Orson Scott Card

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Orson Scott Card, né le à Richland dans l'État de Washington, est un écrivain de science-fiction américain s'étant notamment illustré dans le sous genre de la fantasy.

Il reçut les prix Hugo et Nebula deux années consécutives, au titre de son Cycle d'Ender, ce qui constitue une première dans l'histoire de la science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né dans l'État de Washington aux États-Unis, il a été missionnaire au Brésil. Il est membre de l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours (mormons) et enseigne actuellement à Salt Lake City.

En 1977, il publie une première nouvelle, pour laquelle il obtient le prix John Wood Campbell du meilleur nouvel écrivain de science-fiction. En 1979, il publie son premier roman, Une planète nommée trahison.

En 1985, il publie La Stratégie Ender, récompensé à la fois par le prix Hugo du meilleur roman et par le prix Nebula du meilleur roman. La suite de ce roman, La Voix des morts, reçoit à nouveau le prix Hugo et le prix Nebula, une première dans l'histoire de la science-fiction.

Au cours des années 1990, il participe à la réalisation de plusieurs jeux vidéo chez LucasArts comme Loom, The Dig ou The Secret of Monkey Island.

Malgré le succès du cycle d'Ender, cet auteur est plutôt orienté vers la fantasy.

En 2005, il scénarise deux mini-séries de comics Ultimate Iron Man pour Marvel Comics dessinées par Adam Kubert et Pasqual Ferry.

On peut noter également qu'il est le père d'un enfant handicapé, ce qui a accentué sa tendance à l'empathie, et son souci des points de vue dans son écriture.

Malgré cela, il reste opposé à certaines revendications des homosexuels. En 1990, il a publié un essai où il parle de l'homosexualité comme d'un péché. Il a plus tard tenté de prendre de la distance avec ce texte en expliquant qu'il s'adressait à des mormons et que les mentalités de l'époque étaient en accord avec ce texte. Il dénonce également l'instrumentalisation du mot homophobie par les activistes LGBT : « Dans la très grande majorité des cas où j'ai vu le (terme) homophobie utilisé, néanmoins, il a été utilisé non pour décrire l'état pathologique, mais plutôt comme un vilain mot à jeter à quelqu'un qui ne va pas dans le sens de l'agenda politique ou de l'auto-histoire de différents courants activistes de la communauté homosexuelle américaine. »[1]. Le 3 mai 2012, il a écrit un article pour le site Rhino Times où il explique son opposition au mariage homosexuel[2]. L'annonce de l’éditeur de comics DC d'embaucher Orson Scott Card pour scénariser une nouvelle série Adventures of Superman a déclenché de nombreuses réactions hostiles[3], notamment une pétition sur le site internet militant LGBT AllOut.org[4]. DC s'est défendu en déclarant respecter la liberté d'expression de ses employés.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie dédiée à ce sujet : Œuvre d'Orson Scott Card.

Particularités[modifier | modifier le code]

Ses œuvres tournent toujours autour du facteur humain, la technologie (ou son absence !) n'étant que la toile de fond sur laquelle évoluent les personnages, souvent de jeunes enfants, qui vivent souvent une trajectoire initiatique. Sa croyance mormone apparaît plus ou moins selon les romans. Les religions, qu'elles soient inventées, comme dans le Cycle d'Ender, ou réelles sont souvent présentes dans ses œuvres, et sa connaissance des textes sacrés est très poussée.

Le Cycle d'Ender[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Cycle d'Ender.

Le Cycle d'Ender commence avec l'histoire d'Ender (le troisième et « dernier » fils de sa famille, d'où le nom, dérivé également de son nom : Andrew Wiggin) qui, âgé de six ans, est éduqué afin de mener les forces terriennes pour vaincre une race insectoïde d'extra-terrestres surnommée les « Doryphores » et semblant hostile à l'humanité. La suite du cycle va conduire Ender à rencontrer une autre espèce et à finalement aider celle qu'il a vaincue. Il va pousser très loin sa réflexion sur la différence et la ressemblance. Le propos est bien le concept de conscience et la manière dont on reconnaît (ou non) celle-ci à autrui.

