Samus Aran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aran.
Samus Aran
Personnage de fiction apparaissant dans
Metroid.

Samus alone 2012 1.jpg
Cosplay de Samus Aran dans sa Combinaison Zero (Zero Suit Samus)

Origine Planète K-2L (colonie terrienne)
Sexe Féminin
Espèce Humaine
Cheveux Blond

Créé par Makoto Kano (concept)
Hiroji Kiyotake (design)
Voix Jennifer Hale (Metroid Prime, Metroid Prime 2: Echoes, Metroid Prime 3: Corruption)[1]
Alésia Glidewell (Super Smash Bros. Brawl, Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U)[2]
Jessica Martin (Other M)[3]
Ai Kobayashi (Other M)
Séries Metroid
Première apparition Metroid (1986)[4]
Dernière apparition Metroid Prime: Federation Force

Samus Aran (サムス・アラン, Samusu Aran?) est un personnage de fiction et la protagoniste de la série de jeux vidéo de science fiction Metroid. Créée par Hiroji Kiyotake, elle fait sa première apparition en 1986 dans le jeu Metroid.

Samus Aran est une ex-soldat de la Fédération galactique devenue une chasseuse de prime intergalactique, généralement équipée d'une armure motorisée avec des armes qui incluent des armes à énergie dirigée et des missiles[5], ainsi que la capacité à prendre la forme d'une boule, la morphing ball[6]. Cette capacité lui est utile de nombreuses fois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de sa petite enfance, Samus vit avec ses parents Rodney et Virginia Aran sur la planète K-2L. Cette dernière est attaquée par des pirates de l'espace menés par Ridley qui tue les parents de Samus. La jeune fille, seule survivante de sa colonie, est recueillie par des Chozos, un peuple avancé mi-homme mi-oiseau vivant sur une planète voisine, Zebes. Elle est alors élevée et instruite par ce peuple sage et intelligent. Ces derniers, en plus de partager leurs connaissances, lui transmettent leur ADN. Lorsqu'elle décide de quitter les Chozos, ceux-ci lui offrent un cadeau d'adieu utile étant donné son désir de vengeance envers ceux qui ont tués ses parents : une armure, la combinaison de puissance, résistante aux environnements hostiles et dans laquelle circule du sang des Chozos.

Samus rejoint alors la Fédération galactique en se faisant initialement passer pour un robot. C'est ainsi qu'elle est envoyée sur Zebes afin de détruire les Métroïdes, une étrange espèce créée par les Chozos, qui devient une menace alors qu'elle est contrôlée par Mother Brain, chef des Pirates de l'espace. La mission est un succès, mais Samus est interceptée par le vaisseau-mère des pirates de l'espace lorsqu'elle fuit Zebes. Elle réussit, sans combinaison et armée d'un simple pistolet, à survivre et à retrouver une nouvelle combinaison de puissance.

Après ce succès Samus est envoyée sur la planète SR-388 afin d'éradiquer tous les Métroïdes peuplant sa surface, pour éviter que les pirates de l'espace ne s'en servent à nouveau. Une fois la Reine Métroïde exterminée, Samus aperçoit une larve de Métroïde éclore devant elle, qui la prend instantanément pour sa mère. Samus décide de lui laisser la vie sauve et la ramène sur la station d'études Cerès. Les scientifiques de la Fédération découvrent alors que les Métroïdes sont une source d'énergie quasi-inépuisable.

La station est attaquée quelque temps après par Ridley, qui, malgré l'intervention de Samus, dérobe la larve. Samus retourne sur Zébes, où les Pirates ont reconstruit leur base. La larve Métroïde est utilisée par Ridley pour ressusciter Mother Brain, sur laquelle est greffée un corps cybernétique géant. Attaquée par cet adversaire redoutable, Samus ne doit son salut qu'à la larve Métroïde, qui aspire l'énergie de Mother Brain pour régénérer la chasseuse de prime. Samus s'enfuit rapidement, peu de temps avant l'explosion de la planète Zèbes.

Quelque temps plus tard, l'héroïne est empoisonnée par un virus mortel en entrant en contact avec un parasite X sur SR388 mais elle est sauvée par un vaccin préparé à partir d'une cellule souche de Métroïde.

Dans les aventures suivantes, elle se rend sur Tallon IV (après le premier épisode de Metroid) où une frégate des pirates de l'espace, qu'elle avait infiltrée, s'écrase après qu'elle eut fait exploser le cœur du réacteur de ce vaisseau spatial, lui permettant de découvrir que les pirates de l'espace font des expériences avec une nouvelle substance trouvée sur la plupart des animaux de cette planète. Cette substance appelée Phazon est très radioactive, et dès qu'un animal est au contact des radiations de cette dernière, il se met à muter dans d'horribles souffrances.

