Anders Bodelsen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anders Bodelsen
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Genres artistiques
Distinctions
Liste détaillée
Grand prix de littérature policière
De Gyldne Laurbær (en) ()
Prix de la critique danoise (en) ()
Prix Søren Gyldendal (en) ()
Prijs van de Nederlandse Kinderjury (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Anders Bodelsen, né le à Frederiksberg, est un écrivain, journaliste, scénariste et acteur danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Journaliste de profession, il devient romancier en 1965 et fait une incursion dans le roman policier dès 1968 avec Crime sans châtiment (Hændeligt uheld) qui remporte le grand prix de littérature policière en 1971. Dans Pense à un chiffre (Tænk på et tal), un caissier, attaqué par un braqueur, lui remet quelques coupures et déclare un vol de 50 000 dollars, mais le braqueur revient à la charge et exige cet argent. Ce récit est adapté au cinéma en 1978 par Daryl Duke sous le titre L'Argent de la banque (The Silent Partner).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Drivhuset (1965)
  • Rama Sama (1967)
  • Hændeligt uheld (1968)
    Publié en français sous le titre Crime sans châtiment, traduit par Raymond Albeck, Paris, Éditions Stock, coll. « Nouveau Cabinet Cosmopolite », 1970, 253 p. (notice BnF no FRBNF35423948)
  • Tænk på et tal (1968)
    Publié en français sous le titre Pense à un chiffre, traduit par Marguerite Diehl, Paris, Éditions Stock, coll. « Nouveau Cabinet Cosmopolite », 1969, 192 p. (notice BnF no FRBNF35423680)
  • Alt er tilladt (1969)
  • Frysepunktet (1969)
    Publié en français sous le titre Le Point de congélation, traduit par Raymond Albeck, Paris, Éditions Stock, coll. « Nouveau Cabinet Cosmopolite », 1971, 191 p. (notice BnF no FRBNF35424082)
  • Straus (1971)
  • Bevisets stilling (1973)
  • Pengene og livet (1976)
  • Operation Cobra (1978)
  • Domino (1984)
  • Revision (1985)
  • Guldregn (1986)
  • Mørklægning (1988)
  • Byen uden ildebrande (1989)
  • Rød september (1991)
    Publié en français sous le titre Rouge encore, traduit par Christine Berlioz et Laila Flink Thullesen, Paris, Éditions Autrement, coll. « Littératures. Roman noir », 2013, 278 p. (ISBN 978-2-7467-3437-1)
  • Den åbne dør (1997)
    Publié en français sous le titre Éclipse, traduit par Ellen Erichsen et Michel Berjon, Nantes, France, Éditions de l’Élan, 2003, 111 p. (ISBN 2-909027-55-4)

Adaptation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]