Hypérion (Simmons)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hypérion.
Hypérion
Auteur Dan Simmons
Genre Roman de science-fiction
Version originale
Titre original Hyperion
Éditeur original Doubleday
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original États-Unis
Date de parution originale 1989
ISBN original 0-385-24949-7
Version française
Traducteur Guy Abadia
Lieu de parution Paris
Éditeur Robert Laffont
Collection Ailleurs et Demain
Date de parution 1991
Type de média Livre papier
Nombre de pages 504
ISBN 2-221-06950-1
Série Les Cantos d'Hypérion
Chronologie
La Chute d'Hypérion Suivant
Consultez la liste des éditions de cette œuvre :
Hypérion (Dan Simmons).

Sur les autres projets Wikimedia :

Hypérion est un roman de science-fiction appartenant au genre space opera, écrit par Dan Simmons en 1989 et publié en France en 1991. Ce roman est le premier volume d'un cycle composé de quatre livres : Hypérion, La Chute d'Hypérion (1990), Endymion (1995) et L'Éveil d'Endymion (1997), complétés par deux nouvelles : Les orphelins de l’hélice et La mort du centaure.

Hypérion et La Chute d'Hypérion forment le récit intitulé Les Cantos d'Hypérion, tandis que Endymion et L'Éveil d'Endymion en constituent la suite, intitulée Les Voyages d'Endymion. L'ensemble du cycle est considéré par certains comme une des œuvres majeures de la science-fiction, étant donné l'originalité de l'histoire, la complexité de l'univers, la psychologie raffinée des personnages, et les questions cruciales qui sont abordées.

Présentation de l’œuvre[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Cantos d'Hypérion.

Situation dans l’œuvre[modifier | modifier le code]

Hypérion raconte le cheminement géographique et intérieur des sept pèlerins choisis par l’Hégémonie pour rencontrer le Gritche. Pendant cette traversée de l’espace et des étendues hostiles de la planète Hypérion, chaque pèlerin raconte son histoire à ses compagnons. Dans Hypérion I, le lecteur fera la connaissance de Lénar Hoyt, de Fedmahn Kassad et de Martin Silenus. Dans Hypérion II, le lecteur pourra suivre les récits de Sol Weintraub, Brawne Lamia et du Consul, Het Masteen étant « enlevé » avant de pouvoir conter le sien. L’arrivée dans la vallée des Tombeaux du Temps et les conséquences de ce pèlerinage pour le monde de l’Hégémonie fait l’objet du second volet des Cantos d’Hypérion, le roman intitulé : La Chute d'Hypérion.

Argument[modifier | modifier le code]

Au XXVIIIe siècle, l’Hégémonie, la confédération des planètes colonisées par l’Homme, est menacée. Les Extros, un groupe d’humains rebelles qui a fondé une nouvelle civilisation dans l’espace, semblent préparer l’invasion de la planète Hypérion. Pendant ce temps, sur cette même planète, les mystérieux Tombeaux du Temps sont en train d’entrer en phase avec le présent. Dès qu’ils seront ouverts, ils libéreront le Gritche, un colosse de métal dont certains prétendent qu’il est un dieu sanguinaire, venu pour faire expier aux humains leurs péchés.

La Présidente de l’Hégémonie, Meina Gladstone, craint que les Extros ne s’emparent des Tombeaux du Temps et ne les utilisent à des fins stratégiques après avoir percé leurs secrets. Elle décide donc, sur les conseils des Intelligences Artificielles, d’envoyer sept pèlerins sur la planète Hypérion afin qu’ils y rencontrent le Gritche et empêchent les Tombeaux du Temps de s’ouvrir. Mais la légende du Gritche raconte que sur les sept pèlerins qui parviendront aux Tombeaux du Temps, six seront sacrifiés au Gritche, tandis que le dernier survivant, l’Élu, devra formuler un vœu qui sera alors exaucé. Les sept pèlerins, aux motivations et aux origines très différentes, vont devoir tout d’abord mieux se connaître en se racontant à tour de rôle leurs parcours de vie et en expliquant à leurs compagnons ce qui les lie secrètement au Gritche.

L’univers des Cantos d’Hypérion[modifier | modifier le code]

Pour plus de détails, voir l'article : Univers des Cantos d'Hypérion.

Les personnages[modifier | modifier le code]

Pour plus de détails, voir les articles : Personnages d'Hypérion et Personnages secondaires d'Hypérion.

Dans Hypérion, Dan Simmons laisse chacun de ses personnages se présenter longuement. La présentation des biographies fictives de chaque personnage résume ainsi l’ensemble du roman.

Les planètes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Planètes des Cantos d'Hypérion.

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Précédé par Hypérion Suivi par
Cyteen par C. J. Cherryh
Prix Hugo du meilleur roman
1990
Miles Vorkosigan par Lois McMaster Bujold
Prix Locus du meilleur roman de science-fiction
1990
La Chute d'Hypérion par Dan Simmons
La Belgariade par David Eddings
Prix Cosmos 2000
1992
Le Printemps russe par Norman Spinrad
Entoverse par James P. Hogan
Prix Seiun du meilleur roman étranger
1995
La Chute d'Hypérion par Dan Simmons
Timelike Infinity par Stephen Baxter
La Conspiration des ténèbres par Theodore Roszak
Prix Tähtivaeltaja du meilleur roman de science-fiction publié en Finlande
1998
Baol par Stefano Benni