Conseil régional de Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Conseil régional de Bretagne

alt=Description de l'image Région Bretagne (logo).svg.
Type
Type Conseil régional
Présidence
Président Pierrick Massiot (PS)
Élection 10 juillet 2012
Structure
Membres 83 conseillers régionaux
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Composition

Groupes politiques Majorité
  •      PCF (6)
  •      PS - PRG - DVG (40)
  •      UDB (4)
  •      Bretagne Écologie (6)
Opposition
Élection
Système électoral Scrutin de liste à deux tours avec prime majoritaire
Dernière élection Élections régionales françaises de 2010 (14 et 21 mars 2010)

Hôtel de Courcy, Rennes

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Photographie du lieu de réunion

Divers
Site web http://www.bretagne.fr/

Le conseil régional de Bretagne est l'assemblée élue qui dirige la région Bretagne. Le conseil régional est composé de 83 conseillers régionaux élus pour 6 ans et est présidé, par le socialiste Pierrick Massiot.

Les assemblées plénières se tiennent à Rennes, sur le site de l’hôtel de Courcy[1] à proximité du centre-ville, voisin de l'hôtel de la préfecture de région, tandis que l'essentiel des services administratifs sont réunis sur le site Patton, dans le quartier du même nom dans le nord de la ville.

Historique[modifier | modifier le code]

Conseil régional actuel[modifier | modifier le code]

Lors des élections de 2010, la Bretagne est la seule région où les listes socialiste et écologiste n'ont pas fusionné alors qu'elles en avaient la possibilité. Malgré l'accord national, Jean-Yves Le Drian a en effet refusé de répondre aux exigences de l'alliance Europe Écologie-Union démocratique bretonne (UDB) notamment en termes de nombre de sièges dans la future assemblée. Jean-Yves Le Drian avait déjà fait alliance avec des conseillers régionaux verts dissidents (Bretagne Écologie) pour le premier tour. Le second tour a donc opposé deux listes de gauche et celle de la majorité présidentielle. Cette triangulaire n'a pas empêché Le Drian d'être confortablement réélu avec 52 sièges sur 83. Durant la campagne le leader écologiste Guy Hascoët s'est dit prêt à une « opposition constructive ».

En raison de sa nomination dans le gouvernement Ayrault I (puis dans le gouvernement Ayrault II après la victoire du PS aux élections législatives de 2012), Jean-Yves Le Drian annonce son intention de démissionner de la présidence du Conseil Régional de Bretagne. Sa démission intervient le 29 juin 2012, Jean-Yves Le Drian reste néanmoins conseiller régional de Bretagne[2]. Pierrick Massiot est élu président du Conseil Régional lors d'une session extraordinaire le 10 juillet 2012. À cette occasion, l'UDB choisit de réintégrer la majorité régionale (passant ainsi de 52 à 56 sièges sur 83), le groupe écologiste restant en revanche dans l'opposition.

Exécutif régional[modifier | modifier le code]

Au 17 septembre 2014, la composition de l’exécutif régional breton est la suivante :

  • Président du conseil régional : Pierrick Massiot (PS)
  • 1re vice-présidente chargée de la jeunesse : Sylvie Robert (PS)
  • 2e vice-président chargé de l'agriculture et de l'agroalimentaire : Michel Morin (PS)
  • 3e vice-présidente chargée des langues de Bretagne : Lena Louarn (DVG)
  • 4e vice-président chargé de la mobilité et des transports : Gérard Lahellec (PCF)
  • 5e vice-présidente chargée des lycées et de la qualité du bâti : Marie-Pierre Rouger (ex-Verts)
  • 6e vice-président chargé de l’aménagement territorial et environnemental : Thierry Burlot (PS)
  • 7e vice-présidente chargée de l’international : Forough Salami (PS)
  • 8e vice-président chargé de l’Europe, mer et littoral : Pierre Karleskind (PS)
  • 9e vice-présidente chargée de la formation tout au long de la vie et de l'apprentissage : Georgette Bréard (PS)
  • 10e vice-président chargé de la culture et des pratiques culturelles : Jean-Michel Le Boulanger (DVG)
  • 11e vice-présidente chargée de l'égalité des droits et de l'innovation sociale  : Gaëlle Abily (PCF)
  • 12e vice-président chargé de l'enseignement supérieur et de la recherche : Bernard Pouliquen (DVG)
  • 13e vice-présidente chargée du tourisme et du patrimoine : Maria Vadillo (PS)
  • 14e vice-président chargé des sports : Daniel Gilles (PCF)
  • 15e vice-président chargé de l'économie et de l'innovation : Loïg Chesnais-Girard (PS)

Composition globale de l'assemblée[modifier | modifier le code]

Les 83 conseillers régionaux élus en 2010 se répartissent ainsi :

Composition détaillée[modifier | modifier le code]

Côtes-d'Armor (17 sièges) Finistère (24 sièges) Ille-et-Vilaine (23 sièges) Morbihan (19 sièges)
Majorité (12 sièges)
Thierry Burlot (PS)
Georgette Breard Rimeur (PS)
Gérard Lahellec (PCF)
Hélène Coz (PS)
Michel Morin (PS)
Gaëlle Nique (PS)
Jean-Yves Milbeau[3](DVG)
Josiane Corbic (PCF)
Christian Marquet (PS)
Corinne Erhel (PS)
Dominique Ramard (BE)
Mona Bras (UDB)

