Unterseeboot 166 (1942)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Unterseeboot 166
Image illustrative de l’article Unterseeboot 166 (1942)

Autres noms U-166
Type U.Boot de type IX.C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Deutsche Schiff- und Maschinenbau à Brême
N° de coque: 705
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé dans le golfe du Mexique
Équipage
Équipage 52 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 76,76 m
(Coque pressurisée: 58,75 mètres)
Maître-bau 6,76 m
(Coque pressurisée: 4,40 mètres)
Tirant d'eau 4,70 m
Tirant d'air 4,70 m
Déplacement 1 120 t (surface), 1 232 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel, 2 électriques
Puissance 2 x 2 200 ch (Diesel)
2 x 500 ch (électrique)
Vitesse 7,3 nœuds (plongée)
18,3 nœuds (surface)
Caractéristiques militaires
Armement Torpilles de 533 mm - Tubes: 4 à l'avant, 2 à l'arrière
1 canon de 105 mm, 2 de 37 mm
Rayon d'action 13 450 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
63 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Carrière
Pavillon Troisième Reich
Port d'attache Lorient (France)
Indicatif M-35 882
Localisation
Coordonnées 28° 41′ 00″ nord, 88° 42′ 00″ ouest
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Unterseeboot 166
Unterseeboot 166

Le Unterseeboot 166 (ou U-166) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type IX.C utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 166 reçoit sa formation de base à Stettin en Pologne au sein de la 4. Unterseebootsflottille jusqu'au , il rejoint sa flottille de combat à la base sous-marine de Lorient en France dans la 10. Unterseebootsflottille.

Il quitte le port de Kristiansand pour sa première patrouille le sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Hans-Günther Kuhlmann. Après 10 jours en mer, il rejoint la base sous-marine de Lorient qu'il atteint le .

L'Unterseeboot 164 a effectué 2 patrouilles dans lesquelles il a coulé 4 navires marchands pour un total de 7 593 tonneaux au cours de ses 54 jours en mer.

Sa deuxième patrouille le fait partir du port de Lorient le toujours sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Hans-Günther Kuhlmann. Après 44 jours en mer et un palmarès de 4 navires marchands pour un total de 7 593 tonneaux, l'U-166 est coulé à 70 km de l'estuaire du Mississippi dans le golfe du Mexique aux coordonnées géographiques de 28° 37′ N, 90° 45′ O par des charges de profondeur tirées du navire d'escorte US Navy PC-566 après que l'U-166 ait attaqué le petit paquebot SS Robert E. Lee qu'il coula faisant 22 morts. Les 52 membres d'équipage du sous marin meurent dans cette attaque.

Épave localisée en 2001[modifier | modifier le code]

Canon de pont de l'épave de l'U-166.

À l'époque de l'attaque en 1942, l'U-166 est déclaré disparu.

En 2001, lors d'une étude de tracé d'un pipeline par Shell et BP, la découverte de l'épave du SS Robert E. Lee à 1 500 mètres de profondeur amena peu de temps après, à une distance de 600 mètres à la découverte de l'épave du U-166.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Oblt. Hans-Günther Kuhlmann Kiel Kristiansand 2 jours
1 Oblt. Hans-Günther Kuhlmann Kristiansand Lorient 10 jours
2 Oblt. Hans-Günther Kuhlmann Lorient Coulé 44 jours 7 593
Total 54 jours 7 593 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 166 a coulé 4 navires marchands pour un total de 7 593 tonneaux au cours des 2 patrouilles (54 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Fait[1] et position Décès
Carmen Drapeau de la République dominicaine République dominicaine 84 Coulé au 19° 43′ N, 70° 12′ O 1
Oneida Drapeau des États-Unis USA 2,309 Coulé au 20° 17′ N, 74° 06′ O 6
Gertrude Drapeau des États-Unis USA 16 Coulé au 23° 32′ N, 82° 00′ O 0
Robert E. Lee Drapeau des États-Unis USA 5,184 Coulé au 28° 40′ N, 88° 42′ O 25

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]