Thomas Sterling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sterling.
Thomas Sterling
Naissance
Lincoln, Nebraska, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 85 ans)
Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Thomas Sterling, né le à Lincoln, Nebraska, et mort le , est un écrivain américain, auteur de roman policier. Il signe parfois ses œuvres Thomas L. Sterling.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est d’abord secrétaire, puis attaché de presse, avant d’épouser Claire Sterling en 1951. Il a vécu pendant plusieurs années à Rome.

Son premier roman policier, Défense de sortir (1950), est nommé pour un Edgar des Mystery Writers of America. Il s’agit du récit d’une vieille fille recluse, héritière d’une immense fortune, dont l'enquête, parallèle à celle de l'inspecteur Kevin Corelli, concerne le meurtre d’un jeune journaliste anti-communiste. L'inspecteur tente de prouver qu'il ne s'agit pas d'un banal crime politique. Ce roman paraît aujourd’hui assez singulier, voire courageux, quand on se rappelle que Thomas Sterling le publie en pleine époque du maccarthysme.

Quatre ans plus tard, Sterling signe Le Tricheur de Venise, où un riche américain, résidant dans un palais de Venise, convie ses héritiers cupides à assister à son agonie. Gros succès de librairie, ce roman, qui met en scène le capitaine Rizzi de la police de Venise, s’inspire de la pièce Volpone de Ben Jonson et a servi de base au scénario du film Guêpier pour trois abeilles (The Honey Pot, 1967) de Joseph L. Mankiewicz.

Thomas Sterling a également publié des ouvrages sur l'Afrique et l'Amazonie.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Capitaine Rizzi de la police de Venise[modifier | modifier le code]

  • The Evil of the Day ou Murder in Venice (1955)
    Publié en français sous le titre Le Tricheur de Venise, Paris, Éditions de Trévise, coll. Le Cachet no 7, 1960 ; réédition, Paris, Librairie des Champs-Élysées, Le Masque no 1992, 1990
  • The Silent Siren (1958)

Autres romans policiers[modifier | modifier le code]

  • The House Without a Door (1950)
    Publié en français sous le titre Défense de sortir, Paris, Presses de la Cité, Un mystère no 38, 1950 ; réédition, Paris, Presses pocket no 1172, 1975 ; réédition dans Polars, années cinquante, tome 3, Paris, Omnibus, 1997
  • Strangers and Afraid (1952)

Roman non-policier[modifier | modifier le code]

  • Unity’s Children (1962)

Nouvelle isolée[modifier | modifier le code]

  • The Cold Light (1952)

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Stanley’s Way: a sentimental journey through central Africa (1960)
  • Exploration of Africa (1963)
  • The Amazon (1973)
    Publié en français sous le titre L’Amazonie, Paris, Éditions Time-Life, coll. Les Grandes Étendues sauvages, 1973 ; réédition, Paris, Éditions Time-Life international, coll. Les Grandes Étendues sauvages, 1976

Adaptation cinématographique[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]