Névé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir névé (homonymie).
Névés près du col du Grand-Saint-Bernard dans les Alpes

Un névé est une accumulation de neige qui peut perdurer en dessous de la limite de neiges éternelles et ce même pendant une partie de l'été. Elle peut être à l'origine d'un glacier.

Formation[modifier | modifier le code]

En hiver, la neige s'accumule sur toute la montagne (1). Lorsque la neige fond, au printemps ou en été, la partie protégée par le relief du terrain ne fond pas aussi vite que le reste et crée un névé (2).

Une orientation ou un relief particulier du terrain permettent de ralentir voire d'empêcher la fonte de plaques de neige alors que la température ambiante est supérieure à la température de fonte.

Névés célèbres[modifier | modifier le code]

Depuis le canton de Genève, on observe un névé en forme de cygne sur le massif du Jura, traditionnellement associé par la paysannerie à la fin des chutes de neige en plaine ou au bon moment pour commencer à planter des pommes de terres[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Film documentaire, traditions.ge, Séverin Bolle, 2007, chapitre "hiver"

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :