Stuart Neville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neville.
Stuart Neville
Description de l'image StuartNeville2018.png.
Naissance
Drapeau de l'Irlande du Nord (drapeau du Royaume-Uni) Irlande du Nord
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Stuart Neville est un écrivain britannique (Irlande du Nord) né à Armagh en .

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la musique à l'université, puis devient professeur de guitare, vendeur d’instruments de musique et webdesigner avant de devenir auteur de polars [1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Jack Lennon[modifier | modifier le code]

  • The Twelve [UK] ou The Ghosts of Belfast [US] (2009)[1],[2]
    Publié en français sous le titre Les Fantômes de Belfast, trad. de Fabienne Duvigneau, Paris, Éditions Rivages, coll. « Thrillers », 2011, 411 p. (ISBN 978-2-7436-2251-0) ; réédition Rivages/Noir no 928, 2013.
  • Collusion (2010)[3]
    Publié en français sous le titre Collusion, trad. de Fabienne Duvigneau, Paris, Éditions Rivages, coll. « Thrillers », 2012, 377 p. (ISBN 978-2-7436-2393-7) ; réédition Rivages/Noir no 984, 2015.
  • Stolen Souls (2011)
    Publié en français sous le titre Âmes volées, trad. de Fabienne Duvigneau, Paris, Éditions Rivages, coll. « Thrillers », 2013 (ISBN 978-2-7436-2622-8)
  • The Final Silence (2014)
    Publié en français sous le titre Le Silence pour toujours, trad. de Fabienne Duvigneau, Paris, Éditions Rivages, coll. « Thrillers », 2017 (ISBN 978-2-7436-3860-3)
  • Those We Left Behind (2015)
  • So Say the Fallen (2016)
  • Here and Gone (2017), écrit sous le pseudonyme de "Haylen Beck".
    Publié en français sous le titre Silver Water, Harpercollins, « HarperCollins Noir », 2018

Autre roman policier[modifier | modifier le code]

  • Ratlines (2013)
    Publié en français sous le titre Ratlines, trad. de Fabienne Duvigneau, Paris, Éditions Rivages, coll. « Thrillers », 2015, 400 p. (ISBN 978-2-7436-3165-9) ; réédition Rivages/Noir no 1020, 2016.

Prix et distinctions notables[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Yann Plougastel, « Stuart Neville, l'Irlande désenchantée », sur Le Monde, (consulté le 13 septembre 2013)
  2. Nicola Barr, The Observer, Sunday 5 July 2009, « The haunting of Gerry Fegan », sur the Guardian, (consulté le 13 septembre 2013)
  3. Matt Beynon Rees, « Book review: Northern Ireland’s peacetime collusion », sur GlobalPost, (consulté le 13 septembre 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]