Opposition (5 sièges)
René Louail (EE)
Sylvie Guignard (UDI)
Stéphane de Sallier Dupin (UMP)
Valérie Garcia (DVD)
Hervé Guélou (UMP)
Majorité (16 sièges)
Marylise Lebranchu (PS)
Pierre Karleskind (PS)
Laurence Fortin (PS)
Richard Ferrand (PS)
Gaëlle Le Meur (PS)
Emile Bihan (BE)
Gaëlle Abily (PCF)
Gérard Mevel (PS)
Forough Salami (PS)
Gwenegan Bui (PS)
Lena Louarn (DVG)
Nicolas Morvan (PS)
Haude Le Guen (BE)
Jean-Claude Lessard (PS)
Sylvaine Vulpiani (PS)
Annaig Le Gars (UDB)

Opposition (8 sièges)
Janick Moriceau (EE)
Yannik Bigouin (EE)
Bernadette Malgorn (DVD)
Jacques Le Guen (UMP)
Françoise Louarn (UMP)
Ludovic Jolivet (UMP)
Gaëlle Nicolas (DVD)
Joël Marchadour (UMP)
Majorité (15 sièges)
Sylvie Robert (PS)
Serge Boudet (PS)
Isabelle Thomas (PS)
Pierrick Massiot (PS)
Marie-Pierre Rouger (BE)
Éric Berroche (PCF)
Anne Patault (PS)
Bernard Pouliquen (DVG)
Claudia Rouaux (PS)
Christian Anneix (PS)
Maria Vadillo (PS)
Loïg Chesnais-Girard (PS)
Hind Saoud (PS)
Daniel Cueff (BE)
Herri Gourmelen (UDB)

Opposition (7 sièges)
Guy Hascoët (EE)
Gaëlle Rougier (EE)
Sylviane Rault (EE)
Françoise Boussekey (UMP)
Delphine David (UMP)
Bruno Chavanat (UDI)
Marie-Christine Le Herissé (UMP)
Bernard Marboeuf (UDI)
Majorité (13 sièges)
Jean-Yves Le Drian (PS)
Béatrice Le Marre (PS)
Jean-Pierre Le Roch (PS)
Anne Camus (BE)
Daniel Gilles (PCF)
Kaourintine Hulaud (DVG)
Pierre Pouliquen (PS)
Sophie Lemoine (PCF)
Gildas Dréan (PS)
Monique Danion (PS)
Jean-Michel Le Boulanger (DVG)
Anne Troalen (PS)
Christian Guyonvarc'h (UDB)

Opposition (6 sièges)
Anne-Marie Boudou (EE)
David Le Solliec (UMP)
Françoise Evanno (UMP)
François Guéant (UMP)
Teaki Dupont-Cochard (UDI)
Gilles Dufeigneux (UDI)

Les présidents du conseil régional[modifier | modifier le code]

Le bureau du président du conseil régional dans l’Hôtel de Courcy.
Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1974 1976 René Pleven Centre démocrate Président de l’Établissement public régional
1976 1978 André Colin UCDP Sénateur du Finistère
Président du conseil général du Finistère
1978 1986 Raymond Marcellin UDF Sénateur du Morbihan (→ 1981)
Député du Morbihan (1981 →)
Président du conseil général du Morbihan
1986 1998 Yvon Bourges RPR Sénateur d’Ille-et-Vilaine
Conseiller général du canton de Dinard (→ 1988)
Maire de Dinard (→ 1989)
1998 2004 Josselin de Rohan RPR puis UMP Sénateur du Morbihan
Maire de Josselin (→ 2000)
2004 2012 Jean-Yves Le Drian PS Député du Morbihan (→ 2007)
2012 en cours Pierrick Massiot PS  

Anciens conseils régionaux[modifier | modifier le code]

De 1986 à 1992[modifier | modifier le code]

Président du conseil régional: Yvon Bourges (RPR)

La majorité au conseil régional est de droite.

Les 81 sièges sont répartis ainsi :

  • 30 conseillers pour le PS
  • 4 conseillers pour le PCF
  • 41 conseillers pour le RPR et l'UDF
  • 4 conseillers divers droite
  • 2 conseillers pour le FN

De 1992 à 1998[modifier | modifier le code]

Schéma de la répartition politique du conseil régional de Bretagne (1992-1998)

Président du conseil régional: Yvon Bourges (RPR)

La majorité au conseil régional est de droite.

Les 79 sièges sont répartis ainsi :

De 1998 à 2004[modifier | modifier le code]

Schéma de la répartition politique du conseil régional de Bretagne (1998-2004)

Président du conseil régional: Josselin de Rohan (RPR/UMP)

La majorité au conseil régional est de droite.

Les 83 sièges sont répartis ainsi :

De 2004 à 2010[modifier | modifier le code]

Schéma de la répartition politique du conseil régional de Bretagne (2004-2010)

Président du conseil régional: Jean-Yves Le Drian (PS)

La majorité au conseil régional est de gauche

Les 83 sièges sont répartis ainsi :

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Logo Commentaire
Ancien logo région Bretagne.gif Logo du Conseil régional de Bretagne de 1988 à 2005.
Région Bretagne (logo).svg Logo actuel du Conseil régional de Bretagne : le vert de l'Argoat, le bleu de l'Armor et l'hermine, présente sur le blason et le drapeau breton, qui semble en mouvement et prend la forme du territoire régional.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]