Classe Amiral Charner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Classe Amiral Charner
Image illustrative de l'article Classe Amiral Charner
L'Amiral Charner avant 1897.
Caractéristiques techniques
Type Croiseur cuirassé
Longueur 106 m[1]
Maître-bau 14 m
Tirant d'eau 6 m
Déplacement 4 736 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur Creusot
16 chaudières Belleville
Puissance 8 000 ch (Bruix 8 700 ch)
Vitesse 19 nœuds (35 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 194 mm
6 canons de 138 mm
4 canons de 65 mm
4 canons de 47 mm
6 canons de 37 mm
12 autres canons
Autres caractéristiques
Équipage 384 à 393 hommes
Histoire
Constructeurs Arsenal de Rochefort
Forges et Chantiers de la Gironde
Arsenal de Brest
A servi dans Pavillon de la marine française Marine nationale française
Période de
construction
1889 - 1896
Période de service 1894 - 1920
Navires construits 4
Navires perdus 2
Navires démolis 2
Précédent Dupuy-de-Lôme Pothuau Suivant

La classe Amiral Charner est une classe de quatre croiseurs cuirassés de la marine française construits à la fin du XIXe siècle.

Conception[modifier | modifier le code]

Unités[modifier | modifier le code]

Nom Chantier Quille Lancement Service effectif Fin de carrière Photo
Amiral Charner Arsenal de Rochefort Juillet 1889 18 mars 1893 1894 Coulé le 8 février 1916 par un U-boot. Amiral charner.jpg
Latouche-Tréville Arsenal de Brest 1890 8 octobre 1892 6 mai 1895 Désarmé en mai 1919, rayé des listes en 1920. Latouche-Treville far134.jpg
Chanzy Forges et Chantiers de la Gironde 1890 24 janvier 1894 Décembre 1894 Échoué le 30 mai 1907.
Bruix Arsenal de Rochefort Octobre 1890 3 août 1894 Mai 1896 Rayé des listes le 2 juin 1920/ Bruix cruiser.jpg

Histoire[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Amiral Charner, Latouche-Tréville et Chanzy.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Roger Chesneau et Eugène M. Koleśnik, Conway's All the World's Fighting Ships (1860-1905),‎ 1979 [détail de l’édition]
  • (en) Robert Gardiner et Randal Gray, Conway's All the World's Fighting Ships (1906-1921),‎ 1985 [détail de l’édition]
  • Jean-Michel Roche, Dictionnaire des bâtiments de la flotte de guerre française de Colbert à nos jours, t. II : 1870-2006, Millau,‎ 2005 (ISBN 2-9525917-1-7)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]