Mémorial de la Résistance allemande

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mémorial de la Résistance allemande
Image dans Infobox.
Cour intérieure du Bendlerblock.
Informations générales
Type
Mémorial, institution de formation (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Collections
Nombre d'objets
Documents de la lutte contre la dictature nazie
Bâtiment
Article dédié
Protection
Monument du patrimoine architectural (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
13 - 14 Stauffenbergstraße
10785 Berlin
Coordonnées

Le mémorial de la Résistance allemande (en allemand : Gedenkstätte deutscher Widerstand) est un mémorial, une exposition permanente et un centre de recherches dédiés à la résistance allemande au nazisme, situé à Berlin, dans le Bendlerblock. Depuis 1991, le politologue Johannes Tuchel est le directeur de l'institution éducative.

C'est au Bendlerblock qu'ont été exécutés, dans la cour intérieure, des membres du réseau de l'attentat du [1] ; néanmoins, le mémorial est dédié à la résistance allemande dans son ensemble[1]. Il comprend également le site des exécutions à la prison de Plötzensee[2] et le musée dans l'ancien atelier d'Otto Weidt.

Histoire[modifier | modifier le code]

Statue, par Richard Scheibe.

La cour du Bendlerblock était l'endroit où Ludwig Beck, Friedrich Olbricht, Claus von Stauffenberg, Albrecht Mertz von Quirnheim et Werner von Haeften, résistants du 20 juillet 1944, ont été arrêtés et fusillés. Huit ans après, le , la veuve de Friedrich Olbricht a posé la première pierre du mémorial qui fut modifié et agrandi de nombreuses fois au cours des temps. Le maire de Berlin, Ernst Reuter, en prenant part à la mémoire au , inaugure la statue dans la cour intérieure. Une plaque commémorative posée en 1962 mentionne les officiers fusillés[1].

C'est le sénat de Berlin qui en 1967, sur la demande d'anciens résistants, décide l'ouverture d'un lieu de mémoire informatif. Une exposition ouvre le , et est agrandie en 1979. L'exposition permanente est en place depuis 1989[3].

Exposition permanente[modifier | modifier le code]

Restructurée en 2014, l'exposition comprend plus d'un millier de photographies et de documents répartis en dix-huit thèmes[4] présentant les différentes facettes de la résistance, depuis les destins individuels jusqu'aux groupes constitués, mettant l'accent sur sa diversité : la résistance du mouvement ouvrier, des chrétiens, des artistes, des intellectuels, des Juifs, des Sinti et des Roms, le parcours de Georg Elser, l'attentat du , la Rose blanche, l'Orchestre rouge, et également les formes de résistance en exil[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (de) « Mémorial de la Résistance allemande, Gedenkstätte Deutscher Widerstand », sur berlin-en-ligne (consulté le )
  2. (de) « Gedenkstätte Plötzensee », sur berlin.de (consulté le )
  3. (de) « Gedenkstätte - Geschichte », sur gdw-berlin.de (consulté le )
  4. (de) « Dauerausstellung - Themenbereiche », sur gdw-berlin.de (consulté le )
  5. (de) « Dauerausstellung - Überblick », sur gdw-berlin.de (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :