Landing Platform Dock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Enradiage d'un chaland à bord du Ouragan au large du Gabon (2004).

Un Landing Platform Dock (LPD), également appelé Amphibious transport dock, en français transport de chalands de débarquement, est la désignation, selon la liste des codes des immatriculations des navires de l'US Navy, d'un bâtiment militaire de transport de chalands de débarquement ou plus simplement « navire de débarquement », comportant un radier immergeable, d'où peuvent débarquer des véhicules d'infanterie (chars de combat, véhicules de transport de troupes, véhicules du génie, véhicules amphibie, etc) stockés en hangar (dock). D'allure massive à l'avant, un LPD comporte à l'arrière un pont d'envol non continu d'où opèrent quelques hélicoptères de transport de troupes (fusiliers marins ou marines).

Classes de LPD[modifier | modifier le code]

Le Galicia débarquant de l'aide humanitaire en Irak (10 avril 2003).
L'USS San Antonio, tête de sa classe dans le port de New York durant une parade navale (24 mai 2006).
L'HMS Bulwark de classe Albion avec la porte de son radier bien visible.

En service en 2008 ou à venir[modifier | modifier le code]

Retirés du service[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Selon Meretmarine, « Le nouveau bâtiment de projection algérien », dans Meretmarine (13 septembre 2012) [lire en ligne]
  2. Des grands LPD de 20 000 tonnes sont envisagés, en construction avec les États-Unis et/ou la France, selon « Inde. Marine : des grands navires amphibies en préparation », dans Défense et Sécurité internationale (ISSN 1772-788X) no 39 (juillet-août 2008)
  3. Commandé le 11 novembre 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :