Dubnium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dubnium
RutherfordiumDubniumSeaborgium
Ta
   
 
105
Db
 
               
               
                                   
                                   
                                                               
                                                               
                                                               
                                   
Db
Upp
Tableau completTableau étendu
Informations générales
Nom, symbole, numéro Dubnium, Db, 105
Série chimique métaux de transition
Groupe, période, bloc 5, 7, d
Couleur Peut-être argenté ou gris métal
No CAS 53850-35-4 [1]
Propriétés atomiques
Masse atomique 262 u
Configuration électronique probablement
[Rn] 5f14 6d3 7s2
 
Électrons par niveau d’énergie 2, 8, 18, 32, 32, 11, 2
Propriétés physiques
État ordinaire Présumé solide
Isotopes les plus stables
Iso AN Période MD Ed PD
MeV
256Db {syn.} 1,6 s
70 % α


30 % ε
9,12
9,08
9,01
8,89

252Lr


256Rf
257Db {syn.} 1,50 s α 9,07
8,97
253Lr
257mDb {syn.} 0,76 s α 9,07 253Lr
258Db {syn.} 4,4 s
67 % α

33 % ε
9,17
9,08
9,01

254Lr

258Rf
259Db {syn.} 0,5 s α 9,47 255Lr
260Db {syn.} 1,5 s α 9,13
9,08
9,05
256Lr
261Db {syn.} 1,8 s α 8,93 257Lr
262Db {syn.} 34 s 33 % FS
67 % α
 

8,66
8,45

258Lr
 
263Db {syn.} 27 s 56 % FS
41 % α
3 % ε

8,36

259Lr
263mRf
266Db {syn.} 22 min ε   266Rf
267Db {syn.} 1,2 h FS    
268Db {syn.} 16 h FS
ε ?
 
 

268Rf
Précautions
Élément radioactif
Élément radioactif
Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le dubnium est un élément chimique transactinide, de symbole Db et de numéro atomique 105. C'est un élément synthétique dont la période radioactive est inférieure à 2 jours. Tous les isotopes connus du dubnium sont hautement radioactifs.

Cet élément fabriqué synthétiquement n'a aucune application, et on connaît peu ses propriétés.

Historique[modifier | modifier le code]

Le dubnium (d'après la ville de Doubna, en Russie) fut synthétisé pour la première fois en 1967 par l'Institut unifié de recherches nucléaires (JINR), par l'équipe de Georgi Nikolaievitch Flerow, à Doubna[2]. Fin avril 1970, une équipe de chercheurs dirigée par Albert Ghiorso de l'université de Californie à Berkeley a confirmé cette découverte.

L'équipe américaine a synthétisé l'élément en bombardant une cible de 249Cf par un faisceau d'azote porté à 84 MeV au moyen d'un accélérateur de particules. Ils ont obtenu le noyau 260105 (demi-vie de 1,6 seconde). Les atomes de l'élément 105 furent détectés et confirmés le 5 mars 1970, bien que des indices semblent indiquer la formation à Berkeley de tels atomes l'année précédente.

Les scientifiques de Berkeley ont tenté la confirmation des découvertes soviétiques à l'aide de méthodes plus sophistiquées, mais en vain. Ils proposèrent le nom de « hahnium » (symbole Ha, [ˈhɑːniəm]) en l'honneur du scientifique allemand Otto Hahn. Ce fut le nom que la plupart des scientifiques européens et américains utilisèrent.

Une controverse se présenta alors, les chercheurs russes s'opposant à ce nom. L'IUPAC adopta alors le terme temporaire de unnilpentium, de symbole Unp. La dispute fut résolue en 1997, le nom de dubnium (Db) fut adopté.

Autres noms :

  • Eka-tantale ;
  • Hahnium ([ˈhɑːniəm]) - en l'honneur d'Otto Hahn ;
  • Joliotium ([ˌdʒəʊliˈəʊtiəm]) - en l'honneur de Frédéric Joliot-Curie;
  • Nielsbohrium ([ˌnɪəlsˈbɔː(h)riəm]) - en l'honneur de Niels Bohr ;
  • Unnilpentium ([ˌjuːnɪlˈpɛntiəm]).

Synthèse[modifier | modifier le code]

Le procédé d'origine, réalisé par l'équipe russe consistait en la réaction suivante :

\mathrm{{}^{243}_{\ 95}Am + {}^{22}_{10}Ne \to 5\, {}^1_0n + {}^{260}_{105}Db}
\mathrm{{}^{243}_{\ 95}Am + {}^{22}_{10}Ne \to 4\, {}^1_0n + {}^{261}_{105}Db}

L'équipe américaine réalisa en revanche les réactions suivantes :

\mathrm{{}^{249}_{\ 98}Cf + {}^{15}_{\ 7}N \to 4\, {}^1_0n + {}^{260}_{105}Db}
\mathrm{{}^{250}_{\ 98}Cf + {}^{15}_{\ 7}N \to 4\, {}^1_0n + {}^{261}_{105}Db}
\mathrm{{}^{249}_{\ 97}Bk + {}^{16}_{\ 8}O \to 4\, {}^1_0n + {}^{261}_{105}Db}
\mathrm{{}^{249}_{\ 97}Bk + {}^{18}_{\ 8}O \to 5\, {}^1_0n + {}^{262}_{105}Db}

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Base de données Chemical Abstracts interrogée via SciFinder Web le 15 décembre 2009 (résultats de la recherche)
  2. En produisant les noyaux 260105 et 261105 par bombardement de 243Am sur du 22Ne

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Holleman-Wiberg, «Lehrbuch der Anorganischen Chemie ». Verlag Walter de Gruyter & Co.

Sur les autres projets Wikimedia :

  s1 s2 g f1 f2 f3 f4 f5 f6 f7 f8 f9 f10 f11 f12 f13 f14 d1 d2 d3 d4 d5 d6 d7 d8 d9 d10 p1 p2 p3 p4 p5 p6
1 H He
2 Li Be B C N O F Ne
3 Na Mg Al Si P S Cl Ar
4 K Ca Sc Ti V Cr Mn Fe Co Ni Cu Zn Ga Ge As Se Br Kr
5 Rb Sr Y Zr Nb Mo Tc Ru Rh Pd Ag Cd In Sn Sb Te I Xe
6 Cs Ba   La Ce Pr Nd Pm Sm Eu Gd Tb Dy Ho Er Tm Yb Lu Hf Ta W Re Os Ir Pt Au Hg Tl Pb Bi Po At Rn
7 Fr Ra   Ac Th Pa U Np Pu Am Cm Bk Cf Es Fm Md No Lr Rf Db Sg Bh Hs Mt Ds Rg Cn Uut Fl Uup Lv Uus Uuo
8 Uue Ubn * Ute Uqn Uqu Uqb Uqt Uqq Uqp Uqh Uqs Uqo Uqe Upn Upu Upb Upt Upq Upp Uph Ups Upo Upe Uhn Uhu Uhb Uht Uhq Uhp Uhh Uhs Uho
   
  g1 g2 g3 g4 g5 g6 g7 g8 g9 g10 g11 g12 g13 g14 g15 g16 g17 g18  
  * Ubu Ubb Ubt Ubq Ubp Ubh Ubs Ubo Ube Utn Utu Utb Utt Utq Utp Uth Uts Uto  


Métalloïdes Non-métaux Halogènes Gaz rares
Métaux alcalins  Métaux alcalino-terreux  Métaux de transition Métaux pauvres
Lanthanides Actinides Superactinides Éléments non classés