Classe Infanta María Teresa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Infante María Teresa
Image illustrative de l'article Classe Infanta María Teresa
croiseur cuirassé de classe Infanta María Teresa
Caractéristiques techniques
Type croiseur cuirassé
Longueur 111.80 m
Maître-bau 19.81 m
Tirant d'eau 6.55 m
Déplacement 6.890 tonnes (standard)
Port en lourd 11.020 t
Propulsion 2 [2 machines à vapeur
Puissance 13.700 cv
Vitesse 20.25 nœuds maxi
Caractéristiques militaires
Blindage nture = 305-254 mm
pont = 76-52 mm
Barbette =229 mm
Armement 2 x 280 mm (González Hontoria)
10 x 140 mm (González Hontoria)
8 x 57 mm
8 x37 mm (mitrailleuse Nordenfelt)
8 tubes lance-torpilles (365 mm)
Aéronefs non
Rayon d’action 9.700 miles à 10 nœuds (1.050 tonnes de charbon)
Autres caractéristiques
Équipage 497 hommes
Histoire
Constructeurs Drapeau de l'Espagne Espagne
Commanditaire Armada espagnole-Flag of Spain (1785-1873 and 1875-1931).svg
Période de
construction
1893-95
Période de service 1890-1907
Navires construits 3
Navires prévus 3
Navires perdus 3
Emperador Carlos V Suivant

La classe Infanta María Teresa fut la première classe de croiseur cuirassé construite pour la Marine espagnole entre 1889 et 1893. Les trois croiseurs blindés furent coulés par l’US Navy durant la bataille de Santiago de Cuba en 1898.

Classe Infanta María Teresa[modifier | modifier le code]

Nom Lancement Chantier Service effectif Fin de carrière Photo
Infanta María Teresa 30 août 1890 Societad Astilleros de Nervión-Bilbao
Drapeau de l'Espagne Espagne
28 août 1893 coulé le 3 juillet 1898 Infanta-maria-teresa h88603.jpg
Vizcaya 8 juillet 1891 Societad Astilleros de Nervión-Bilbao
Drapeau de l'Espagne Espagne
2 août 1894 coulé le 3 juillet 1898 Vizcaya far106.jpg
Almirante Oquendo 3 octobre 1891 Societad Astilleros de Nervión-Bilbao
Drapeau de l'Espagne Espagne
21 août 1895 coulé le 3 juillet 1898 Oquendo.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

sources:

  • Conway's All The World's Fighting Ships 1860-1905 de Robert Gardiner, Roger Chesneau, Eugene Kolesnik(ISBN 0-85177-133-5)