Tigre du Bengale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Panthera tigris tigris

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tigre du Bengale (Panthera tigris tigris)

Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Mammalia
Sous-classe Theria
Infra-classe Eutheria
Ordre Carnivora
Sous-ordre Feliformia
Famille Felidae
Sous-famille Pantherinae
Genre Panthera
Espèce Panthera tigris

Sous-espèce

Panthera tigris tigris
Linnaeus, 1758

Répartition géographique

alt=Description de l'image P tigris tigris map.png.


Statut de conservation UICN

( EN )
EN A2bcd+4bcd;C1+2a(i) : En danger
2008

Statut CITES

Sur l'annexe  I  de la CITES Annexe I , Rév. du 23-06-2005

Le tigre du Bengale (Panthera tigris tigris) est un félin, et la sous-espèce de tigre la plus connue. Également appelé tigre royal du Bengale, il est plus léger et moins costaud que le tigre de Sibérie. Avec une population d'environ 2000 individus en constante diminution, il est inscrit sur la longue liste rouge des espèces menacées d'extinction.

Morphologie[modifier | modifier le code]

Article principal : Tigre.
  • Longueur des mâles: 2,7 m environ à 3,1 m (avec la queue).
  • Longueur des femelles : 2,3 m environ à 2,7 m (avec la queue).
  • Hauteur au garrot des mâles: 100 cm à 110 cm environ[1]
  • Hauteur au garrot des femelles: 90 cm à 100 cm environ[1]
  • Poids des mâles: 180-250 kg environ, 225 kg en moyenne[2]
  • Poids des femelles : 110-160 kg environ, 135 kg en moyenne[2]

Mode de vie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle de vie du tigre.
Tigres du Bengale blancs

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

La population la plus forte de tigres du Bengale se trouve dans les parcs naturels du Bengale et du Bangladesh. On peut en trouver aussi dans l'Inde centrale et du Nord ainsi qu'en Birmanie et au Népal. Les tigres ont besoin d'un espace vital étendu sur lequel ils peuvent chasser. Ils marquent et défendent des territoires de taille variable pouvant dépasser 100 km2 pour un mâle. Comme ce sont des animaux solitaires, même une population restreinte a besoin d'une aire étendue où vivre et chasser. Un tigre a plusieurs tanières sur son domaine vital et utilise celle qui lui convient le mieux sur le moment. C'est un tigre plus polyvalent que les autres au niveau du biotope, il aime aussi bien fréquenter la forêt (dense ou clair), la savane (arbustive ou découverte) que les marais. Il dort généralement dans la forêt et se déplace dans la matinée et en fin de journée en savane découverte et au bord des marais à la recherche d'eau et de proies.

Protection[modifier | modifier le code]

En 1900, la population du tigre indien était estimée entre 40 000 et 50 000 individus. Vers 1972, ce chiffre était tombé à 1 850 et le gouvernement Indien a créé des parcs nationaux pour sauvegarder sa population de tigres. Un programme de protection l'a fait remonter à environ 4 000 en 1984.

Le dernier recensement de 2013 communiqué par le ministre népalais des Forêts et la Conservation des sols, établit leur population à 198 au Népal [3] et au Bhoutan, 150 au Bangladesh, 200 dans l'ouest de la Birmanie. Le recensement de 2007 donne 1 411 tigres en Inde. Ce chiffre est inférieur à celui du recensement de 1973 au lancement du projet tiger.

Mœurs[modifier | modifier le code]

Le tigre du Bengale est solitaire et nocturne et n'aime pas partager son domaine avec d'autres tigres et animaux. Pour décourager les intrus, tous les tigres marquent leur territoire en urinant des sécrétions très fortes qui signalent leur présence. Ils peuvent aussi déchiqueter l'écorce des arbres. Ils recouvrent leurs excréments de terre. Ils tirent aussi les restes d'une proie vers un fourré, les cachent sous des feuilles et y retournent plus tard.[réf. nécessaire]

Il est tout aussi difficile de suivre sa piste, car bien que le tigre du Bengale soit de taille imposante, il est de nature discrète et timide. Ainsi, les tigres du Bengale recouvrent leurs excréments avec de la terre et dissimulent leur proie tuée au milieu d’un buisson. Parfois même, ils la recouvrent de feuilles mortes pour être sûrs qu’aucun autre animal ne pourra y goûter en leur absence. Enfin, il faut savoir également que le tigre du Bengale est le seul félin à se nourrir d’une viande en début de décomposition.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Les tigres du Bengale atteignent leur maturité sexuelle à 3-4 ans pour les femelles et à 4-5 ans pour les mâles. Ils se reproduisent habituellement au printemps. Un mâle d'un domaine voisin rend visite à la femelle sur son domaine. Pendant cette période, la femelle n'est fertile que de 3 à 7 jours. Après l'accouplement, le mâle retourne aussitôt sur son propre domaine vital et ne participe pas à l'élevage des jeunes. Environ 15 semaines plus tard (95 à 112 jours), la tigresse met au monde de 2 à 4 petits, parfois plus, aveugles pendant les 10 premiers jours. La mère les allaite durant 8 semaines puis leur apporte aussi de petites proies à manger.
À 6 mois, elle les laisse seuls dans la tanière, pendant des jours, tandis qu'elle chasse. Plus grands, elle les emmène avec elle. À 11 mois, ils peuvent chasser seuls et à 16 mois, ils sont assez forts pour s'attaquer à de grandes proies. Les jeunes tigres restent 2 ou 3 ans avec leur mère; celle-ci est alors prête à s'accoupler à nouveau.

Alimentation et chasse[modifier | modifier le code]

Les tigres chassent à l'affût la nuit ou le jour. Bien que puissants et rapides sur de courtes distances,ils ne coursent jamais leurs proies plus loin que 500 m et ne peuvent gagner de vitesse sur une proie tel que le cerf, qui atteint les 75 km/h. Dès que les tigres repèrent une proie, ils s'approchent discrètement en rampant. D'un très grand bond, ils attaquent leurs proies sur le côté ou par l'arrière. 250 kg s'abattent sur leurs victimes, tandis que griffes et canines pénètrent dans ces proies.Il tue les petites d'une morsure à la nuque ; les grosses sont mordues à la gorge et étouffées. Le tigre chasse également le gaur et le buffle. Un gaur mâle pèse environ 900 kg : plus de trois fois le poids d'un tigre. Il mange rarement sa proie à l'endroit où il l'a tuée. Il préfère la trainer dans un endroit sûr. Le plus souvent, le tigre attaque des animaux vieux, faibles, blessés, malades, femelles en gestation ou jeunes qui opposent moins de résistance. Dans les Sundarbans, les proies du tigre sont le cerf axis, l'antilope nilgaut, le sanglier, des singes et des lézards. Il attaque aussi parfois les porcs-épics mais si les piquants se logent dans les pattes, le tigre peut en mourir.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journal Bombay Natural History Society
  2. a et b ANIMAL INFO - Bengal Tiger
  3. [1]