  1. La Stratégie Ender, Opta, 1986 ((en) Ender's Game, 1985)
  2. La Voix des morts, Opta, 1987 ((en) Speaker for the Dead, 1986)
  3. Xénocide, Robert Laffont, 1993 ((en) Xenocide, 1991)
  4. Les Enfants de l'esprit, J'ai lu, 2000 ((en) Children of the Mind, 1996)
  5. (en) A War of Gifts, 2007
    Dans les pas de Zeck Morgan à l'école de guerre durant La Stratégie Ender
  6. Ender : L'Exil, L'Atalante, 2010 ((en) Ender in exile, 2008)
    Les années d'exil se situant entre La Stratégie Ender et La Voix des morts

Nouvelles :

  • Ender Wiggin - Premières rencontres, L'Atalante, 2007 ((en) First Meetings, 2002) est un recueil de nouvelles de la série Ender contenant :
    • Le Petit Polonais ((en) The Polish Boy, 2003)
      L'enfance du père d'Ender, avant La Stratégie Ender
    • L'Étudiant ((en) Teacher's Pest, 2003)
      Comment le père d'Ender séduit sa future femme
    • La Stratégie Ender ((en) Ender's Game, 1977)
      L'histoire originale, plus courte et parcellaire, dont La Stratégie Ender est une version améliorée et fortement complétée. L'auteur se serait inspiré de Étoiles, garde-à-vous ! (Starship Troopers) de Robert A. Heinlein
    • Le Conseiller financier ((en) Investment Counselor, 1999)
      Première rencontre entre Jane et Ender, se situe entre les deux premiers tomes
  • (en) Mazer in Prison, 2005
    La création de l'école de guerre par Mazer Rackham et Hyrum Graff (nouvelle publiée en ligne)
  • (en) Pretty Boy, 2006
    Comment "Bonzo" Madrid parvient à intégrer l'école de guerre (nouvelle publiée en ligne)
  • Le Tricheur, 2013 ((en) Cheater, 2006)
    Comment "Hot Soup" Han Tzu parvient à intégrer l'école de guerre (nouvelle publiée en ligne puis traduite en français dans le magazine Solaris no 185)
  • (en) A Young Man with Prospects, 2007
    Comment Alessandra et Dorabella Toscano arrêtent la colonisation d'un des anciens mondes formiques (nouvelle publiée en ligne)
  • (en) The Gold Bug, 2007
    Comment Sel Menach, le leader d'une monde colonisé, s'efface afin de laisser Ender Wiggin prendre les fonctions de gouverneur (nouvelle publiée en ligne)
  • (en) Ender's Stocking, 2007
    Comment Peter, le frère d'Ender, arrive à comprendre comment il peut amener les gens à faire ce qu'il veut (nouvelle publiée en ligne)
  • (en) Ender's Homecoming, 2008
    Comment les parents et la sœur d'Ender complotent contre lui afin de lui éviter de retourner sur la Terre afin de le garder sain et sauf (nouvelle publiée en ligne)
  • (en) Ender in Flight, 2008
    L'histoire d'une lutte de pouvoir entre Ender et l'amiral Quincy Morgan pendant le voyage vers le monde colonisé nommé Shakespeare (nouvelle publiée en ligne)

La Saga des ombres[modifier | modifier le code]

Article détaillé : La Saga des ombres.

La Saga des ombres est consacrée à l'histoire de "Bean", jeune garçon surdoué aux origines plus artificielles, ami et lieutenant d'Ender, formé comme suppléant éventuel.

  1. La Stratégie de l'ombre, L'Atalante, 2001 ((en) Ender's Shadow, 1999)
  2. L'Ombre de l'Hégémon, L'Atalante, 2002 ((en) Shadow of the Hegemon, 2000)
  3. Les Marionnettes de l'ombre, L'Atalante, 2004 ((en) Shadow Puppets, 2002)
  4. L'Ombre du géant, L'Atalante, 2007 ((en) Shadow of the Giant, 2005)
  5. Les Rejetons de l'ombre, L'Atalante, 2013 ((en) Shadows in Flight, 2012)
  6. (en) Shadows Alive
    À paraître

Remarque : ce cycle de l'ombre ne semble pas figurer dans les éditions et critiques anglophones de l'œuvre d'Orson Scott Card. Les romans La Stratégie de l'ombre, L'Ombre de l'Hégémon, Les Marionnettes de l'ombre et L'Ombre du géant y font partie du cycle d'Ender.

La Première Guerre formique[modifier | modifier le code]

Ce cycle est prévu pour être une trilogie[5].

  1. Avertir la Terre, L'Atalante, 2013 ((en) Earth Unaware, 2012)
    Coécrit avec Aaron Johnston.
  2. Embraser la Terre, L'Atalante, 2014 ((en) Earth Afire, 2013)
    Coécrit avec Aaron Johnston. À paraître le
  3. (en) Earth Awakens, 2014
    Coécrit avec Aaron Johnston.

Les Chroniques d'Alvin le Faiseur[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Les Chroniques d'Alvin le Faiseur.

Ce cycle (qui est une uchronie) se passe dans une Amérique du XIXe siècle où la magie est présente. Chaque personnage a un talent magique plus ou moins développé, y compris des personnages empruntés à l'histoire réelle des États-Unis d'Amérique.

  1. Le Septième Fils, L'Atalante, 1991 ((en) Seventh Son, 1987)
  2. Le Prophète rouge, L'Atalante, 1992 ((en) Red Prophet, 1988)
  3. L'Apprenti, L'Atalante, 1993 ((en) Prentice Alvin, 1989)
  4. Le Compagnon, L'Atalante, 1996 ((en) Alvin Journeyman, 1995)
  5. Flammes de vie, L'Atalante, 1996 ((en) Heartfire, 1998)
  6. La Cité de cristal, L'Atalante, 2004 ((en) The Crystal City, 2003)
  7. (en) Master Alvin
    à paraître

Nouvelles :

Les Femmes de la genèse[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sarah, 2000
  2. (en) Rebekah, 2001
  3. (en) Rachel and Leah, 2004
  4. (en) The Wives of Israel
    À paraître
  5. (en) The Sons of Rachel
    À paraître

Le Cycle de la Terre des origines[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Le Cycle de la Terre des origines.

Après quarante millions d'années d'efforts sur une lointaine planète, le super-ordinateur Surâme se fait vieux et constate amèrement que ses efforts n'ont mené à rien, car l'Homme est incapable d'harmonie. Il décide de lancer une mission de retour vers la Terre. Cette œuvre en cinq tomes peut être vu sous l'angle d'une réadaptation fantastique du livre de Mormon. Ce livre qui est la base de la religion des mormons, raconte l'histoire de Lethi qui quitte Jérusalem pour échapper à sa destruction pour rejoindre le continent américain avec l'aide de Dieu.

  1. Basilica, L'Atalante, 1995 ((en) The Memory of Earth, 1992)
  2. Le Général, L'Atalante, 1995 ((en) The Call of Earth, 1992)
  3. L'Exode, L'Atalante, 1996 ((en) The Ships of Earth, 1994)
  4. Le Retour, L'Atalante, 1996 ((en) Earthfall, 1995)
  5. Les Terriens, L'Atalante, 1997 ((en) Earthborn, 1995)

La Geste Valois[modifier | modifier le code]

Ensemble de deux livres, un roman et une série de "contes", en fait de courtes nouvelles. Les contes se passent chronologiquement avant le roman, mais doivent être lus après, ayant étés écrits dans ce but. Ils relatent des histoires-anecdotes à propos des futurs personnages du roman : il vaut mieux savoir quel sera le rôle de chacun de ceux-ci afin de mieux apprécier l'ensemble, plutôt que de lire des nouvelles qui semblent indépendantes les une des autres, dans un contexte et un monde inconnu car présentés dans le roman.

  1. Jason Valois, L'Atalante, 1994 ((en) The Worthing Saga - The Worthing Chronicle, 1989)
  2. Contes de Capitole et de la forêt des eaux, L'Atalante, 1994 ((en) Tales of capitol, Tales of the forest of waters, 1989)
    • Et les pierres ricochaient sur l'eau ((en) Skipping Stones, 1979)
    • Re-naissance ((en) Second Chance, 1979)
    • Spectacle-vie ((en) Lifeloop, 1978)
    • Sabotage ! ((en) Breaking the Game, 1979)
    • Le Massacre des enfants ((en) Killing Children, 1978)
    • Et que ferons nous demain ? ((en) And What Will We Do Tomorow ?, 1979)
    • La Ferme Valois ((en) Worthing Farm, 1979)
    • L'Auberge Valois ((en) Worthing Inn, 1979)
    • Le Rémouleur ((en) The Tinker, 1980)

Observatoire du temps[modifier | modifier le code]

Les Mages de Westil[modifier | modifier le code]

  1. La Porte perdue, L'Atalante, 2011 ((en) The Lost Gate, 2011)
  2. Le Voleur de portes, L'Atalante, 2014 ((en) The Gate Thief, 2013)

Pisteur[modifier | modifier le code]

  1. Pisteur, J'ai lu, 2013 ((en) Pathfinder, 2010)
    Paru en français en deux volumes
  2. (en) Ruins, 2012
  3. (en) Visitors, 2014

Mayflower[modifier | modifier le code]

  1. (en) Lovelock, 1994
    Coécrit avec Kathryn H. Kidd (en).
  2. (en) Rasputin
    Coécrit avec Kathryn H. Kidd (en). À paraître

Autres travaux[modifier | modifier le code]

