Unterseeboot 853

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 853
Image illustrative de l’article Unterseeboot 853
Autres noms U-853
Type U.Boot de type IX.C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval AG Weser, Brême
Deutsche Werft AG, Hambourg
Seebeck, Brême
Commandé 5 juin 1941
Quille posée 21 août 1942
Lancement 11 mars 1943
Armé 25 juin 1943
Statut Naufrage le 6 mai 1945
Équipage
Équipage 55 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 76,76 m
Maître-bau 4,67 m
Déplacement 1120 t (surface)
1232 t (plongée)
1545 t (total)
Puissance 4400 ch (surface)
1000 ch (plongée)
Vitesse 19 nœuds (surface)
7,3 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 22 torpilles - 6 tubes (4 proue / 2 poupe)
Canon de pont Utof 105/45 (110 cartouches)
44 mines TMA
Rayon d'action 13.850 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
63 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Carrière
Port d'attache Lorient
Indicatif 1059

Le Unterseeboot 853 (ou U-853) est un sous-marin du type IXC/40 utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il a été commandé le 21 août 1942 au chantier naval AG Weser de Brême, et réceptionné le 25 juin 1943 par le Kapitänleutnant Helmut Sommer.

Surnommé par son équipage der Seiltänzer (« marche sur la corde raide »), le U-853 possède comme emblème un bouclier jaune avec un cheval rouge.

Histoire[modifier | modifier le code]

Opérations dans l'Atlantique nord[modifier | modifier le code]

Rhode-Island

Le 25 mai 1944, l'U-853 repère le Queen Mary, chargé de troupes américaines et de fournitures. Pour se préparer à une attaque, il fait surface pour lancer ses torpilles, mais est attaqué par les avions Fairey Swordfish des porte-avions marchands MV Ancylus (en) et MV Empire MacKendrick (en). Le sous-marin n'a que peu de dommages, et en ripostant, il touche trois appareils. Tous peuvent apponter par la suite, mais l'un d'entre eux est considéré comme hors d'usage et rejeté par-dessus bord.

Pendant ce temps, le porte-avions d'escorte USS Croatan (CVE-14) parti à la chasse aux sous-marins, repère et coule l'U-488 et l'U-490. L'U-853, plus difficile à repérer, est surnommé « Moby Dick » par l'équipage de l'USS Croatan.

Le 17 juin, après dix jours de chasse, le système Huff-Duff (HF/DF, haute fréquence/ détecteur direction) [1] repère un bulletin météorologique envoyé par l'U-853 distant seulement de 30 kilomètres. Peu de temps après, deux FM-1 Wildcat bombardent le sous-marin, tuant deux membres de l'équipage, le Bootsmann (en) Kurt Schweichler et le Maschinengefreiter Karl-Heinz Löffler, et en blesse 12 autres. Le commandant Helmut Sommer, malgré 28 blessures provoquées par des éclats d'obus, a la force de donner l'ordre de plonger, et évite ainsi la destruction complète de son submersible par les bombardiers alliés.

L'U-853 est chassé pendant trois semaines et l'Oberleutnant Helmut Frömsdorf prend le commandement du sous-marin le 18 juin, pour retourner à Lorient. Du fait du grand nombre de marins touchés par cette attaque, l'équipage se retrouve inapte au service. Le 10 juillet, le commandant Helmut Sommer est officiellement remplacé par l'Oberleutnant Otto Wermuth. Après être resté à quai jusqu'au 27 août, le korvettenkapitän Günter Kuhnke, commandant de la 10e flottille, prend le commandement pour se rendre à Flensburg, et arrive à bon port le 14 octobre. Le , l'U-853 coule l'USS Eagle (PE-56), qui avait pour mission le remorquage de cibles pour l'entraînement des bombardiers en piqué de la Marine, au large des côtes du Maine.

Le , le commandant en chef de la flotte sous-marine (Befehlshaber der Unterseeb) Karl Dönitz ordonne à tous les sous-marins de cesser les opérations offensives et de retourner à leurs bases respectives, en les félicitant : « Vous avez combattu comme des lions! ».

Tir de Hérisson depuis la frégate de la United States Coast Guard Moberly contre le U-853.

L'U-853, qui se trouve en attente au large de la pointe Judith, dans le Rhode Island, n'a pas obéi à cet ordre pour des raisons inconnues, et peu de temps après, une de ses torpilles frappe le SS Black Point, un navire marchand qui se rendait à Boston. En 15 minutes, le Black Point coule par 95 pieds de fond. Il est le dernier navire marchand battant pavillon américain coulé pendant la Seconde Guerre mondiale. Douze hommes périssent et 34 marins sont secourus par le SS Kamen, qui envoie un rapport du torpillage aux autorités. La marine américaine organise une chasse et forme un groupe comprenant quatre navires de guerre :

Le USS Atherton le 8 mai 1945. En 2013, il reste, dans la marine des Philippines, le dernier destroyer de la Seconde Guerre mondiale en service dans le monde.

Le groupe de chasse repère l'U-853 par 33 mètres de fond, largue des grenades sous-marines et des projectiles de hérissons pendant 16 heures. Le sous-marin tente de fuir en lâchant des nappes de mazout et quelques vêtements, puis s'immobilise pour se camoufler. Repéré à nouveau par les sonars, le , deux dirigeables de Lakehurst, New Jersey, K16 et K-58[2] se joignent à l'attaque, larguant des bouées fumigènes sur l'emplacement des nappes de mazout et tirant des roquettes. Enfin, après de nombreuses attaques des navires américains USS Atherton (DE-169) et USS Moberly (PF-63), ils verront des planches, gilets de sauvetage, fragments de table de navigation, vêtements, et une casquette d'officier flotter à la surface, indiquant la destruction totale du sous-marin avec 55 officiers et marins. Il est l'avant-dernier sous-marin allemand coulé pendant la Seconde Guerre mondiale.

L'épave de l'U-853 est située à 7 milles à l'est de Block Island, à 130 pieds (40 m) de profondeur. Des plongeurs ont visité pour la première fois l'épave en 1953. En 1968, avec la permission du gouvernement allemand, une équipe de plongeurs visite l'épave du U-853 et en remonte un canon antiaérien de 20 mm qui est offert au Delaware Technical & Community College (en), où il sera oublié, disparaissant sous la végétation. En avril 2004, il est offert sous forme de don au Fort Miles Historical Association. Le canon est à présent en excellent état.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. gazette !!!.
  2. Les dirigeables de la classe K sont les plus courants utilisés par l'US Navy pour la surveillance des côtes américaines. D'une longueur de 251 pieds et d'un volume de 12 035 mètres cubes d'hélium, ils sont propulsés à 65 milles/heure par 2 moteurs de 600 chevaux. Ils sont armés d'une mitrailleuse de 12,7 mm et de 600 kg de bombes ou grenades sous-marines. Leur équipage est de 9 aviateurs (Source : History of US Naval Operations in WW2, vol 15, page 114).
  3. uboat.net - Boats - U-853.