Cette page fait l’objet d’une mesure de semi-protection étendue.

Hapsatou Sy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sy.

Hapsatou Sy
Image illustrative de l’article Hapsatou Sy
Hapsatou Sy en février 2018.

Date de naissance (37 ans)
Lieu de naissance Sèvres, Hauts-de-Seine, France
Nationalité Drapeau de la France Française
Émissions Le Grand 8
Projet Fashion
Afrique investigation
Les Terriens du dimanche !
Balance ton post !
Chaîne C8

Hapsatou Sy, née le à Sèvres, est une entrepreneuse, animatrice et chroniqueuse de télévision franco-sénégalaise[1].

Biographie

Enfance et études

Elle passe son enfance à Chaville, dans les Hauts-de-Seine, au sein d'une famille de sept frères et sœurs et de parents peuls, le père originaire d'Orkadiere au Sénégal et la mère de Wali en Mauritanie sur l'autre rive du fleuve Sénégal[2]. Elle obtient un BTS de commerce international et part ensuite faire un stage de fin d'études à New York où elle s'initie à l'entrepreneuriat. Elle poursuit également une formation au Diplôme d'études supérieures économiques (DESE) Commerce et affaires nationales au CNAM. Elle dit avoir toujours rêvé de devenir « business woman »[3].

Carrière

Entrepreneuse

À l'âge de 24 ans, Hapsatou Sy crée Ethnicia, un concept d'espaces de beauté[4] et ouvre, en 2005, son premier salon sur l'île Saint-Louis à Paris. En 2007, elle remporte le 2e prix du concours Grand prix jeunes créateurs organisé par le groupe Unibail-Rodamco[5]. Hapsatou Sy rencontre le président de la République Nicolas Sarkozy en 2011, afin d'échanger sur l'entrepreneuriat au féminin. La même année, elle est sélectionnée pour représenter l'entrepreneuriat français au G20 Yes. Elle sera également nommée Rising Talent lors du Women's Forum de Deauville en 2010. Son réseau d’espaces de beauté se développe[6] jusqu'au où elle annonce, à la suite de difficultés financières[7], la liquidation judiciaire de sa société[8],[9],[10] pour se consacrer dorénavant au développement de ses différentes marques de cosmétiques en France et à l'international[11]. En juin 2014, Hapsatou Sy lance sa première collection de prêt à porter nommée 'antiKOD', cosignée avec cinq stylistes[12].

Elle est marraine de la première édition du concours Graines de Projet[13] organisé par The Empowerment House le 21 avril 2016 à Gennevilliers.

Dans l'édition 2013 du Choiseul 100, qui regroupe les leaders économiques de demain et qui est le résultat d'une recherche empirique sur la détection des jeunes dirigeants et des cadres à très hauts potentiels, elle occupe la 78e place.

Elle publie en avril 2017 aux éditions Dunod son premier livre, Partie de rien, témoignage sur son parcours d’entrepreneuse[14].

Chroniqueuse et animatrice de télévision

En mai-juin 2012, elle est l'un des quatre membres du jury de cinq numéros de l'émission L'Inventeur 2012 présentée par Alex Goude et Sandrine Corman le lundi en première partie de soirée sur M6.

Entre octobre 2012 et juin 2016, sur D8, elle est chroniqueuse dans l'émission quotidienne Le Grand 8 retransmise en direct et présentée par Laurence Ferrari, aux côtés de Roselyne Bachelot (présentatrice occasionnelle et chroniqueuse), Audrey Pulvar (remplacée la dernière saison par Aïda Touihri), Élisabeth Bost et Myriam Weill (occasionnellement)[15]. De mars à avril 2015, elle présente Projet Fashion en deuxième partie de soirée sur la même chaine. L'émission est basée sur un concours de créateurs, qui est l'adaptation française du jeu Project Runaway[16].

Depuis mars 2017, elle présente l’émission Afrique Investigation sur Canal+ Afrique[17].

En septembre 2017, elle intègre l'équipe des chroniqueurs de l'émission Les Terriens du dimanche ! de Thierry Ardisson sur C8[18].

À l'automne 2017, elle participe à la huitième saison de l'émission Danse avec les stars sur TF1, aux côtés du danseur Jordan Mouillerac[19], et termine neuvième de la compétition. Son compagnon Vincent Cerutti est lui aussi candidat de l'émission. Au moment de sa participation, elle est la cible sur les réseaux sociaux de nombreuses injures racistes, dont certaines visent également son enfant[20].

Depuis avril 2018, elle participe occasionnellement au jeu Tout le monde a son mot à dire sur France 2, en faisant partie de l'équipe d'un des candidats.

En octobre 2018, elle quitte Les Terriens du dimanche ! à la suite de la polémique survenue lors du numéro du 16 septembre, mais reste sur C8. Le 9 novembre 2018 elle devient l'une des intervenantes de l'émission Balance ton post ! diffusée en direct en deuxième partie de soirée et présentée par Cyril Hanouna.

Polémique avec Éric Zemmour

Scale icon green.svg
Cette section ne respecte pas la neutralité de point de vue. (décembre 2018).
Considérez son contenu avec précaution et/ou discutez-en. Il est possible de souligner les passages non neutres en utilisant {{passage non neutre}}.
N.B. Ce modèle est à réserver à des cas simples d'articles pouvant être neutralisés par un contributeur seul sans qu'un débat soit nécessaire. Lorsque le problème de neutralité est plus profond, préférez le bandeau {{Désaccord de neutralité}} et suivez la procédure décrite.

En septembre 2018, Hapsatou Sy a un échange tendu avec Éric Zemmour sur le plateau des Terriens du dimanche ! dans laquelle elle est chroniqueuse. Pendant cette émission, enregistrée le 13 septembre et diffusée le 16, Éric Zemmour affirme que « [la mère d'Hapsatou Sy] a eu tort de l’appeler par ce prénom » et que « plutôt que Hapsatou, elle aurait mieux fait de l’appeler Corinne. Ça vous irait très bien ! ». La suite de leur échange est coupée au montage car selon le producteur de l'émission « Éric Zemmour flirtait avec la ligne jaune, il y avait un fort risque de condamnation juridique »[21]. Le 18 septembre, Hapsatou Sy publie sur Instagram la suite de l'échange, filmée clandestinement sur l'écran de contrôle de sa loge[22]. Dans cet extrait, on l'entend dire : « pour moi qui aime ma France, que j’aime ce pays, que ça vous plaise ou ça vous déplaise, je trouve que ce que vous venez de dire n’est pas une insulte à mon égard, c’est une insulte à la France », tandis qu'Éric Zemmour répond : « C’est votre prénom qui est une insulte à la France. La France n’est pas une terre vierge. C’est une terre avec une histoire, avec un passé. Et les prénoms incarnent l’histoire de la France »[21]. Après avoir demandé une « sanction exemplaire » contre Éric Zemmour, Hapsatou Sy lance une pétition en ligne visant à « interdire de médias les personnes portant des messages d'incitation à la haine »[23]. En quelques jours, cette pétition recueille plus de 200 000 signatures[24].

Une autre polémique, concernant les rapports d'Hapsatou Sy avec son employeur, vient se greffer sur celle qui entoure son échange avec Éric Zemmour. Deux jours après la diffusion de l'émission, Thierry Ardisson déplore que sa chroniqueuse viole le devoir de réserve prévu dans son contrat et « s'étale sur Twitter pour faire un bad buzz qui est complètement nul », alors que la production lui a « avancé six émissions » pour l'aider à régler ses problèmes avec le fisc[25].

De nombreux médias français reviennent sur la polémique ayant opposé Hapsatou Sy et Éric Zemmour, qui prend l'allure d'un « débat national »[24],[26]. Valeurs actuelles affirme qu'Hapsatou Sy avait prémédité son « clash » avec Zemmour afin de lancer une opération de « victimisation à but lucratif » visant à couvrir d'importantes dettes fiscales[22]. Le Point se demande également si Hapsatou Sy n'a pas prémédité son scandale, et évoque des bruits en interne selon lesquels elle pourrait être évincée de C8 à la suite de cette affaire[27].

Le 24 septembre, Hapsatou Sy reçoit la presse pour affirmer qu'elle n'a pas prémédité le scandale et qu'elle envisage toujours de porter l'affaire devant la justice, tout en se prévalant d'un soutien absolu de la part de la chaîne[28]. Elle prend pour avocat Éric Dupond-Moretti[29]. Le lendemain, C8 annonce que Hapsatou Sy ne reviendra pas dans Les Terriens du dimanche ! ; la chaîne maintient sa confiance à la chroniqueuse et réfléchit avec elle à de nouveaux projets[30]. Le 9 octobre, Hapsatou Sy et son avocat annoncent leur intention de déposer plainte contre Éric Zemmour pour injure à caractère racial[31]. Dans les jours qui suivent, Thierry Ardisson déclare qu'il soupçonne Hapsatou Sy d'avoir mis en scène son clash pour faire parler d'elle au moment du lancement de sa chaîne de téléachat[32].

Vie privée

En 2015, le magazine Voici révèle qu'elle partage sa vie avec le présentateur français Vincent Cerutti. Le 28 avril 2016, elle annonce sa première grossesse[33]. Le 20 septembre de la même année, elle donne naissance à leur premier enfant, une petite fille prénommée Abbie[34].

