Domptage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Domptage d'un léopard durant le début du XXe siècle.

Le domptage se réfère aux réponses spécifiques d'animaux sauvages entraînés à l'obéissance humaine. Il sert, en règle générale, à des actes notamment protecteurs ou de divertissement.

Plusieurs termes ont été distribués selon les animaux agissant à l'obéissance humaine. Le domptage est un terme utilisé pour le travail avec des bêtes féroces (dressage en férocité), le dressage pour le travail avec des bêtes paisibles (dressage en douceur, ou pelotage), éducation pour le travail avec des animaux domestiques et entraînement pour le travail avec des mammifères marins dans les cirques marins.

Animaux présentés au cirque[modifier | modifier le code]

Le domptage au sens strict se rapporte à la présentation de fauves, en particulier de grands félins (lions, tigres, panthères, etc.), généralement présentés dans une cage métallique pour des raisons de sécurité. Quelquefois, d'autres animaux participent à ces numéros : hyènes, ours, loups et même chiens. Les groupes d'animaux se composent en général de deux à dix individus, d'une ou plusieurs espèces, mais certains cirques ont pu présenter jusqu'à plusieurs dizaines d'animaux ensemble.

Il est plutôt question de dressage que de domptage pour désigner les numéros où interviennent d'autres animaux :

Il existe aussi des numéros de dressage d'animaux domestiques :

  • des animaux de ferme et de basse-cour ;
  • des animaux familiers : des chiens tels des caniches (très fréquents) et, beaucoup plus rarement, des chats (le dresseur Youri Kouklatchev de Moscou en avait fait sa spécialité[1]).

Enfin, le dressage de chevaux (la cavalerie en liberté, la haute école et les acrobaties équestres, qui en sont un dérivé) est un classique du cirque ;telles celle d'Arlette Gruss et plus encore celle du théâtre équestre Zingaro dirigée par Bartabas, ont largement contribué à renouveler le genre.

Animaux célèbres[modifier | modifier le code]

Parmi les animaux restés célèbres dans l'histoire du cirque :

  • l'éléphante Baba présentée en 1807 au Cirque-Olympique des Franconi,
  • le lion Wallace, né en 1812 à Édimbourg, dans la Ménagerie ambulante Wombwell, et mort en 1838, fut le premier lion né en captivité en Grande-Bretagne,
  • le cerf Coco présenté en 1813 au Cirque-Olympique des Franconi,
  • le tigre Atyr (mort à l'âge de 21 ans), dans la cage duquel le dompteur Henri Martin entra pour la première fois le 24 décembre 1819,
  • Brutus, le lion favori du dompteur Baptiste Pezon, qui inspira le sculpteur Bartholdi pour son lion de Belfort érigé en 1880,
  • l'éléphant d'Afrique Jumbo acheté par P.T. Barnum au Zoo de Londres en 1882 et mort en 1885, heurté par une locomotive pendant le chargement du cirque américain, dans la ville de St Thomas en Ontario,
  • Pascha, le lion écuyer sur un cheval, présenté par Carl Krone en 1893,
  • l'éléphant Fritz, échappé de la ménagerie du cirque Barnum & Bailey, tué en 1902 à Tours, où sa dépouille naturalisée est visible dans les anciennes écuries du Musée des Beaux-Arts,
  • le lion Brutus, très apprécié du public, mais qui un jour de 1907, devenu fou à force d'avoir subi de la maltraitance physique, lors de la fête de Saint-Cloud, agressa la célèbre belluaire ex-cancaneuse, La Goulue[2],
  • l’éléphant de mer Goliath présenté dans la ménagerie du Cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey en 1928 et 1929 (Colossus fut son successeur dans les tournées 1930 et 1931 du Ringling Bros. and Barnum & Bailey Circus et 1932 du Sells-Floto Circus),
  • le gorille Gargantua présenté dans la ménagerie du Cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey de 1938 à 1949 (sa compagne Toto vécut dans une cage séparée de 1941 à 1968),
  • Doutschka, panthère des neiges d'Alfred Court[3], tuée en 1940 par un léopard qui la suivait dans un tunnel au Madison Square Garden de New-York (où se produisait le Cirque Ringling Bros. and Barnum & Bailey),
  • le puma Bill du Cirque Francki, connu sous le nom du « puma de l’île de Ré »[4], s'évada au mois d'août 1962 à Ars-en-Ré, fut capturé au lasso et ne reprit sa place dans sa cage que le 16 octobre 1962 à Montpellier,
  • Zeila, rhinocéros blanc femelle, vécut au Cirque Knie de 1966 à 2006 (morte à l'âge de 43 ans) et fut le premier rhinocéros au monde présenté sur une piste de cirque en 1968,
  • Amigo, Black, Princess et Simbad, les dauphins de Jean Richard, présentés par le Capitaine Decker, à partir du 22 novembre 1969 sous chapiteau à Paris, avant de se produire en 1970 dans les grandes villes de France,
  • Kenny, le léopard vedette de Gunther Gebel-Williams avec lequel il participa en 1977 à une publicité pour American Express,
  • Charles le marabout présenté dans la Volière Dromesko en 1990-91,
  • Zingaro, le cheval frison de Bartabas, mort en 1999 à New York.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Youri Kouklatchev, Muo amis les chats, Messidor-La Farandole, Paris, 1988, 45 p. ISBN 2-209-06127-X
  2. Michel Souvais, Le Cirque au temps de Toulouse-Lautrec, Couleur cirque, 1988 ; Michel Souvais, Moi, La Goulue de Toulouse-Lautrec : Les mémoires de mon aïeule, Publibook, 2008 (ISBN 2748342569).
  3. Alfred Court, La Cage aux fauves, éditions de Paris, 1953. Texte intégral
  4. « Bill le puma a été retrouvé sur l'île de Ré », Paris Match, no 707, 27 octobre 1962.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henry Thétard, Les Dompteurs ou la Ménagerie des origines à nos jours, Gallimard, Paris, 1928.
  • Jean Richard, Mes bêtes à moi, Fernand Nathan, Paris, 1966.
  • Jean Richard, Envoyez les Lions ! ou le métier de dompteur, Fernand Nathan, Paris, 1971.
  • Pierre-Robert Lévy, Les animaux du cirque, Syros Alternatives, Paris, 1992 (ISBN 2-86738-784-1).
  • Christian Hamel, Caresses fauves. Inventaire des dresseurs et présentateurs de fauves depuis les années 70-80, L'Aventure Carto, Quistinic, 1998 (ISBN 2-911550-06-4).
  • Christian Hamel, Les Éléphants au cirque, L'Aventure Carto, Etel, 2001 (ISBN 2-911550-15-3).
  • Christian Hamel, Les Ours au cirque, L'Aventure Carto, Etel, 2004 (ISBN 2-911550-17-X).
  • Pascal Jacob, Bêtes de cirque, Magellan & Cie, Paris, 2004 (ISBN 2-914330-54-5).
  • Louis Bouchery et Sylvain Jardon, Dans l'intimité des Géants. L'Eléphant de Cirque, L'Entretemps éditions, Coll. Écrits sur le Sable, Vic la Gardiole, 2005 (ISBN 2-912877-22-9).