Alphonse II de Provence

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Statue d'Alphonse II, dans l'église Saint-Jean-de-Malte d'Aix-en-Provence

Alphonse II Bérenger, né vers 1180, mort à Palerme en février 1209, fut comte de Provence de 1196 à 1209 et comte de Forcalquier en 1209. Il était fils d'Alphonse II, roi d'Aragon, comte de Barcelone, de Roussillon et de Provence, et de Sancie de Castille.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il succéda à son père vers l'âge de quinze ans, sous la tutelle de son oncle Sanche. En juillet 1193, son père et le comte de Forcalquier Guillaume IV avaient conclu le traité d'Aix par lequel Alphonse II devait épouser Garsende de Sabran, petite-fille et héritière du comte de Forcalquier. Dès la mort du roi Alphonse II, Guillaume envoya une armée piller la région d'Aix et maria son autre petite-fille au dauphin Guigues VI de Bourgogne (1202). Les catalans de Provence occupèrent alors Sisteron et obligèrent Guillaume à respecter les termes du traité. Il y eut d'autres heurts, et les deux comtes moururent la même année. Gersende gouverna au nom de son fils Raimond Bérenger IV, puis fit donation du comté de Forcalquier à son fils devenu majeur, réunnissant ainsi les deux comtés. En 1207, il nomme l'anglais Gervais de Tilbury, juge mage de Provence.

De son épouse Gersande, qu'il avait épousé à Aix-en-Provence en juillet 1193, il avait eu :

Sources[modifier | modifier le code]