La Voix des morts (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Voix des morts.
La Voix des morts
Auteur Orson Scott Card
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Titre original Speaker for the Dead
Éditeur original Tor Books
Langue originale Anglais américain
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Lieu de parution original New York
Date de parution originale 1986
ISBN original 0-312-93738-5
Version française
Traducteur Daniel Lemoine
Lieu de parution Paris
Éditeur OPTA
Collection Club du livre d'anticipation
Date de parution 1987
Type de média Livre papier
Nombre de pages 464
ISBN 2-7201-0300-4
Série Cycle d'Ender
Chronologie
Précédent La Stratégie Ender Xénocide Suivant

La Voix des morts (titre original : Speaker for the Dead) est un roman de science-fiction de l'écrivain américain Orson Scott Card, publié en 1986.

Ce roman fait partie du cycle d'Ender et fait suite à La Stratégie Ender. On note en outre dans ce roman l'apparition du concept de hiérarchie de l'exclusion.

Ce livre (La Voix des morts, second « personnage » de l'histoire) est en fait la concaténation de deux œuvres fictives du héros, La Reine et L'Hégémon, le premier parlant de la dernière Reine des Doryphores, et le second de son frère Peter.

Il en tire une philosophie de l'existence, qui est la trame du roman éponyme.

Résumé[modifier | modifier le code]

Ender, ex-stratège en chef des humains lors d'une guerre contre une race extraterrestre, porte en lui la culpabilité d'avoir complètement détruit cette race intelligente. Lorsqu'un homme est tué sur la lointaine planète Lusitania par les membres d'une autre race intelligente, il décide de se rendre sur les lieux pour enquêter.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Le Cycle d'Ender[modifier | modifier le code]