Víctor del Árbol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Víctor del Árbol
Description de cette image, également commentée ci-après
Víctor del Árbol en 2015
Naissance
Barcelone, Drapeau de l'Espagne Espagne
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Œuvres principales

  • La Tristesse du samouraï
  • Toutes les vagues de l’océan

Víctor del Árbol, né en à Barcelone, est un romancier espagnol, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait ses études supérieures en histoire à l'Université de Barcelone. De 1992 à 2012, il travaille comme fonctionnaire du gouvernement de la Catalogne (corps de la police régionale catalane Mossos d'Esquadra). Il participe également à une émission radiophonique de Ràdio Estel.

Il amorce une carrière d'écrivain avec la publication en 2006 du roman policier El peso de los muertos. C'est toutefois la parution en 2011 de La Tristesse du samouraï[1] (La tristeza del samurai), traduit en une douzaine de langues et best-seller en France, qui lui apporte la notoriété. Pour ce roman, il remporte plusieurs distinctions, notamment le prix du polar européen 2012[2].

En 2015, son roman Toutes les vagues de l’océan remporte le grand prix de littérature policière du meilleur roman étranger.

En 2016, il reçoit le prix Nadal pour La víspera de casi todo[3].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Dargent, « Victor del Arbol : La Tristesse du Samouraï », Le Figaro, (consulté le 21 août 2013)
  2. « Le catalan Víctor del Árbol remporte le prix Le Point du polar européen », Livres-Hebdo, (consulté le 21 août 2013)
  3. (es) Carles Geli, « La literatura visceral de Víctor del Árbol gana el premio Nadal », sur El País (consulté le 10 janvier 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]