dans sa franchise d'origine. Ce concept a depuis perduré, et s'est même généralisé.

Les années Isiah Thomas (1999-2001)[modifier | modifier le code]

En 1999, l'ancienne star NBA Isiah Thomas rachète, avec un groupe d'investisseur, la CBA. Ce rachat inclut également l'intégralité des franchises qui la composent.

En mars 2000, malgré une offre alléchante, Thomas refuse de revendre à la NBA qui voulait définitivement en faire une ligue de développement. Le 28 juin, Isiah Thomas est engagé comme entraîneur des Indiana Pacers. Comme il est interdit pour un entraîneur NBA de posséder sa propre ligue, il est alors obligé de vendre la CBA. Il signe alors une « intention de vente » à l'union des joueurs NBA. La NBA annonce pendant ce temps qu'elle préfère mettre un terme a la coopération avec la CBA, qui lui servait de ligue de développement depuis 33 ans. Cette coopération devra prendre fin à l'automne 2001, avec la création de la NBA Development League.

Incapable de vendre sa ligue, et désirant rejoindre les Pacers, Thomas place la CBA en liquidation le 3 octobre 2000. Ceci a pour conséquences le non-paiement du salaire des joueurs, et l'incapacité de lever des fonds pour organiser les matchs. Les dettes s'accumulent pour la CBA, et le 24 février 2001 la ligue est déclarée en banqueroute. 5 des anciens propriétaires reprennent alors en main leurs franchises et décident de migrer vers une ligue concurrente, la International Basketball League. Les autres propriétaires laissent eux périr leurs franchises en même temps que la ligue croulant sous les dettes.

La disparition, la renaissance[modifier | modifier le code]

La CBA est morte en ce printemps 2001, mais l'IBL n'est pas au mieux non plus. Elle disparaît à son tour durant l'été. Néanmoins le nouveau groupement IBL-CBA décide de fusionner avec la petite ligue dénommée International Basketball Association, afin de repartir en 2001-02. La CBA a définitivement fermé ses portes en 2009.

Les call-ups[modifier | modifier le code]

C'est d'ailleurs en tant que ligue mineure de la NBA que la CBA semble s'être trouvée une raison d'être avec les fameux call-ups. Chaque équipe NBA peut appeler durant la saison un ou plusieurs joueurs afin de compléter son effectif. 553 call-ups sont répertoriés entre 1978 et 2003.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Eastern Pennsylvania Basketball League (1946-1947)[modifier | modifier le code]

Eastern Professional Basketball League (1947-1970)[modifier | modifier le code]

Eastern Basketball Association (1970-1978)[modifier | modifier le code]

Continental Basketball Association (1978-2001)[modifier | modifier le code]

Continental Basketball Association (depuis 2001)[modifier | modifier le code]

Saison Champion Finaliste
2007-2008 Oklahoma Cavalry Minot SkyRockets
2006-2007 Yakama Sun Kings Albany Patroons
2005-2006 Yakama Sun Kings Gary Steelheads
2004-2005 Sioux Falls Skyforce Rockford Lightning
2003-2004 Dakota Wizards Idaho Stampede
2002-2003 Yakima Sun Kings Grand Rapids Hoops
2001-2002 Dakota Wizards Rockford Lightning

Joueurs célèbres ayant évolué en CBA[modifier | modifier le code]

La plupart des joueurs ayant joué en CBA n'ont qu'un rôle mineur en NBA, généralement le temps d'un 10 day contract (contrat d'une durée de 10 jours) pour pallier une blessure ou une faiblesse à un poste. Quelques exceptions demeurent :

Entraîneurs célèbres ayant évolué en CBA[modifier | modifier le code]

Parmi les entraîneurs NBA qui ont exercé en CBA, on notera :

Les équipes[modifier | modifier le code]

Défuntes ou ayant changé de ligue[modifier | modifier le code]

2006-2007[modifier | modifier le code]

American Division
National Division

2007-2008[modifier | modifier le code]

American Division
National Division

Futur ?[modifier | modifier le code]

En juillet 2008, une rumeur annonce la fusion de la CBA avec la Premier Basketball League, une autre ligue mineure américaine, pour faire face à la concurrence de la NBDL.

Références[modifier | modifier le code]

  1. leader de leur division avant que la ligue n'arrête ses activités

Liens externes[modifier | modifier le code]