Unterseeboot 862

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-862
Type U.Boot de IX D2
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Marine impériale japonaise Naval Ensign of Japan.svg
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval AG Weser à Brême
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Réquisitionné par les Japonais
Équipage
Équipage 55 à 63 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 87,60 m
Maître-bau 7,50 m
Tirant d'eau 4,40 m
Déplacement 1616 t (surface)
1804 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel MAN
2 moteurs électriques SSW
Puissance 4400 ch (Diesel)
1160 ch (électrique)
Vitesse 19,2 nœuds (surface)
6,9 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement Tubes lance-torpille : 4 avant (533 mm), 2 arrière (533 mm), 22 torpilles
Mines : 48 TMA
Canons : 1x 10,5 cm L105/45, 1 x 3,7 cm, 1x 2 cm
Rayon d'action 23 700 milles nautiques à 12 nœuds en surface
57 milles nautiques à 4 nœuds en plongée
Carrière
Port d'attache Stettin en Allemagne
Bordeaux en France
Penang en Malaisie
Jakarta en Indonésie.

Le Unterseeboot 862 (ou U-862) est un sous-marin allemand construit pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

L'U-862 reçoit sa formation de base dans la 4. Unterseebootsflottille à Stettin en Allemagne jusqu'au , où il rejoint la formation de combat la 12. Unterseebootsflottille à Bordeaux en France. Avec l'avance des forces alliées en France et pour éviter la captivité, il part rejoindre en sa nouvelle affectation dans la 33. Unterseebootsflottille à Penang en Malaisie et Jakarta en Indonésie.

Après la reddition de l'Allemagne nazie, l'U-862 est récupéré à Singapour par la marine impériale japonaise et est renommée 'I 502 et navigue sous pavillon japonais. Il se rend aux forces alliées en et sera sabordé le .

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-862 a coulé 7 navires marchands pour un total de 42 374 tonneaux au cours des deux patrouilles qu'il effectua.

Sources[modifier | modifier le code]