Le Club des policiers yiddish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Club des policiers yiddish
Auteur Michael Chabon
Genre Science-fiction
Version originale
Titre original The Yiddish Policemen's Union
Éditeur original HarperCollins
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale
ISBN original 978-0-00-714982-7
Version française
Traducteur Isabelle D. Philippe
Lieu de parution Paris
Éditeur Robert Laffont
Collection Pavillons
Date de parution
Type de média Livre papier
Nombre de pages 486
ISBN 978-2-221-10879-6

Le Club des policiers yiddish (titre original : The Yiddish Policemen's Union) est un roman uchronique de science-fiction de l'écrivain américain Michael Chabon publié en 2007 et traduit en français en 2009. Il a obtenu le prix Hugo du meilleur roman en 2008 ainsi que le prix Locus du meilleur roman de science-fiction et le prix Ignotus du meilleur roman étranger la même année et enfin le prix Nebula du meilleur roman en 2007.

Résumé[modifier | modifier le code]

Au début du XXIe siècle, dans une Amérique ayant accueilli en Alaska de nombreux Juifs européens durant la Seconde Guerre mondiale, Meyer Landsman, éminent policier en pleine dépression post-divorce vivant dans un hôtel minable de la ville juive de Sitka, découvre un matin dans ce même hôtel un Juif mort, un jeu d'échecs posé à côté de lui avec une partie en cours. Meyer va se plonger corps et âme dans l'enquête visant à trouver le meurtrier de ce joueur d'échecs, essayant de s'y accrocher pour réussir à sortir de son état dépressif.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Précédé par Le Club des policiers yiddish Suivi par
Rainbows End par Vernor Vinge
Prix Hugo du meilleur roman
2008
L'Étrange Vie de Nobody Owens par Neil Gaiman
Prix Locus du meilleur roman de science-fiction
2008
Anathem par Neal Stephenson
Seeker par Jack McDevitt
Prix Nebula du meilleur roman
2007
Pouvoirs par Ursula K. Le Guin