Agent littéraire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un agent littéraire est un agent qui représente les écrivains et leurs œuvres écrites pour les éditeurs, producteurs de théâtre et producteurs de films, qui l'assiste dans la vente et participe aux négociations. Les agents littéraires représentent le plus souvent des romanciers, des scénaristes et les grands écrivains hors fictions. Ils sont payés selon un pourcentage fixe (dix à vingt pour cent ; quinze pour cent est habituel[1]) du produit des ventes qu'ils négocient au nom de leurs clients.

France[modifier | modifier le code]

Cette fonction d'intermédiaire, très répandue dans les pays anglo-saxons et hispaniques, n'est pas traditionnellement très développée en France. Deux événements littéraires des années 2000 l'ont mise en lumière. En 2004, le transfert de Michel Houellebecq de Flammarion vers Fayard, négocié à prix d'or par son agent littéraire François Samuelson, et en 2006 le recours par Jonathan Littell à l'agent littéraire Andrew Nurnberg pour vendre les droits mondiaux de son best-seller Les Bienveillantes, Gallimard ne détenant que les droits pour l'édition en français. Au printemps 2014, le passage à nouveau officié par François Samuelson de l'autrice Karine Tuil des éditions Grasset à la collection Blanche de Gallimard fait grand bruit dans le monde littéraire sur l'impact croissant de l'agence, malgré une absence de statut officiel en France par rapport à leur institutionnalisation dans les pays anglo-saxons[2].

Cependant, un syndicat d'agents et d'agentes littéraires, l'Alliance des Agents Littéraires français (AALF), apparaît dans le pays en 2016, à la veille du Salon du Livre de Paris[3]. L'Alliance se dote d'une charte déontologique afin de préciser l'étendue de leur champ d'action dans la chaîne du livre[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Comment trouver un agent littéraire ? »
  2. Véronique Richebois, « Les agents littéraires se sont imposés en France », sur Les Echos, (consulté le 30 décembre 2018)
  3. Anne-Laure Walter, « Les agents littéraires français créent leur syndicat », sur Livres Hebdo, (consulté le 30 décembre 2018)
  4. Antoine Oury, « Les agents littéraires français ont désormais leur syndicat », sur ActuaLitté, (consulté le 30 décembre 2018)