Thomas Harris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thomas Harris (homonymie) et Harris.
Thomas Harris
Naissance (79 ans)
Jackson, Tennessee, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

Thomas Harris, né le à Jackson dans le Tennessee, est un journaliste et écrivain américain de langue anglaise spécialisé dans le thriller. Il est surtout connu pour sa série de romans mettant en scène le personnage d'Hannibal Lecter. Tous ses romans ont été adaptés au cinéma, le plus notable étant Le Silence des agneaux, qui est devenu le troisième film de l'histoire des Oscars, avec Vol au-dessus d'un nid de coucou et New York-Miami, à obtenir la quinte majeure (« Big Five ») aux Oscars[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Thomas Harris est né à Jackson, dans le Tennessee, mais a déménagé avec sa famille à Rich, dans le Mississippi. Il était introverti à l’école primaire mais s'est épanoui au lycée. Il a fréquenté la Baylor University à Waco, au Texas, où il s'est spécialisé en anglais et a obtenu son diplôme en 1964. Pendant ses études, il travaillait comme journaliste pour le journal local, The Waco Tribune-Herald, qui couvrait les faits divers. En 1968, il s'installe à New York pour travailler chez Associated Press jusqu'en 1974, année où il commence à travailler sur son premier roman Black Sunday.

Il publie Black sunday en 1975 et connaît le succès international avec ses quatre thrillers autour du personnage Hannibal Lecter. Il s'inspire du travail de l'agent du FBI Robert Ressler.

Le Silence des agneaux est adapté au cinéma par Jonathan Demme. Jodie Foster interprète un agent du FBI et Anthony Hopkins le fameux psychiatre « Hannibal le cannibale ». Cette prestation lui vaut de remporter l'Oscar du meilleur acteur en 1991 et de figurer pour toujours comme un des monstres sanguinaires les plus inquiétants du cinéma.

Thomas Harris entretient des rapports étroits avec le FBI, et plus particulièrement avec la Division des Sciences Comportementales de l'académie de Quantico (Virginie) chargée des affaires liées aux tueurs en série, et qui lui a permis d'obtenir des informations assez conséquentes pour l'écriture de ses livres.

Vie privée[modifier | modifier le code]

On sait peu de choses sur la vie personnelle de Thomas Harris, qui évite la publicité et ne donne aucune interview depuis 1976[2]. À la Baylor University, il rencontre et épouse Harriet Anne Haley, une autre étudiante, en juin 1961. Ils ont une fille, Elizabeth Anne, avant leur divorce en août 1968. Thomas Harris est resté proche de sa mère Polly. Il discutait souvent avec elle de ses romans. Polly est décédée le 31 décembre 2011.

Thomas Harris vit dans le sud de la Floride et a une résidence d'été à Sag Harbor, à New York. Sa compagne, Pace Barnes, une femme qui, selon USA Today, "travaillait auparavant dans le secteur de l'édition et est aussi extravertie que silencieuse". Morton Janklow, ami et agent littéraire de Harris, a déclaré à son sujet : "C'est un bon type. Il est grand, barbu et merveilleusement jovial. Si vous le rencontriez, vous penseriez que c'est un chef cuisinier. Il adore cuisiner."

Œuvre[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Tétralogie Hannibal Lecter[modifier | modifier le code]

  • 1- Red Dragon (1981)
Publié en français sous le titre : Dragon Rouge / trad. Jacques Guiod. Paris : Mazarine, 1982, 411 p. (ISBN 2-86374-094-6) ; Pocket, coll. "Pocket Terreur" n° 9001, 1992, 413 p. (ISBN 2-266-05132-6) ; Albin Michel, 11/2000, 379 p. (ISBN 2-226-12043-2) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 11543, 05/2004, 413 p. (ISBN 2-266-14544-4)
Publié en français sous le titre : Le Silence des agneaux / trad. Monique Lebailly. Paris : Albin Michel, 1990 ; Pocket, coll. "Pocket Terreur", n° 9071, 1992. (ISBN 2-266-04744-2) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 11542, 11/2003, 384 p. (ISBN 2-266-13953-3)
  • 3- Hannibal (1999)
Publié en français sous le titre : Hannibal / trad. Bernard Cohen. Paris : Albin Michel, 01/2000, 493 p. (ISBN 2-226-11382-7) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 11544, 02/2002, 600 p. (ISBN 2-266-11021-7) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 11544, 02/2004, 600 p. (ISBN 2-266-14308-5)
  • 4- Hannibal Rising (2006)
Publié en français sous le titre : Hannibal Lecter : Les Origines du mal / trad. Bernard Cohen. Paris : Albin Michel, 01/2007, (ISBN 978-2-226-17663-9) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 13553, 11/2008, 377 p. (ISBN 978-2-266-17933-1)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Black Sunday (1975)
Publié en français sous le titre : Black Sunday / trad. Monique Lebailly. Paris : Albin Michel, 1993, 331 p. (ISBN 2-226-06727-2) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 4457, 05/2003, 331 p. (ISBN 2-266-13484-1) ; Pocket, coll. "Pocket Thriller" n° 4457, 02/2014, 331 p. (ISBN 978-2-266-20890-1)
  • Cari Mora (2019)
Publié en français sous le titre : Cari Mora / trad. Bernard Cohen. Paris : Calmann-Lévy, coll. "Calmann-Lévy noir", 05/2019, 350 p. (ISBN 978-2-7021-6672-7)

Filmographie[modifier | modifier le code]

Adaptations au cinéma[modifier | modifier le code]

Adaptation pour la télévision[modifier | modifier le code]

Parodies[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://awardsdatabase.oscars.org/ampas_awards/help/statistics/bigfive.html
  2. Phoebe Hoban, The Silence of the Writer, p. 48–50, .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :