Hannibal Lecter : Les Origines du mal (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hannibal Lecter :
Les Origines du mal
Titre original Hannibal Rising
Réalisation Peter Webber
Scénario Thomas Harris
Acteurs principaux
Sociétés de production Dino De Laurentiis Company
Young Hannibal Productions
Carthago Films
ETIC Films
Ingenious Film Partners
Quinta Communications
Zephyr Films
Pays d’origine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Tchéquie République tchèque
Drapeau de la France France
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Policier
Aventure
Drame
Epouvante-horreur
Durée 121 minutes
Sortie 2007

Série

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Hannibal Lecter : Les Origines du mal (Hannibal Rising) est un film franco-tchéco-italo-britannique réalisé par Peter Webber, sorti en 2007. Il est adapté du roman du même nom de Thomas Harris.

D'autres films, adaptés des romans de Thomas Harris, reprennent le personnage d'Hannibal Lecter, notamment Le Silence des agneaux, Dragon rouge et Hannibal. Ce n'est que dans Hannibal Lecter : Les Origines du mal que l'enfance et l'adolescence du célèbre tueur cannibale sont racontées. Le film couvre la vie d'Hannibal Lecter de onze à vingt ans et éclaire le spectateur sur les circonstances de la mort de sa famille, surtout celle de sa sœur, Mischa, tuée et dévorée par des criminels de guerre affamés par une tempête. En montrant la jeunesse d'un monstre, il s'agit en même temps d'en démontrer la genèse : ainsi, c'est à la construction psychique du Dr Lecter que l'on assiste.

Synopsis[modifier | modifier le code]

En 1941, en Lituanie. Hannibal Lecter, 8 ans, doit quitter précipitamment le château familial avec sa mère, son père et sa petite sœur Mischa. Les troupes allemandes envahissent l'Union soviétique. La région est plongée dans le chaos et les massacre. Trois ans plus tard, la région est finalement occupée par les Soviétiques. Les parents d'Hannibal sont tués lors d'un raid aérien. Hannibal se retrouve alors seul avec sa sœur. Il se cachent dans un petit chalet. Mais ils sont capturés par des soldats. Alors que la faim se fait ressentir, les soldats décident de tuer puis manger Mischa. Hannibal parvient à s'enfuir dans la neige.

En 1949, le château Lecter est devenu un orphelinat dans lequel a été placé Hannibal. Devenu adolescent, Hannibal reste un solitaire. Il décide de s'enfuir. Il part pour la France, à Étampes, après avoir trouvé l'adresse de son oncle, écrite au dos d'une enveloppe. Il parvient à se rendre dans son château. Son oncle décédé, il ne trouve que sa femme, une Japonaise, Lady Murasaki. Cette dernière joue pour lui un double rôle : elle est non seulement celle qui lui tend un sein à la fois maternel et érotique, mais aussi celle qui lui donne un code de l'honneur, du rituel et de la culture. À la fois son père, sa mère et son (seul) amour, Lady Murasaki est le référent par excellence du jeune Hannibal. Tout cela ne calme pas son esprit de vengeance. Alors qu'Hannibal intègre la faculté de médecine (où il doit s'acquitter d'un travail de légiste en guise de compensation à sa bourse d'études), il se découvre une passion morbide pour les cadavres.

Hannibal n'est pas en paix. Il rêve chaque nuit de la soirée du meurtre et du repas totémique de sa sœur. Hannibal entreprend de venger sa sœur, ce qui le mène à exercer une série de meurtres sanguinolents où son goût pour la chair humaine commence à se manifester. Mais les hommes qu'il veut tuer sont également sur ses traces.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Coproducteurs : Chris Curling, Petr Moravec et Phil Robertson
Producteur exécutif : Guy Tannahill
Producteurs délégués : James Clayton et Duncan Reid
Producteur associé : Lorenzo De Maio
Royaume-Uni : Momentum Pictures
République tchèque : SPI International
France[2] : Quinta Distribution
États-Unis : Metro-Goldwyn-Mayer (MGM)

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Le Château Kost Castle en République tchèque sert de décors au film

Thomas Harris publie le roman Hannibal Lecter : Les Origines du mal en . La production du film est alors lancée avant même la sortie du roman. L'auteur travaillait en parallèle à l'adaptation en scénario, qu'il préfère écrire lui-même, malgré le timing imposé par le producteur Dino De Laurentiis[6].

Avant que le choix se porte sur le Français Gaspard Ulliel, de nombreux acteurs sont testés pour le rôle principal, comme Hayden Christensen, Macaulay Culkin, Hugh Dancy, Rupert Friend, Dominic Cooper, Tom Sturridge et Tom Payne.

Le tournage a lieu en France, en Lituanie ou encore en République tchèque (Prague, les studios Barrandov, Brno, etc.). La château utilisé pour la demeure des Lecter est le Château de Kost dans le district de Jičín[7].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Le film reçoit des critiques globalement négatives. Sur l'agrégateur américain Rotten Tomatoes, il récolte 16% d'opinions favorables pour 147 critiques et une note moyenne de 3,9510[8]. Sur Metacritic, il obtient une note moyenne de 35100 pour 30 critiques[9].

En France, le film obtient une note moyenne de 2,25 sur le site AlloCiné, qui recense 25 titres de presse[10].

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
27 670 986 $[11] [12] 14[12]
Drapeau de la France France 691 146 entrées[13]

Monde Total mondial 82 169 884 $[11] - -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Lors des Razzie Awards 2008, le film est nommé dans les catégories « pire excuse pour un film d'horreur » et « pire préquelle ou suite »[14].

Editions en vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Société de Production / Sociétés de distribution sur l’Internet Movie Database (consulté le 8 juin 2020).
  2. « Casting du film Hannibal Lecter : Les Origines du mal », sur Allociné (consulté le 8 juin 2020).
  3. (en) Hannibal Rising, The Numbers
  4. (en) Parents Guide sur l’Internet Movie Database (consulté le 8 juin 2020).
  5. « Visa et Classification - Fiche œuvre Hannibal Lecter : Les Origines du mal », sur CNC (consulté le 8 juin 2020).
  6. (en) Trivia sur l’Internet Movie Database
  7. (en) Locations sur l’Internet Movie Database
  8. (en) « Hannibal Rising (2007) », sur Rotten Tomatoes, Fandango Media (consulté le 10 mars 2020)
  9. (en) « Hannibal Rising Reviews », sur Metacritic, CBS Interactive (consulté le 10 mars 2020)
  10. « Hannibal Lecter : Les Origines du mal - critiques presse », sur AlloCiné (consulté le 10 mars 2020)
  11. a et b (en) « Hannibal Rising », sur Box Office Mojo (consulté le 10 mars 2020)
  12. a et b (en) « Hannibal Rising - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 10 mars 2020)
  13. « Hannibal Lecter : Les Origines du mal », sur JP's Box-office (consulté le 10 mars 2020)
  14. (en) Awards sur l’Internet Movie Database
  15. « Affiche du film Hannibal Lecter : Les Origines du mal », sur Allociné (consulté le 8 juin 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]