Séquoia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séquoia (homonymie).
Séquoia
Nom commun ou
nom vernaculaire ambigu :
L'expression « Séquoia » s'applique en français à plusieurs taxons distincts. Page d'aide sur l'homonymie
Comparaison des silhouettes et des aires de répartitions des deux espèces appelées «Séquoia».
Comparaison des silhouettes et des aires de répartitions des deux espèces appelées «Séquoia».
Taxons concernés

Séquoia est un terme ambigu qui désigne deux espèces de conifères appartenant à deux genres différents appartenant tous deux à l'ancienne famille des Taxodiacées, englobée aujourd'hui dans les Cupressacées :

  • Sequoia sempervirens (Lamb. ex D. Don) Endl. (Séquoia à feuille d'if ou séquoia toujours vert) peut mesurer plus de 100 mètres de hauteur pour un diamètre approchant huit mètres. Hyperion, avec ses 115,55 mètres, est l'arbre le plus haut du monde. Le nom du genre Sequoia vient de l'orfèvre cherokee Sequoyah (v. 1770-1843), inventeur d'un syllabaire. Cette dédicace a été faite par le botaniste autrichien Stephan Ladislaus Endlicher. Ces arbres sont originaires des forêts côtières du nord-est de la Californie.
  • Sequoiadendron giganteum (ou Séquoia géant) se distingue par son volume. Il n'atteint "que" 80 mètres de hauteur en moyenne mais son diamètre peut dépasser dix mètres. Les 1 486 m³ du Général Sherman en font l'arbre le plus volumineux du monde. De plus le séquoia géant peut vivre plusieurs milliers d'années. Ainsi, une étude dendrochronologique attribue un âge de 3 500 ans à un spécimen californien. Ces qualités font de cet arbre, vénéré par les Amérindiens de la région, le géant du règne végétal. Ces arbres sont originaires de la Sierra Nevada en Californie.

Ce nom commun est même parfois attribué à Metasequoia glyptostroboides (ou sequoia de Chine), la seule espèce survivante du genre proche Metasequoia. On a cru longtemps l'espèce éteinte avant la découverte de spécimens en Chine en 1943. Les arbres de cette espèce ressemblent à Sequoia sempervirens, mais leur feuillage est caduc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Barbour & divers, Coast Redwood, Cachuma Press, Los Olivos CA, 2001.
  • RJ Hartesveldt & divers, Giant sequoias, Sequoia Natural History Association, 1981.
  • Ronald M. Lanner, Conifers of California, Cachuma Press, Los Olivos CA, 1999.
  • Donad Culross Peattie Donald, A natural History of Western Trees, 1950.
  • Robert Van Pelt, Forest Giants of the pacific Coast, University of Washington Press, 2001.
  • Henri Gourdin, Les séquoias, Actes Sud, 2008.

Images pour différencier les 3 espèces[modifier | modifier le code]

Sequoiadendron giganteum[modifier | modifier le code]


Sequoia sempervirens[modifier | modifier le code]

Metasequoia glyptostroboides[modifier | modifier le code]