À la poursuite des Slans

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

À la poursuite des SlansSlan, dans l'édition originale américaine — est un roman de science-fiction, écrit par A. E. van Vogt. Initialement paru, en revue, de septembre à décembre 1940, dans les colonnes du mensuel Astounding Stories, il a été publié sous forme de livre imprimé en 1946.

Résumé[modifier | modifier le code]

De même que l’Homo Sapiens a succédé à l'homme de Cro-Magnon, le Slan est appelé à le suppléer. Jommy Cross est un jeune Slan, l'un de ces mutants que les hommes pourchassent sans pitié. Les Slans surclassent en effet les humains dans tous les domaines : ils sont télépathes, possèdent « deux cœurs », ont une espérance de vie de 150 ans et sont d'une indéniable supériorité à la fois physique et mentale.

La mère de Jommy Cross venant d'être assassinée par les sbires de John Petty, le chef de la police secrète, Jommy Cross trouve refuge auprès de Mémé, une ex-actrice alcoolique qui fait avec lui une sorte de « pacte », il vole de l'argent pour elle, et elle ne le dénonce pas à la police. En parallèle, la jeune Slan Kathleen Layton est maintenue en vie par Kier Gray, le dictateur de la planète, pour servir d'expérience.

Autour de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Van Vogt a indiqué qu'il s'est inspiré de la biographie romancée d'un ours pour rédiger son roman[1].

Ce roman est considéré comme un grand classique de la science-fiction dans les ouvrages de références suivants :

  • Annick Beguin, Les 100 principaux titres de la science-fiction, Cosmos 2000, 1981 ;
  • La Bibliothèque idéale de la SF, Albin Michel, (1988) ;
  • Enquête du Fanzine Carnage mondain auprès de ses lecteurs, 1989 ;
  • Lorris Murail, Les Maîtres de la science-fiction, Bordas, coll. « Compacts », 1993 ;
  • Stan Barets, Le science-fictionnaire, Denoël, coll. « Présence du futur », 1994.

Éditions françaises[modifier | modifier le code]

À la poursuite des Slans d'A. E. van Vogt, traduit de l'américain par Jean Rosenthal, a connu différentes éditions françaises :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir Self-Made Superman dans Futur parfait.