Small Satellite Launch Vehicle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Small Satellite Launch Vehicle
Lanceur spatial léger
Image illustrative de l’article Small Satellite Launch Vehicle
Données générales
Pays d’origine Drapeau de l'Inde Inde
Constructeur ISRO
Premier vol 2020
Statut En développement
Lancements (échecs) 0
Hauteur 34 m
Diamètre m
Masse au décollage 120 t
Étage(s) 3
Base(s) de lancement Satish-Dhawan
Charge utile
Orbite basse 500 kg (500 km)
Orbite héliosynchrone 300 kg (500 km)
Motorisation
Ergols Propergol solide
1er étage SS1 : 2600 kN
2e étage SS2 : 250 kN
3e étage SS3 : 160 kN
Missions
Orbite basse et héliocentrique
Schéma du lanceur.

Le Small Satellite Launch Vehicleplus communément désigné par son acronyme SSLV (en français Véhicule de lancement de petits satellites) est un petit lanceur spatial développé par l'ISRO, l'agence spatiale indienne. Il est conçu pour placer des petits satellites en orbite basse. Il peut placer une charge utile de 500 kg (inclinaison orbitale de 45°) sur une orbite basse circulaire de 500 km et 300 kg sur une orbite héliosynchrone. Le premier vol est prévu début 2020.

Contexte[modifier | modifier le code]

Le SSLV est un petit lanceur dont l'existence a été annoncé par l'agence spatiale indienne en 2018. Il est conçu pour répondre à la demande croissante de lancement de satellites de petite taille (mini, micro et nano). Son cout est réduit grâce à l'utilisation de composants existants et à une conception modulaire et simple. Il doit pouvoir être lancé rapidement après une campagne de lancement de seulement deux semaines. Le dernier étage permet de placer le satellite sur l'orbite précise demandée. L'intégration finale et le lancement n'immobilise le pas de tir que durant 24 heures[1].

Le lancement est commercialisé à un cout d'environ 4 millions € (30 crores)[2]. L'agence spatiale indienne s'est associée avec l'entreprise publique Antrix (société chargée de commercialiser les prestations de lancement de l'ISRO) pour le développement et le commercialisation des vols. Elle vise un objectif de 6 à 8 lancements par an[3].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le lanceur SSLV est haut de 34 mètres pour un diamètre pratiquement continu de 2 mètres. Sa masse est de 120 tonnes. Il comprend trois étages à propergol solide. Les étages à propergol solide semblent être dérivés du missile balistique indien Agni V[4],[5] :

  • Le premier étage SS1 est long de 21 mètres pour un diamètre de 2 mètres. Il emporte 89 tonnes de propergol et fournit une poussée maximale de 2600 kilonewtons
  • Le second étage SS2 est long de 2 mètres pour un diamètre de 2 mètres. Il emporte 7,7 tonnes de propergol et fournit une poussée maximale de 250 kilonewtons.
  • Le troisième étage SS3 est long de 1,6 mètres pour un diamètre de 1,7 mètres. Il emporte 4,5 tonnes de propergol et fournit une poussée maximale de 160 kN.
  • Un module comprenant 12 moteurs-fusées à ergols liquides brulant des ergols hypergoliques d'un poussée unitaire de 50 newtons permet de positionner avec précision les charges utiles sur leur orbite.
  • La coiffe a une diamètre de 2,1 mètres (1,9 mètres utilisables) et une hauteur d'environ 4,45 mètres dont 2,95 mètres utilisables.

Capacité d'emport[modifier | modifier le code]

La fusée peut placer une charge utile totale de 500 kilogrammes sur une orbite basse circulaire de 500 km et 300 kg sur une orbite héliosynchrone à la même altitude. Les charges utiles peuvent être réparties sous la coiffe sur deux plateaux solidaires du lanceur. Ceux-ci peuvent accueillir par exemple les configurations suivantes[5] :

  • un satellite de 300 kg et 8 adaptateurs Quadpacks (peut contenir l'équivalent d'un CubeSat 12U)
  • 14 adaptateurs Quadpacks
  • 64 CubeSats 2U ou 24 CubeSats 6U
  • 2 satellites de 150 kg et 15 CubeSats 3U.

Installations de lancement[modifier | modifier le code]

Pour les premiers vols, la fusée est lancée depuis le Satish-Dhawan, base de lancement de l'agence spatiale indienne. Par la suite il devrait être lancé depuis un site situé sur la cote ouest de l'Inde près de Gujarat[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « ISRO missions in 2018 », ],
  2. (en) « ISRO plans 32 missions in 2019, SSLV set for maiden flight in July », sur The Week, ],
  3. (en) « There's big money to make in space business for Indian firms: Antrix chief », sur Business Standard, ],
  4. (en) Norbert Brugge, « SSLV », sur Spacerockets, ],
  5. a et b (en) NewSpace India Limited, « Brochure commerciale du lanceur », ISRO,
  6. (en) « SSLV », sur Gunter's Space Page, ],

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]