Audrey Erskine Lindop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Audrey Erskine Lindop
Naissance
Londres, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 65 ans)
Île de Wight, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
écrivain, scénariste, auteur de littérature pour la jeunesse
Distinctions
grand prix de littérature policière
Auteur
Genres

Audrey Erskine Lindop, née le à Londres et morte le sur l’Île de Wight, est une écrivain britannique, auteur de littérature populaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle épouse le dramaturge et scénariste londonien Dudley Leslie (1905-1998).

Elle obtient le grand prix de littérature policière en 1967 pour Comptes à rebours (I Start Counting).

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Fortune My Foe (1947)
  • Soldiers' Daughters Never Cry (1948)
  • The Tall Headlines (1950)
    Publié en français sous le titre Manchettes à sensation, traduit par Max Roth, Paris, Éditions Flammarion, 1952, 253 p. (notice BnF no FRBNF32386924)
  • Out of the Whirlwind (1952)
  • The Singer Not the Song (1953)
    Publié en français sous le titre La flamme ne s’éteint pas, traduit par Pierre Singer, Paris, Éditions Flammarion, coll. « La Rose des vents », 1956, 285 p. (notice BnF no FRBNF32386923)
  • The Outer Ring (1955)
  • Details of Jeremy Stretton (1955)
  • The Judas Figures (1956)
  • I Thank a Fool (1958)
    Publié en français sous le titre La Plus Folle des deux, traduit par Tanette Prigent, Paris, Éditions Stock, 1960, 223 p. (notice BnF no FRBNF33080271)
  • Nicola (1959)
  • The Way to the Lantern (1961)
  • I Start Counting (1966)
    Publié en français sous le titre Comptes à rebours, traduit par Colette-Marie Huet, Paris, Éditions Stock, 1967, 297 p. (notice BnF no FRBNF33080270)
  • Sight Unseen (1969)
  • Journey Into Stone (1972)
  • The Self-Appointed Saint (1975)
  • In Me My Enemy (1979)

Littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • The Adventures of the Wuffle (1966)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]