Robin Cook (écrivain britannique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robin Cook.

Robin Cook

Nom de naissance Robert, William, Arthur Cook
Alias
Derek Raymond
Naissance
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Décès (à 63 ans)
Londres, Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Activité principale
romancier
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Robert, William, Arthur Cook dit Robin Cook est un écrivain britannique né le à Londres et décédé dans la même ville le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de bonne famille (un magnat du textile), Cook passe sa petite enfance à Londres, puis dans le Kent pendant la guerre. Après un "bref" passage au Collège d'Eton, il fait son service militaire, puis travaille quelque temps dans l'entreprise familiale, comme vendeur de lingerie.

Il passe les années 1950 successivement :

À cause de l'écrivain de polars médicaux Robin Cook, il a dû adopter le pseudonyme de Derek Raymond pour le marché anglo-saxon. En France, il continua d'être édité sous son vrai nom, ce qui causa quelque confusion avec son homonyme.

Après avoir bourlingué de par le monde et avoir exercé toute sorte de petits boulots[2], il est décédé à son domicile à Kensal Green, dans le nord-ouest de Londres, le 30 juillet 1994.

Son autobiographique : 1992, The Hidden Files. En français: Mémoire vive, Rivages/Écrits noirs, 1993

Citation[modifier | modifier le code]

Le noir, c'est raconter la mort aux vivants.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

voir études[3]

Romans[modifier | modifier le code]

Année Titre français Titre original Édition française
1962 Crème anglaise The Crust On Its Uppers Gallimard, 1966
1963 Bombe surprise Bombe Surprise Ed.Joelle Losfeld, 1993
1966 Un écart de conduite The Legacy of the Stiff Upper Lip Ed.Rivages, 2012
1967 Vices privés, vertus publiques Public Parts And Private Places Ed.Rivages, 1993
1970 Quelque chose de pourri au royaume d'Angleterre A State Of Denmark Ed.Rivages, 2003
1971 La Rue obscène The Tenants Of Dirt Street Rivages, 1992
1982 Le Soleil qui s'éteint Sick Transit (jamais publié) Folio, 2000
1983 On ne meurt que deux fois
Prix Mystère de la Critique 1984
He Died With His Eyes Open Folio no 95
1984 Les mois d'avril sont meurtriers The Devil's Home On Leave Folio no 130
1986 Comment vivent les morts (Trophée 813 du meilleur roman 1986) How The Dead Live Folio no 292
1988 Cauchemar dans la rue Nightmare In The Street Rivages, 1988
1990 J'étais Dora Suarez (Trophée 813 de la meilleure traduction 1990) I Was Dora Suarez Rivages, 1990
1993 Le Mort à vif Dead Man Upright Rivages, 1996
1994 Quand se lève le brouillard rouge
Prix Mystère de la Critique 1995 (Trophée 813 du meilleur roman étranger 1995)
Not Till the Red Fog Rises Rivages, 1994

Préfaces[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Il existe un disque 33 tours intitulé Dora Suarez (Clawfist, 1993) où Robin Cook lit des extraits du roman éponyme sur une musique de James Johnston et Terry Edwards (du groupe Gallon Drunk).

Documentaire[modifier | modifier le code]

Il existe un documentaire intitulé "Passages au noir" (La Huit Production, 1991) d'Agnès Bert dans lequel la cinéaste filme trois jours d'entretiens et de vie avec Robin Cook dans sa maison de l'Aveyron après la douloureuse expérience qu'il traversa en écrivant "J'étais Dora Suarez".

Adaptations cinématographiques[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [1]
  2. Mémoire vive (autobiographie chez Rivages,1992)
  3. La revue 813 no 100 (2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :