Plaque africaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Plaque africaine
Image illustrative de l'article Plaque africaine

Éponyme Afrique
Composition Lithosphère océanique et continentale
Frontières Dorsales médio-atlantique, du sud-ouest de l'océan Indien et de la mer Rouge et vallée du grand rift
Superficie 1,44065 stéradians
Déplacement
· Direction :
· Vitesse :

nord-est
2,15 cm/an
Rotation
· Vitesse :
· Pôle eulérien :

0,927 °/Ma
59° 16' N 73° 17' O
(référentiel : plaque pacifique)

La plaque africaine est une plaque tectonique de la lithosphère de la planète Terre. Sa superficie est de 1,44065 stéradians. On y associe généralement la plaque somalienne qui est en cours de séparation avec la plaque africaine au niveau de la vallée du grand rift.

Déplacement[modifier | modifier le code]

Le déplacement de la plaque africaine se fait vers le nord-est, à une vitesse de 2,15 centimètres par an ou à une vitesse de rotation de 0,927° par million d'années selon un pôle eulérien situé à 59°16' de latitude nord et 73°17' de longitude ouest (référentiel : plaque pacifique).

Son contact divergeant avec la plaque arabique vient de ce que celle-ci se déplace vers le nord plus rapidement que la plaque africaine.

Les zones de convergence sont situées au nord de la plaque, en mer Méditerranée. À terme, la mer Méditerranée est condamnée à disparaître : isolée de l'océan Atlantique d'ici 650 000 ans, elle se segmentera en de nombreux bassins qui s'assècheront et laisseront place à une chaîne de montagnes.

Étendue[modifier | modifier le code]

Elle couvre par de la croûte continentale, la majorité du continent africain hormis :

La croûte continentale de la plaque africaine couvre également:

La croûte océanique couvre l'est de l'océan atlantique

Frontières[modifier | modifier le code]

Ses frontières avec les autres plaques sont principalement formées des dorsales, du sud-ouest de l'océan Indien et de la mer Rouge et du rift constituant la vallée du grand rift.

La plaque africaine est en contact avec les plaques :

Sous-composants[modifier | modifier le code]

Article détaillé : plaque somalienne.

La plaque africaine se sépare en deux depuis quinze millions d'années en Afrique de l'Est : un rift continental se met en place avec un étirement linéaire de la plaque du golfe d'Aden jusqu'au Malawi. Cet étirement est associé à un volcanisme basaltique tholéiitique que l'on rencontre plutôt au niveau des dorsales océaniques, une mise en place de grabens et de horsts de part et d'autre du rift et un point chaud situé dans la dépression de l'Afar. Si la divergence se poursuit un nouveau bloc continental apparaîtra, séparé du reste de l'Afrique par une nouvelle mer du même type que la mer Rouge et porté par la plaque somalienne. Déjà la mer a commencé à se former au niveau du golfe de Tadjourah et de l'est de l'Éthiopie : une partie de la région se trouve au-dessous du niveau de la mer et l'on assiste à une infiltration de l'eau de mer qui forme des lacs salés.

Sources[modifier | modifier le code]