Tout au long de son séjour sur Tallon IV, Samus découvre les atrocités que les pirates de l'espace ont fait subir aux créatures autochtones et à leurs propres recrues (devenues de gigantesques pirates mutants, dont le pirate oméga qui, en tombant sur Samus lui inocule le virus de la combinaison Phazon, qui permet à la chasseuse de prime de résister aux effets du Phazon bleu) et commence une quête pour retrouver les artefacts du temple que les Chozos ont dressé pour protéger Tallon IV de ce qui se trouve dans le cratère. Elle récupère les 12 artefacts qui permettent d'ouvrir le temple Chozo protégeant l'accès au cratère du météore ayant provoqué l'apparition du Phazon…

Mais avant d'ouvrir le temple, elle fait la rencontre d'un très vieil ennemi : Ridley (devenu Méta-Ridley grâce à des implants mécaniques) qu'elle doit combattre avant de pouvoir entrer dans le temple où repose Metroid Prime, la dernière évolution d'un Metroid oublié qui a été exposé beaucoup trop longtemps au Phazon le plus toxique de Tallon IV.

À la fin du combat, Samus est happée par un tentacule de la forme éthérée du Metroid Prime qui tente une ultime attaque. Le tentacule emporte avec lui la combinaison Phazon de Samus (elle garde cependant la combinaison de gravité), et cette dernière évacue le cratère, menacé d'effondrement.

Dans Metroid Prime 2: Echoes, Samus doit rechercher les causes du décès de plusieurs unités militaires de la Fédération Galactique, sur Ether, mais entre-temps, elle rencontre un Luminoth nommé U-mos, le seul des siens qui n'a pas été plongé dans un coma artificiel et qui explique à Samus qu'elle est prise dans une guerre entre les Luminoth et les Ings (« terreur » en langage Luminoth), et qu'elle doit les aider pour pouvoir quitter cette planète dont l'atmosphère orageuse (à cause de son double : Ether sombre) l'empêche de repartir avec son vaisseau, endommagé par cette même atmosphère quand elle est arrivée sur la planète. Tout en chassant les Ings et les pirates qui se sont installés sur Ether pour récupérer le Phazon abondant sur l'Ether sombre, elle est elle-même chassée par la Samus Sombre. C'est en fait le Metroid Prime qui a repris vie en prenant la combinaison Phazon de Samus. La Samus Sombre est le double de Samus car il a absorbé l'ADN du costume de Phazon que portait Samus. Samus Sombre a sans doute été amenée sur Ether à cause du Phazon présent sur la planète et peut-être par l'envie d'une revanche contre Samus.

C'est ainsi que la jeune femme continue de lutter contre les Métroïdes, Mother Brain, Ridley, Kraid et plusieurs ennemis de la paix. Portant fièrement son costume muni d'un puissant canon, elle se bat seule sous les ordres de ses supérieurs, considérant son travail comme une affaire personnelle. Elle conduit un vaisseau spatial possédant la conscience d'un de ses anciens supérieurs, Adam Malkovich pour qui elle avait beaucoup d'estime malgré sa difficulté à accepter d'être dirigée. Depuis ce décès, Samus est dirigée par un autre homme de la Fédération Galactique plus sérieux et rationnel qui la surveille de loin dans ses missions pour sauvegarder l'ordre et le bien universel. Et, contrairement à celui-ci, Samus préfère toujours travailler seule.

Dans Metroid Prime 3: Corruption, Samus revient alors que la Samus Sombre se libère et s'enfuit. Plus tard, Samus se rend sur le V.F.G. Olympus (un vaisseau de la fédération galactique) pour rencontrer l'amiral Dane, qui annonce devant Samus, Ghor, Rundas et Gandrayda le danger d'une attaque des pirates. Ils sont interrompus par une offensive de ces derniers, qui comptent détruire la planète Norion avec une bombe à Phazon. Aidée par les trois chasseurs de primes, Samus fait échouer l'attaque. Mais ils sont vaincus rapidement par Samus Sombre, qui les corrompe tous sans difficulté. Après plusieurs mois dans le coma, Samus apprend à son réveil que le Phazon l'a renforcée, et elle se voit équipée d'une armure renforcée au DAP, ainsi que Rundas, Ghor et Gandrayda, réveillés quelques semaines avant. Elle est alors envoyée en mission, et elle découvre que le Phazon a corrompu ses trois amis, et qu'elle-même n'arrive plus à le contrôler. Elle traverse alors des périodes où elle doit elle-même expulser le Phazon en excès, sous peine de se voir corrompre.

Dans un autre épisode (Other M) Samus est envoyée sur la Station Bouteille (The Bottle Ship) où elle retrouve Adam et son équipe. Adam et son équipe et Samus reçoivent un S.O.S. provenant de la Station Bouteille. Ils découvrent peu de survivants, mais des scientifiques faisant des expériences sur plusieurs espèces animales pour former une armée invincible.

