Œil de tigre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Œil de Tigre)
Aller à : navigation, rechercher
Œil de tigre forme brute - Afrique du Sud
Œil de tigre polie

L'œil de tigre est une variété de quartz, considérée comme pierre fine, utilisée dans les bijoux et objets d'art.

Composition[modifier | modifier le code]

Ce minéral aux tons tigrés jaune et marron est formé de crocidolite (elle-même variété de riébéckite famille de l'amiante), dont les fibres ont été partiellement substituées par de la silice, par un phénomène de pseudomorphose.

Elle appartient à la variété des quartz microcristallins. Pierre opaque et dure, d'une dureté de 7 sur l'échelle de Mohs et d'une densité comprise entre 2,64 et 2,71, sa couleur chatoyante peut aller du bleu gris au jaune brun et au rouge brun.

Les pierres brunes sont généralement appelées chacune œil de bœuf et peuvent être obtenues par chauffage d'un œil de tigre. Il existe également des pierres de même types mais bleues, nommées chacune œil de faucon, ces pierres bleues pouvant être altérées dans des tons jaunes par chauffage artificiel également.

Les pierres de cette variété présentent une chatoyance remarquable, un effet optique que l'on nommait autrefois « œil de chat ». Cet effet associé à la teinte jaune-brun trahit l'origine du nom « œil de tigre », rappelant l'animal en question. L'œil de tigre et le cymophane (chrysobéryl œil-de-chat) n'ont en commun que le nom et l'effet de chatoyance puisqu'il s'agit de deux minéraux différents bien que l'œil de tigre ait été utilisé comme imitation (meilleur marché) du cymophane, plus rare : l'effet est dû à la structure héritée des fibres de crocidolite pour l'œil de tigre tandis que pour le cymophane il s'agit d'inclusions de rutile.

Géologie[modifier | modifier le code]

Les gisements les plus importants se trouvent en Afrique du Sud mais il en existe aussi dans l’ouest de l’Australie, en Birmanie, en Inde ou dans l’ouest des États-Unis en même temps qu'en Afrique centrale. Ne pas confondre avec la pierre « œil de chat » de nature différente (variété de chrysobéryl) et plus dure (8,5 sur l'échelle de Mohs)[1].

Référence[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :