Kent Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Kent Anderson
Description de cette image, également commentée ci-après
Kent Anderson au Festival International du Roman Noir de Frontignan, le 29 juin 2019
Naissance (75-76 ans)
Caroline du Nord, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Kent Anderson, né en dans l'État de la Caroline du Nord, est un écrivain et scénariste américain, auteur de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir vécu en Caroline du Nord pendant son enfance, Kent Anderson s'engage à dix-neuf ans dans la marine marchande américaine. Il y reste deux années pendant lesquelles il voyage autour du monde. Puis, à vingt-trois ans, il devient sergent dans une unité des Forces spéciales américaines et participe à la Guerre du Viêt Nam. Démobilisé, il intègre la police de Portland, puis celle d'Oakland. Il quitte la police et donne des cours d'écriture à l'université du Texas à El Paso.

En 1987, il publie son premier roman Sympathy for the Devil (Sympathy for the Devil) en référence à la chanson éponyme des Rolling Stones. Puis, en 1996, il fait paraître Chiens de la nuit (Night Dogs), salué par James Crumley comme « un livre capital »[1] parce qu’il « nous rappelle des choses importantes, une époque que trop de personnes préfèrent oublier, la perte de confiance et de raison d'être après la guerre ; et il nous rappelle également que ces gens qui vivent dans les terrains vagues de la société nous ressemblent terriblement avec leurs espoirs et leurs rêves, leurs courages et leurs déceptions »[1]. Pour Claude Mesplède, ces deux romans contenant des éléments autobiographiques sont « deux livres remarquables »[2].

Un soleil sans espoir (Green Sun), paru en 2018, a obtenu le grand prix de littérature policière 2019[3]

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Recueil de nouvelles[modifier | modifier le code]

Nouvelle[modifier | modifier le code]

  • Cambriolage en cours ((en) Burglary in Progress, 1998)
    Publiée dans Meurtres et obsessions : 15 nouvelles inédites par les maîtres du suspense (Murder and Obsession, New York, Delacorte Press, 1999) / présentées par Otto Penzlern, Albin Michel, coll. « Spécial Suspense », 2001 ; réédition, LGF, coll. « Thriller » no 17315, 2003, p. 15-28. (ISBN 2-253-17315-0)

Filmographie[modifier | modifier le code]

En tant que scénariste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b cité dans le Dictionnaire des littératures policières, volume 1, p. 82.
  2. Dictionnaire des littératures policières, volume 1, p. 81.
  3. Sélection pour le Grand prix de littérature policière 2019 sur le blog de la revue 813.
  4. Macha Séry, « « Un soleil sans espoir » : le flic qui rêvait de Kent Anderson », Le Monde,‎ (lire en ligne).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tanguy L'Aminot, « Sympathy for the Devil. Présence de Rousseau chez Kent Anderson », Rousseau Studies, n° 4, 2016, p. 196-221.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]