Cyteen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyteen
Auteur C. J. Cherryh
Genre Roman
science-fiction
Version originale
Titre original Cyteen
Éditeur original Warner Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1988
ISBN original 0-446-51428-4
Version française
Traducteur Jean-Pierre Pugi
Lieu de parution Paris
Éditeur J'ai lu
Collection Science-fiction
Date de parution 1990
Nombre de pages 573 (vol. 1) et 571 (vol. 2)
ISBN 2-221-06950-1 (vol. 1) 2-277-22936-9 (vol. 2)

Cyteen (titre original : Cyteen) est un roman de science-fiction américain de C. J. Cherryh publié en 1988.

Résumé[modifier | modifier le code]

Cyteen est un roman en deux tomes situé dans l'univers Alliance-Union créé par C. J. Cherryh.

Cyteen est dans le cycle de C. J. Cherryh la seconde planète porteuse de vie découverte par l'humanité et la seule dont ils ont entrepris la colonisation. Colonisée en 2201 par des scientifiques et ingénieurs financièrement soutenus par la station spatiale Mariner, le système de Cyteen est composé de la planète Cyteen et des stations Cyteen Proche et Cyteen Distante. En 2300 CE Cyteen se dit libre de la Compagnie de la Terre (Earth Company) et sert désormais comme capitale de l'Union. Orbitant autour de l'étoile Lalande 46650, Cyteen peut être trouvé plus facilement dans les catalogues astronomiques comme BD+01 4774.

La planète de Cyteen possède une atmosphère légèrement toxique aux humains, mais des enclaves viables sont maintenues par les humains. Toutefois, l'atmosphère de Cyteen risque d'accéder aux enclaves et les habitants prennent soin de se protéger. Ces villes deviennent autonomes et ressemblent fortement aux stations spatiales qui constituent le reste de l'Union, chaque ville constituant une entité politique de droit égal. Cyteen représente donc l'anti-thèse de la Terre, fortement peuplée et unifiée. Cyteen est, au contraire de la Terre, une source d'invention et d'amélioration. C'est sur Cyteen que se trouve le plus important centre de recherche, Reseune, menant des travaux de pointe sur le clonage, ce que la Terre a rejeté. C'est également Cyteen qui fabrique les azis, ces humains clonés et fabriqués à la demande, qu'elle exporte dans l'ensemble du monde humain.

L'auteur explore le clonage et ses conséquences, au travers du destin d'Ariane Emory et de sa famille, ainsi que des clones attachés à leur service. L'homosexualité est également abordée.

Thèmes centraux de l'ouvrage[modifier | modifier le code]

Le roman observe jusqu’au fond les nombreux problèmes issus du clonage humain. Il parle aussi des aspects de la polémique entre l'inné et l'acquis dans le développement humain. Il évoque enfin le désir d'immortalité par le biais de la reproduction à l'identique d'une personne qui continue dans une vie suivante le travail commencé dans une vie antérieure.

Psychologie des personnages[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Carolyn C. Cherryh remporte le prix Hugo du meilleur roman 1989 pour ce space opera.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]