Nouvelles et recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Sonate sans accompagnement, Denoël Présence du futur, 1982 ((en) Unaccompanied sonata and Other Stories, 1981)
    • Les hommes de fer blanc ((en) Tin-men, 1980)
    • Fin de partie ((en) Ender's Game, 1977)
    • Mets de roi ((en) Kingsmeat, 1979)
    • Exercices respiratoires ((en) Deep Breathing Exercices, 1979)
    • Temps mort ((en) Closing the Timelid, 1979)
    • Retour aux sources ((en) I Put My Blues Genes On, 1978)
    • Les eumenides dans les toilettes du quatrième ((en) Eumenides in the Fourth Floor Lavatory, 1979)
    • Les dieux mortels ((en) Mortal Gods, 1979)
    • Quietus ((en) Quietus, 1979)
    • Un jardin de roses ((en) The Monkeys Thought 'Twas All in Fun, 1979)
    • La salamandre de porcelaine ((en) The Porcelain Salamander, 1981)
    • Sonate sans accompagnement ((en) Unaccompagnied Sonata, 1979)

Portulans de l'imaginaire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Portulans de l'imaginaire.
  1. L'Homme transformé - Récits d'angoisse, L'Atalante, 2000 ((en) The Changed Man, 1990)
    Introduction et postface de l'auteur
    • L'Homme transformé et le roi des mots ((en) The Changed Man and the King of Words, 1981)
    • Les Euménides dans les toilettes du quatrième ((en) Eumenides in the Fourth Floor Lavatory, 1979)
    • Quietus ((en) Quietus, 1979)
    • Exercices respiratoires ((en) Deep Breathing Exercises, 1979)
    • Commerce de gros ((en) Fat Farm, 1980)
    • Temps morts ((en) Closing the Timelid, 1979)
    • Jeux sans frontières ((en) Freeway Games, 1979)
    • Les Chants du sépulcre ((en) A Sepulchre of Songs, 1981)
    • Contrainte préalable ((en) Prior Restraint, 1986)
    • Souvenirs de ma tête ((en) Memories of My Head, 1990)
    • Enfants perdus ((en) Lost Boys, 1992)
  2. Avatars - Récits d'avenirs, L'Atalante, 2000 ((en) Flux, 1990)
    Introduction et postface de l'auteur
    • Milles Morts ((en) A Thousand Deaths, 1978)
    • À moins que l'âme ne tape dans ses mains ((en) Clap Hands and Sing, 1982)
    • Trottecaniche ((en) Dogwalker, 1989)
    • Faisons comme si ce n'était pas vrai ((en) But We Try Not to Act Like It, 1979)
    • Retour aux sources ((en) I Put My Blues Genes On, 1978)
    • À la niche ((en) In the Doghouse, 1978)
    • L'Originiste ((en) The Originist, 1989)
  3. Sonates frelatées - Fables et contes fantastiques, L'Atalante, 2001 ((en) Monkey Sonatas, 1990)
    Introduction et postface de l'auteur
    • Sonates sans accompagnement ((en) Unaccompagnied Sonata, 1979)
    • En route pour assassiner Richard Nixon ((en) A Cross-Country Trip To Kill Richard Nixon, 1980)
    • La Salamandre de porcelaine ((en) The Porcelain Salamander, 1981)
    • La Femme du milieu ((en) Middle Woman, 1981)
    • La Brute et la bête ((en) The Bully And The Beast, 1979)
    • L'Ours et la Princesse ((en) The Princess And The Bear, 1980)
    • La Magie du sable ((en) Sandmagic, 1979)
    • Le Plus Beau Jour ((en) The Best Day, 1984)
    • Les Papillons ((en) A Plague Of Butterflies, 1981)
    • Un jardin de roses ((en) The Monkeys Thought 'Twas All in Fun, 1979)
  4. Cruels miracles - Contes de la mort, l'espoir et la sainteté, L'Atalante, 2002 ((en) Cruel Miracles, 1990)
    Introduction et postface de l'auteur

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Orson Scott Card a collaboré au développement de certains jeux vidéo de la compagnie LucasArts dans les années 1990 : Loom, The Secret of Monkey Island (il a écrit les duels d'insultes au sabre), The Dig. Il a par ailleurs travaillé sur le scénario d'une trilogie de jeux vidéo : l'Advent Trilogy. L'échec commercial du premier jeu de la série, Advent Rising, a marqué le coup d'arrêt du développement des jeux suivants. Plus récemment, il a collaboré au développement de Shadow Complex, une préquelle de son roman Empire (en). Il aurait aussi participé au scénario de Dragon âge II jeu sorti en 2011. (référence: crédit de fin du jeu)

Récompenses[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)The Hypocrites of Homosexuality, Orson Scott Card, Sunstone magazine
  2. (en) Orson Scott Card Slams Gay Marriage, Supports North Carolina's Amendment One In Op-Ed, huffingtonpost.com, 5 avril 2012
  3. [1], 14 février 2013
  4. (en) [2]
  5. « Macmillan: Series: The First Formic War » (consulté le 31 juillet 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]