Télévision

Ouvrage

Récompenses

  • 2007 : 2e prix du concours « Grand prix jeunes créateurs » organisé par le groupe Unibail-Rodamco
  • 2011 : Prix Trofémina dans la catégorie « Business ».
  • 2010 : Rising Talent au Women's forum de Deauville

Notes et références

  1. Sensiweb, http://sensiweb.fr, « Hapsatou Sy : Rencontre avec une entrepreneuse libre ! », Mon coiffeur afro,‎ (lire en ligne)
  2. Johanna Luyssen, « Hapsatou Sy. L’enfant peul de la télé », sur libération.fr
  3. Nadia Le Brun, « Women's forum : deux audacieuses autodidactes » sur Le Parisien, 30 septembre 2014
  4. Faïza Ghozali, « Ethnicia se développe en beauté », Jeune Afrique,
  5. ”Lauréats 2007 - 2e prix”, Grand Prix des Jeunes Créateurs du Commerce organisé par le groupe Unibail Rodamco
  6. Marianne Rey, « Hapsatou Sy (Ethnicia) pour son énergie », L'Entreprise,
  7. Sébastien Pommier, « Hapsatou Sy, l'étoile filante ? », L'Entreprise,
  8. Denis Cosnard, « Hapsatou Sy, ou les vertus de l'échec », Le Monde,
  9. Aline Gérard, Hapsatou Sy obtient la fermeture du Blog “100 femmes” , Courrier Cadres, 30 avril 2014
  10. Hapsatou Sy, la « gagneuse » du Point, marianne.net, 15 mai 2014
  11. Vincent Gallon, Hapsatou Sy recentre son activité sur ses gammes de produits, Premium Beauty News, 13 janvier 2014
  12. « AntiKOD par Hapsatou Sy, le défilé de la première collection »,
  13. https://newsfromabc.com/2016/04/23/concours-graines-de-projets-une-remarquable-initiative/
  14. https://www.dunod.com/entreprise-economie/hapsatou-sy-partie-rien Partie de rien, Éditions Dunod, 2017
  15. Peggy Frey, « Hapsatou Sy, moderne féminité », Madame Figaro,
  16. Hapsatou Sy présente Projet Fashion sur D8 sur myclap.tv
  17. présentation de Afrique Investigation sur Canal+ Afrique
  18. « Jeremstar, Natacha Polony… Nouveaux chroniqueurs de Thierry Arisson dans Salut les terriens », non-stop-zapping.com, 6 juillet 2017.
  19. « Danse avec les stars, TF1 : le casting complet dévoilé dans Quotidien », sur telestar.fr, (consulté le 11 septembre 2017)
  20. Hapsatou Sy sur RMC: « J'ai lu que mon enfant était un bâtard sur les réseaux sociaux », BFM TV, 8 mars 2018
  21. a et b Robin Andraca, « Qu'a vraiment dit Eric Zemmour à Hapsatou Sy sur le plateau des «Terriens du Dimanche» ? », sur liberation.fr,
  22. a et b Raphaël Stainville, « [Info VA] Victimisation à but lucratif : comment Hapsatou Sy a prémédité son clash avec Eric Zemmour », sur valeursactuelles.com,
  23. Delphine de Freitas, « La pétition d'Hapsatou Sy contre Eric Zemmour passe le cap des 200.000 signatures », sur lci.fr,
  24. a et b Hapsatou Sy, tout le monde en parle, L'Express, 24 septembre 2018
  25. Marion Rouyer, « VIDEO – Hapsatou Sy incapable de payer ses impôts ? Thierry Ardisson contre-attaque après la polémique », sur gala.fr,
  26. Bataille de pétitions entre Hapsatou Sy et Eric Zemmour sur fond de liberté d'expression, Huffington Post, 22 septembre 2018
  27. Jérôme Béglé, « Affaire Zemmour : Hapsatou Sy a-t-elle prémédité son scandale ? », sur lepoint.fr,
  28. Audrey Kucinskas, « Hapsatou Sy, tout le monde en parle », sur lexpress.fr,
  29. « Hapsatou Sy ne souhaite plus s'exprimer et choisit Eric Dupond-Moretti comme avocat », sur closermag.fr,
  30. Polémique Eric Zemmour: Hapsatou Sy quitte «Les Terriens du dimanche», annonce C8, 20 Minutes, 28 septembre 2018
  31. Robin Andraca, « Hapsatou Sy porte plainte contre Eric Zemmour pour «injure à caractère racial» », sur liberation.fr,
  32. Jérôme Vermelin, « "Y a-t-il eu préméditation ?" : Thierry Ardisson soupçonne Hapsatou Sy d'avoir mis en scène son clash avec Eric Zemmour », sur lepoint.fr,
  33. « Eva Mendes et Ryan Gosling attendent leur deuxième enfant ! », sur www.purepeople.com (consulté le 15 avril 2016)
  34. Prisma Média, « Hapsatou Sy a accouché : Vincent Cerutti est papa - Gala » (consulté le 21 septembre 2016)
  35. Telestar.fr, « Danse avec les stars, TF1 : le casting complet dévoilé dans Quotidien », Telestar.fr,‎ (lire en ligne)

Lien externe