Cristina Narbona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cristina Narbona
Cristina Narbona.
Cristina Narbona.
Fonctions
Présidente de la commission exécutive provisoire du Parti socialiste de Madrid-PSOE
7 juin27 juillet 2007
Prédécesseur Rafael Simancas
Successeur Tomás Gómez
Ministre de l'Environnement d'Espagne
18 avril 200414 avril 2008
Président du gouvernement José Luis Rodríguez Zapatero
Prédécesseur Elvira Rodríguez
Successeur Elena Espinosa
Biographie
Nom de naissance María Cristina Narbona Ruiz
Date de naissance 29 juillet 1951 (63 ans)
Lieu de naissance Madrid (Espagne)
Parti politique PSOE
Conjoint Josep Borrell
Diplômé de Université de Rome
Profession Universitaire

Cristina Narbona
Ministres de l'Environnement espagnols

María Cristina Narbona Ruiz (29 juillet 1951, Madrid) est une femme politique socialiste espagnole, Ministre de l'Environnement d'avril 2004 à avril 2008.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle a passé son enfance (dépuis l'âge de 12 ans) et une partie de sa jeunesse en Italie, où ses parents ont travaillé comme correspondants pour des medias espagnols. C'est à l'université de Rome qu'elle devient docteure en sciences économiques.

Peu avant la transition démocratique en Espagne, elle rentre dans son pays natal en 1975 et devient enseignante à l'université de Séville. Petit à petit, elle se rapproche du Parti socialiste et en devient sympathisante. Cela lui permet d'être nommée Vice-conseillère à l'Economie de la Junta (gouvernement) d'Andalousie en 1982, dans le premier gouvernement régional autonome de la Région. Elle sera ensuite nommée directrice générale du Logement au ministère des Travaux publics en 1989, puis Secrétaire d'Etat à l'Environnement auprès de ce même ministère en 1993.

En 1996, elle devient députée pour la Province d'Almería et, en 1999, conseillère municipale de Madrid. Elle est réélue députée en 2000, mais pour Madrid et entre au Comité exécutif fédéral du PSOE. Réélue députée de Madrid en 2004, elle devient Ministre de l'Environnement dans le gouvernement de José Luis Rodríguez Zapatero.

Elle est réélue député de Madrid, en quatrième position sur la liste conduite par José Luis Rodríguez Zapatero, lors des législatives du 9 mars 2008, mais se voit remplacée par Elena Espinosa dans le second gouvernement Zapatero. Elle est alors nommée ambassadrice auprès de l'OCDE.

Elle est actuellement la compagne d'un autre socialiste d'importance, Josep Borrell.

Ministre de l'Environnement[modifier | modifier le code]

En tant que ministre, elle s'est particulièrement impliquée dans le domaine de l'énergie, en proposant des mesures concrètes pour remplir les objectifs du protocole de Kyoto et développer les énergies renouvelables, et de fermer à terme toutes les centrales nucléaires d'Espagne. Elle a également décidé de modifier la politique hydraulique espagnole de transvasement des eaux des fleuves du Nord vers ceux du Sud.

L'intérim à Madrid[modifier | modifier le code]

Au début du mois de juin 2007, elle est nommée Présidente de la Commission exécutive provisoire (Gestora) de la fédération socialiste de Madrid (PSM-PSOE) du fait de la démission de son leader, Rafael Simancas, suite à sa lourde défaite aux régionales du 27 mai contre la conservatrice Esperanza Aguirre, et ce jusqu'au 27 juillet, quand Tomás Gómez est élu secrétaire général du PSM par un congrès extraordinaire.

Article connexe[modifier | modifier le code]