Samus Aran dans la série Metroid[modifier | modifier le code]

varia la combinaison
Cosplay de Samus Aran dans sa Combinaison varia

Elle apparaît pour la première fois en 1986 dans Metroid où elle doit affronter Mother Brain, puis en 1992 sur Game Boy avec Metroid II: Return of Samus où cette fois-ci, ce sont tous les Métroïdes de la planète SR-388 qui l'affrontent dans des formes de plus en plus évoluées et dangereuses. Ce n'est qu'en 1994, avec Super Metroid qu'elle acquiert ses lettres de noblesses en évoluant dans un jeu considéré comme un des plus aboutis de la console.

Il s'ensuit une longue période d'absence qui prend fin en 2002 avec la sortie sur Game Boy Advance de Metroid Fusion, où elle est sauvée du parasite X grâce à un vaccin à base de Métroïde, suivi un an plus tard par Metroid Prime qui se déroule avant les évènements relatés dans Super Metroid. Depuis cet opus, les épisodes ne suivent plus la chronologie.

Metroid: Zero Mission en 2004 est une adaptation de Metroid premier du nom sur Game Boy Advance, et Metroid Prime 2: Echoes la même année fait évoluer Samus dans une intrigue où elle entre en contact avec des races-protagonistes inédites. Zero Mission est différent avec sa scène d'infiltration non seulement stressante pour le joueur mais importante pour la série. Les vaisseaux pirates ayant fait feu sur le vaisseau de Samus sont ceux qui iront sur Tallon IV dans Metroid Prime. Cependant, le vaisseau-mère de Ridley n'est pas le Wrecked ship, l'épave hantée par Phantoon, l'un des quatre chefs dans la hiérarchie de Mother Brain avec Ridley, Kraid et Draygon. En effet, le Wrecked est un vaisseau d'une race ancienne qui s'est échouée sur Zebes pendant que Samus exterminait les Métroïdes sur SR-388.

Les jeux les plus récents de la série : Metroid Prime Hunters sorti en 2006, et Metroid Prime Pinball sorti en 2005 aux États-Unis, correspondent chacun à une rupture avec la charte ludique des précédents épisodes en proposant un gameplay radicalement différent : pour le premier il s'agit d'un FPS centré sur l'action et abandonnant la touche contemplative propre à la série, et le deuxième est un jeu de flipper où Samus incarne la balle. Cependant, le gameplay de la série Metroid Prime est de retour dans Metroid Prime 3: Corruption sorti sur la console Wii.

En octobre 2009, Nintendo décide de créer une trilogie incluant les trois épisodes de la série Metroid Prime « Metroid Prime Trilogy », en adaptant les deux premiers volets aux commandes de la Wii.

En septembre 2010, un nouvel opus de la série sort sur Wii, Metroid: Other M. Un épisode qui renoue avec les anciens opus d'un point de vue du gameplay (une vue à la troisième personne) mais qui propose aussi avec un gameplay en vue à la première personne (à l'image de la Metroid Prime Trilogy) grâce à la jouabilité de la Wiimote. Pour cet épisode, Nintendo fait appel à un studio de développement différent de série des « Prime », la Team Ninja, qui fait évoluer le personnage : Samus est plus humaine, plus sensible et, pour la première fois de la série, l'héroïne parle. L'histoire est une suite directe de Super Metroid où Samus se rend sur une station spatiale après avoir reçu un S.O.S. qui la conduit à retrouver son ancien chef, le général Malkovich.

Samus Aran dans Super Smash Bros.[modifier | modifier le code]

Samus apparaît en tant qu'invitée de marque dans plusieurs jeux Nintendo où sont rassemblés la plupart des personnages liés à la firme. Elle est notamment présente dans les jeux Super Smash Bros., Super Smash Bros. Melee et Super Smash Bros. Brawl où elle est jouable pour la première fois sans son armure.

Par ailleurs, la première apparition de Samus en 3D a lieu dans le jeu Super Smash Bros. sur Nintendo 64. Aucun opus de la série Metroid n'est sorti sur cette console.

Samus sans armure revient également dans Super Smash Bros. for Nintendo 3DS / for Wii U comme personnage jouable indépendant du personnage de Samus original.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nintendo Power staff, « Power Profiles 26: Jennifer Hale », Nintendo Power, no 241,‎ , p. 76–78
  2. (en) « Bio - Alésia Glidewell - Voice Over Artist », alesiaglidewell.com, Alésia Glidewell (consulté le 26 février 2010)
  3. (en) « Exclusive Voice of Samus Interview », GameTrailers,‎ (consulté le 8 décembre 2010)
  4. (en) « Samus Aran », IGN, Ziff Davis,‎ (consulté le 14 août 2013)
  5. (en) McLaughlin, Rus, « IGN Presents The History of Metroid », IGN,‎ (consulté le 24 février 2009)
  6. (en) Schedeen, Jesse, « Stars: Icons - Samus Aran », IGN,‎ (consulté le 24 février 2009)

Lien externe[modifier | modifier le code]