Unterseeboot 536

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-536
Type U.Boot de type IX.C/40
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Deutsche Werft AG à Hambourg
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé au large des Açores
Équipage
Équipage 55 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 76,76 mètres
Maître-bau 6,76 mètres
Tirant d'eau 4,67 mètres
Déplacement 1 120 t (surface), 1 232 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel, 2 électriques
Puissance 2x2200 ch (Diesel)
2x500 ch (électrique)
Vitesse 7,3 nœuds (plongée)
18,3 nœuds (surface)
Caractéristiques militaires
Armement Torpilles: 4 à l'avant, 2 à l'arrière
Canons: 1x105 mm et 2x37 mm
Rayon d'action 13.450 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
63 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Carrière
Port d'attache Lorient en France

L'Unterseeboot 536 (ou U-536) était un sous-marin allemand utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après sa formation à Stettin en Pologne au sein de la 4. Unterseebootsflottille jusqu'au , l'U-536 est affecté dans une formation de combat à la base sous-marine de Lorient en France au sein de la 2. Unterseebootsflottille.

Le , de retour vers la France accompagné des U-bootes U-535 et U-170, ils sont attaqués par un bombardier britannique Consolidated B-24 Liberator de l'escadrille Sqdn 53. Le bombardier mitraille l'U-536 et lorsque les U-bootes plongent après avoir riposté avec leurs canons anti-aériens, le B-24 largue 8 charges de profondeur sur l'U-535 qui coule avec tout son équipage, l'U-536 en sort indemne.

L'U-536 a été choisi pour l'Opération Kiebitz (en), en automne de 1943, qui consiste par un plan audacieux pour récupérer certains des meilleurs commandants d'U-boot alors en captivité au camp de Bowmanville au Canada, dont Otto Kretschmer. Le plan ne s'est pas déroulé comme prévu, bien que l'U-536 est rentré dans les eaux canadiennes où les Canadiens l'attendaient dans l'espoir de saisir son bateau. Le Kapitänleutnant Schauenburg a senti le piège et s'est soustrait de l'embuscade en avortant sa mission et en retournant dans l'Atlantique.

L'U-536 est coulé le dans l'Atlantique nord au nord-est des Açores à la position géographique de 43° 50′ N, 19° 39′ Opar des charges de profondeur lancées par la frégate britannique HMS Neneet les corvettes canadiennes HMCS Snowberry et HMCS Calgary.
38 hommes d'équipage meurent dans cette attaque, et 17 y survivent.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-536 n'a, ni coulé, ni endommagé de navire au cours des 2 patrouilles qu'il effectua.

Sources[modifier | modifier le code]