Lois McMaster Bujold

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bujold.

Lois McMaster Bujold

Description de cette image, également commentée ci-après

Lois McMaster Bujold en 2009

Activités Romancière, nouvelliste
Naissance 2 novembre 1949 (64 ans)
Columbus, Ohio, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Science-fiction, fantasy
Distinctions Prix Hugo
Prix Nebula
Prix Locus
Prix Mythopoeic
Prix Prometheus

Œuvres principales

Lois McMaster Bujold, née le 2 novembre 1949 dans l'Ohio, est une auteur américaine de science-fiction et de fantasy. Elle fut technicienne de pharmacie dans un hôpital pendant quelques années, et ses premiers livres (les trois premiers tomes de la saga Vorkosigan) furent acceptés par Baen books, son éditeur, en 1985.

L'auteur est célèbre pour sa saga dont le héros est Miles Vorkosigan, un espion interplanétaire et un amiral mercenaire de la planète Barrayar, dans un futur lointain. La saga exploite des genres et sous-genres variés de la science-fiction. Les premiers romans appartiennent à la tradition du space opera et du roman d'apprentissage ; dans les derniers volumes, le héros développe davantage ses talents d'enquêteur et ces fictions se rapprochent du roman policier. La saga se distingue par le soin apporté au développement de la psychologie des personnages et leur caractère complexe.

Lois McMaster Bujold a gagné quatre fois le prix Hugo du meilleur roman, exploit égalé seulement par Robert Heinlein. Elle a également gagné deux fois le prix Nebula du meilleur roman, et sa nouvelle Les Montagnes du deuil a gagné les deux prix dans la catégorie meilleur roman court. Dans la catégorie fantasy, Le Fléau de Chalion a été récompensé par le prix Mythopoeic et nommé pour le prix World Fantasy du meilleur roman, mais c'est Paladin des âmes qui lui a rapporté son quatrième prix Hugo et son second prix Nebula. Enfin, elle a gagné deux fois le prix Locus du meilleur roman de science-fiction et une fois le prix Locus du meilleur roman de fantasy.

Lois McMaster Bujold réside dans le Minnesota. Elle est divorcée et a deux enfants.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Œuvre de Lois McMaster Bujold.

Saga Vorkosigan[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saga Vorkosigan.

Dans l'ordre chronologique de la saga :

  1. Opération Cay, 1997 ((en) Falling Free, 1988)
    Environ 200 ans avant la naissance de Miles Vorkosigan ; prix Nebula du meilleur roman 1988 - Paru sous le nouveau titre Chute libre dans le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 1
  2. Cordelia Vorkosigan, 1994 ((en) Shards of Honor, 1986)
    Environ 1 an avant la naissance de Miles - Paru sous le nouveau titre L'Honneur de Cordelia dans le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 1
  3. Barrayar, 1993 ((en) Barrayar, 1991)
  4. L'Apprentissage du guerrier, 1996 ((en) The Warrior's Apprentice, 1986)
    Paru sous le nouveau titre L'Apprenti guerrier dans le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 2
  5. Les Montagnes du deuil, 1998 ((en) The Mountains of Mourning, 1989)
    Nouvelle incluse dans Les Frontières de l'infini ; prix Hugo du meilleur roman court 1990 et prix Nebula du meilleur roman court 1989
  6. Miles Vorkosigan, 1992 ((en) The Vor Game, 1990)
    Prix Hugo du meilleur roman 1991 - Paru sous le nouveau titre La Stratégie Vor dans le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 2
  7. Cetaganda, 1998 ((en) Cetaganda, 1996)
  8. Ethan d'Athos, 1997 ((en) Ethan of Athos, 1986)
    Miles Vorkosigan est absent de ce roman
  9. Le Labyrinthe, 1998 ((en) Labyrinth, 1989)
    Nouvelle incluse dans Les Frontières de l'infini
  10. Les Frontières de l'infini, 1998 ((en) Borders of Infinity, 1989)
  11. Un clone encombrant, 1995 ((en) Brother in Arms, 1989)
    Paru sous le nouveau titre Frères d’armes dans le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 3
  12. La Danse du miroir, 1995 ((en) Mirror Dance, 1994)
  13. Memory, 1999 ((en) Memory, 1996)
  14. Komarr, 2000 ((en) Komarr, 1998)
  15. Ekaterin, 2001 ((en) A civil campaign, 1999)
  16. Le Poison du mariage, 2014 ((en) Winterfair Gifts, 2002)
    Nouvelle incluse dans Irresistible Forces puis dans le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 5
  17. Immunité diplomatique, 2003 ((en) Diplomatic Immunity, 2002)
  18. L'Alliance, J'ai lu, collection Nouveaux Millénaires, 2014 ((en) Captain Vorpatril's Alliance, 2012)
    À paraître le 3 octobre 2014
  19. Cryoburn, J'ai lu, collection Nouveaux Millénaires, 2011 ((en) Cryoburn, 2010)

Contrairement aux habitudes (sauf dans l'univers de Star Wars), les premiers livres ont été écrits et publiés dans un ordre chronologique différent de celui de la saga (la rencontre des parents de Miles dans Cordelia Vorkosigan, puis ses premières aventures avec L'Apprentissage du guerrier et Miles Vorkosigan, puis l'histoire de sa naissance dans Barrayar, pour revenir à d'autres aventures de Miles ensuite).

Le dernier ouvrage de la série s'appelle Cryoburn. L'histoire débute alors que Miles, à 39 ans, est envoyé pour enquêter sur la planète de Kibou-daini, où la cryogénisation des corps dans l'espoir de futures avancées thérapeutiques est une industrie florissante.

En octobre 2011, parallèlement à la sortie française de Cryoburn, les éditions J'ai lu ont édité dans leur collection Nouveaux Millénaires un recueil nommé La Saga Vorkosigan : Intégrale - 1 qui contient les trois premières œuvres de la saga dans des traductions révisées par Sandy Julien (traducteur de Cryoburn) et Alfred Ramani. Le nouveau titre du roman Falling Free est désormais Chute libre et celui du roman Shards of Honor est L'Honneur de Cordelia ; le troisième roman, Barrayar, garde son titre.

En mai 2012 paraît le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 2 qui contient les trois œuvres suivantes de la saga dans des traductions révisées. Le nouveau titre du roman The Warrior's Apprentice est L'Apprenti guerrier et celui du roman The Vor Game est La Stratégie Vor ; la nouvelle Les Montagnes du deuil garde son titre.

En janvier 2013 paraît le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 3 qui contient les cinq œuvres suivantes de la saga dans des traductions révisées. Les quatre premières, deux romans puis deux nouvelles, conservent leur titre d'origine : Cetaganda, Ethan d'Athos, Le Labyrinthe et Les Frontières de l'infini. La cinquième, le roman Brother in Arms, a pour nouveau titre Frères d’armes[1].

En juillet 2013 paraît le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 4 qui contient les deux romans suivants de la saga dans des traductions révisées : La Danse du miroir et Memory.

En janvier 2014 paraît le recueil La Saga Vorkosigan : Intégrale - 5 qui contient les quatre œuvres suivantes de la saga, à savoir les deux romans Komarr et Ekaterin, la nouvelle Le Poison du mariage jusque-là inédite en français et le roman Immunité diplomatique. Les traductions des trois romans ont été révisées.

Cycle de Chalion[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Cycle de Chalion.
  1. Le Fléau de Chalion, 2003 ((en) The Curse of Chalion, 2001)
  2. Paladin des âmes, 2004 ((en) Paladin of Soul, 2003)
  3. La Chasse sacrée, 2006 ((en) The Hallowed Hunt, 2005)

Le Couteau du partage[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Couteau du partage.
  1. Ensorcellement, 2008 ((en) Beguilement, 2006)
  2. Héritage, 2008 ((en) Legacy, 2007)
  3. Passage, 2009 ((en) Passage, 2008)
  4. Horizon, 2010 ((en) Horizon, 2009)

Autres[modifier | modifier le code]

  • L'Esprit de l'anneau profane, 1994 ((en) The Spirit Ring, 1992)
  • (en) Dreamweaver's Dilemma, 1996
    Recueil de nouvelles de jeunesse
    • (en) Barter, 1985
    • (en) The Hole Truth, 1986
    • (en) Garage Sale, 1987
    • (en) Dreamweaver's Dilemma, 1996
    • (en) The Adventure of the Lady on the Enbankment, 1996
  • (en) Prologue to diplomatic immunity
    non inclus dans la version finale, disponible sur le site officiel[2]

Œuvres dérivées[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Elle a reçu cinq fois le prix Hugo[3], trois fois le prix Nebula[4] et trois fois le prix Locus[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :