Émilie Foster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Émilie Foster
Fonctions
Députée à l'Assemblée nationale du Québec
En fonction depuis le
(9 mois et 18 jours)
Élection 1er octobre 2018
Circonscription Charlevoix–Côte-de-Beaupré
Législature 42e
Groupe politique Coalition avenir Québec
Prédécesseur Caroline Simard
Biographie
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Saint-Siméon
Nationalité Canadienne
Parti politique Coalition avenir Québec
Diplômée de Université Laval
Université du Québec à Chicoutimi
Cégep de Baie-Comeau
Profession Enseignante
Conseillère politique

Émilie Foster, née le à Saint-Siméon, est une enseignante et femme politique québécoise, élue députée de Charlevoix–Côte-de-Beaupré à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière de la Coalition avenir Québec lors des élections générales du 1er octobre 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

Née à Saint-Siméon, Émilie Foster est détentrice d'un diplôme d'études collégiales (DEC) en sciences humaines et sociales au Cégep de Baie-Comeau (2000), d'un baccalauréat en administration des affaires à l'Université du Québec à Chicoutimi (2003), d'une maîtrise en science politique à l’Université Laval (2010) et d'un doctorat en communication publique de l’Université Laval (2018)[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Entre 2012 et 2017, elle enseigne comme chargée de cours à l’Université Laval, les techniques de sondage et la communication politique[2].

Engagement politique[modifier | modifier le code]

Elle s'implique à la Coalition avenir Québec (CAQ) dès la fondation de la formation politique et en assume la vice-présidence de 2013 à 2014. Sous cette bannière, elle se présente aux élections générales québécoises de 2014 dans la circonscription de Jean-Lesage où elle termine deuxième derrière le Parti libéral.

Après les élections, elle devient conseillère politique à la recherche pour l'aile parlementaire caquiste à l’Assemblée nationale du Québec et participe à l’élaboration des positions de ce parti en matière d'éducation[3]. En 2017, elle quitte cette fonction pour pouvoir compléter ses études doctorales. Après l'obtention de son doctorat en 2018, elle retourne comme conseillère dans l'équipe du cabinet du chef de la CAQ, François Legault[4].

Annoncée dès juin 2018[5], c'est le 5 août 2018 que François Legault confirme la candidature d'Émilie Foster dans la circonscription de Charlevoix–Côte-de-Beaupré aux élections générales du 1er octobre 2018[6]. Elle remporte cette élection et devient députée à l'Assemblée nationale du Québec[7].

Le 8 novembre 2018, elle est nommée adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx[8]. Elle n'occupe pas longtemps ce poste puisque le 21 décembre suivant, le premier ministre du Québec, François Legault, la promeut adjointe parlementaire du ministre des Finances, Eric Girard[9].

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Élection générale de 2018 dans Charlevoix–Côte-de-Beaupré
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     Émilie Foster Coalition avenir 15 761 45,4 % 7 890
     Caroline Simard (sortante) Libéral 7 871 22,7 % -
     Nathalie Leclerc Parti québécois 6 012 17,3 % -
     Jessica Crossan Québec solidaire 4 472 12,9 % -
     Andréanne Bouchard NPD Québec 330 0,9 % -
     Albert Chiasson Citoyens au pouvoir 292 0,8 % -
Total 34 738 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 68,5 % et 605 bulletins ont été rejetés.
Source : DGEQ, « Résultats élections Québec 2018 », sur electionsquebec.qc.ca (consulté le 14 mai 2019)

Élection générale de 2014 dans Jean-Lesage
Nom Parti Nombre
de voix
% Maj.
     André Drolet (sortant) Libéral 11 645 37,3 % 4 214
     Émilie Foster Coalition avenir 7 431 23,8 % -
     Pierre Châteauvert Parti québécois 6 998 22,4 % -
     Sébastien Bouchard Québec solidaire 3 626 11,6 % -
     Sol Zanetti Option nationale 782 2,5 % -
     Sébastien Dumais Parti nul 384 1,2 % -
     Andrés Garcia Conservateur 246 0,8 % -
     José Breton Indépendant 93 0,3 % -
     Claude Moreau Marxiste-léniniste 43 0,1 % -
Total 31 248 100 %  
Le taux de participation lors de l'élection était de 67,9 % et 427 bulletins ont été rejetés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Émilie Foster | Groupe de recherche en communication politique - GRCP », sur www.grcp.ulaval.ca (consulté le 26 novembre 2018)
  2. « Émilie Foster », sur HuffPost Québec (consulté le 26 novembre 2018)
  3. « Émilie Foster Députée de Charlevoix-Côte-de-Beaupré chez Assemblée nationale du Québec - LinkedIn » (consulté le 26 novembre 2018)
  4. « Émilie Foster - Charlevoix-Côte-de-Beaupré - Coalition Avenir Québec »
  5. « Émilie Foster candidate pour la CAQ dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré - Les nouvelles - CIHO FM 96,3 », sur www.cihofm.com, (consulté le 26 novembre 2018)
  6. « La CAQ confirme la candidature d'Émilie Foster dans Charlevoix-Côte-de-Beaupré », TVA CIMT CHAU,‎ (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2018)
  7. « Émilie Foster devient la députée de Charlevoix Côte-de-Beaupré », TVA CIMT CHAU,‎ (lire en ligne, consulté le 26 novembre 2018)
  8. « La députée Émilie Foster sera l’adjointe parlementaire de la ministre du Tourisme - Le Charlevoisien », Le Charlevoisien,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2018)
  9. « Modifications aux responsabilités parlementaires des député(e)s du gouvernement », sur www.quebec.ca, (consulté le 17 juillet 2019)