Unterseeboot 188

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 188
Autres noms U-188
Type U.Boot de type IX.C/40
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval AG Weser à Brême
N° de coque: 1028
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Sabordé à Bordeaux
Équipage
Équipage 54 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 76,76 mètres
(Coque pressurisée: 58,75 mètres)
Maître-bau 6,86 mètres
(Coque pressurisée: 4,44 mètres)
Tirant d'eau 4,70 mètres
Tirant d'air 4,70 mètres
Déplacement 1 120 t (surface), 1 232 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel, 2 électriques
Puissance 2 x 2 200 ch (Diesel)
2 x 500 ch (électrique)
Vitesse 7,3 nœuds (plongée)
18,3 nœuds (surface)
Caractéristiques militaires
Armement Torpilles de 533 mm - Tubes: 4 à l'avant, 2 à l'arrière
1 canon de 105 mm, 2 de 37 mm
Rayon d'action 13 450 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
63 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Carrière
Port d'attache Lorient (France)
Indicatif M-10 459

L'Unterseeboot 188 (ou U-188) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type IX.C/40 utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le 5 août 1942, l'Unterseeboot 188 reçoit sa formation à Stettin en Allemagne au sein de la 4. Unterseebootsflottille jusqu'au , il est affecté à une formation de combat à Lorient en France dans la 10. Unterseebootsflottille.

Il quitte le port de Kiel pour sa première patrouille le 4 mars 1943 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Siegfried Lüdden. Au cours de cette mission, Siegfried Lüdden est promu le au grade de Kapitänleutnant. Après 62 jours en mer et un succès d'un navire marchand coulé de 1 190 tonneaux, l'U-188 rejoint la base sous-marine de Lorient qu'il atteint le 4 mai 1943.

L'Unterseeboot 188 a effectué 3 patrouilles dans lesquelles il a coulé 8 navires marchands pour un total de 49 725 tonneaux et 1 navire de guerre de 1 190 tonnes et a endommagé 1 navire marchand de 9 977 tonneaux au cours de ses 356 jours en mer.

Sa troisième patrouille le fait quitter le port de Penang de Sumatra avec une cargaison d'étain, de tungstène, d'opium et de quinine le toujours sous les ordres du Kapitänleutnant Siegfried Lüdden.
Le 19 juin 1944, l'U-188 arrive à la base sous-marine de Bordeaux avec sa cargaison intact et un palmarès de 7 navires marchands coulés pour un total de 42 549 tonneaux. Le commandement des U-Boots (BdU ou Befehlshaber der U-Boote) avait présumé l'U-188 coulé parce que le sous-marin n'avait plus de radio et il n'a pas été en mesure d'envoyer des messages depuis le début du mois de mai.

L'U-188 est sabordé le par son équipage dans le U-bunker de la base sous-marine de Bordeaux avant la prise de celle-ci par les forces alliées.
Il est ferraillé en 1947.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Siegfried Lüdden 4 mars 1943 Kiel 4 mai 1943 Lorient 62 jours 1 190
2 Kptlt. Siegfried Lüdden 30 juin 1943 Lorient 30 octobre 1943 Penang 123 jours 17 153
3 Penang 19 juin 1944 Bordeaux 171 jours 42 549
Total 356 jours 60 892 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Nota: Les noms de commandants sans indication de grade signifie que leur grade n'est pas connu avec certitude à notre époque (2013) à la date de la prise de commandement

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-188 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Seeteufel (21 mars 1943 - 29 mars 1943)
  2. Adler (7 avril 1943 - 13 avril 1943)
  3. Meise (13 avril 1943 - 20 avril 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 188 a coulé 8 navires marchands pour un total de 49 725 tonneaux et 1 navire de guerre de 1 190 tonnes et a endommagé 1 navire marchand de 9 977 tonneaux au cours des 3 patrouilles (356 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Fait[1]
11 avril 1943 HMS Beverley Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 1 190 Coulé
21 septembre 1943 Cornelia P. Spencer Drapeau des États-Unis USA 7 176 Coulé
5 octobre 1943 Britannia Drapeau de la Norvège Norvège 9 977 Endommagé
20 janvier 1944 Fort Buckingham Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 7 122 Coulé
25 janvier 1944 Fort la Maune Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 7 130 Coulé
26 janvier 1944 Samouri Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 7 219 Coulé
26 janvier 1944 Surada Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne 5 427 Coulé
29 janvier 1944 Olga E. Embiricos Drapeau de la Grèce Grèce 4 677 Coulé
3 février 1944 Chung Cheng Drapeau de la République populaire de Chine Chine 7 176 Coulé
9 février 1944 Viva Drapeau de la Norvège Norvège 3 798 Coulé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)