Splatoon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Splatoon
Image illustrative de l'article Splatoon

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD Group No. 2
Concepteur Yusuke Amano (producteur)
Tsubasa Sakaguchi (producteur)
Hisashi Nogami (réalisateur)
Musique Toru Minegishi (en)

Début du projet 2013
Date de sortie
  • Japon 28 mai 2015
  • États-Unis Canada 29 mai 2015
  • Europe 29 mai 2015
  • Australie 30 mai 2015
Version 2.12.0
Genre Jeu de tir à la troisième personne
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Wii U
Média Disque optique Nintendo, Nintendo eShop (1,8 Go[1])
Langue Multilingue
Contrôle Wii U GamePad
Manette Wii U Pro

Évaluation PEGI : 7 ?

Splatoon (スプラトゥーン, Supuratūn?) est un jeu vidéo de tir en vue à la troisième personne développé et édité par Nintendo sur Wii U, sorti en mai 2015.

Une suite intitulée Splatoon 2 est prévue pour l'été 2017 sur Nintendo Switch.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Généralités[modifier | modifier le code]

Splatoon est un jeu de tir en vue à la troisième personne en équipe jouable jusqu'à huit joueurs en quatre contre quatre (un par console). Dans le mode de jeu principal (« Guerre de territoire ») le but est de recouvrir la surface du sol d'encre colorée, l'équipe gagnante étant celle qui possède le plus grand territoire « encré » les différent mode de jeu permettent à notre personnage d'avoir de nouveau bonus (sur les vêtement) et de gagner de l'argent pour acheter des équipement. Le joueur incarne un Inkling, un personnage humanoïde pouvant se transformer en calamar. Dans sa forme humaine le joueur utilise une arme pour projeter de l'encre sur le sol ou attaquer les autres joueurs. En calamar il peut se déplacer rapidement à travers l'encre de la couleur de son équipe, dans la couleur ennemi il est ralentit et prend des dégât, en calamar il peut également traverser les grilles et monter aux murs.

Afin de recouvrir le territoire de jeu, le joueur peut choisir une arme principale parmi différents types : les lanceurs, les rouleaux, concentraceurs, les blasters, les seaux et les badigeonneurs, toute ces arme possède des caractéristique différente (la portée, la cadence, les dégât, le temps de chargement pour certaines armes...). À chacune d'entre elles est assignée une arme secondaire (Bombes splash, Fioles toxiques, Traqueur…) et une arme spéciale (Haut Perceur, Kraken, Sonar…), possédant toutes des fonctions et attaques spécifiques. Le joueur a la possibilité de personnaliser son personnage pour améliorer ses statistiques (comme sa vitesse de déplacement ou de rechargement) grâce aux vêtements qu'il porte (il y a jusqu'à 4 emplacement)[2].

La place principale est Chromapolis, c'est là que le joueur peut acheter les armes et équipements, accède aux différents modes de jeu et à l'octo-vallée. Régulièrement, un flash spécial (« La chronique de Chromapolis ») présenté par Ayo et Oly informe les joueurs des stages disponibles pour les matchs classiques et les matchs pros.

Le Wii U GamePad propose l'affichage complet de la carte de jeu et peut être utilisé pour se déplacer à différents endroits de celle-ci avec des supers sauts.

Le jeu est compatible avec les amiibo. En utilisant un amiibo d'Inkling (garçon, fille ou calamar) sur le GamePad, le joueur reçoit des missions spécifiques à cet amiibo permettant d'obtenir des armes et équipements spéciaux inédits[3]. En utilisant un amibo Calamazone (Callie ou Marie) le joueur obtient de nouvelles musiques.

Plusieurs modes de jeu, cartes et armes sont rajoutés au jeu via des mise à jours régulières de la part de Nintendo . Mais depuis septembre 2016 , il n'y a peu de mise à jour[4],[5] .

Liste des stages
Stages
Centre Arowana
Skatepark Mako
Station Doucebrise
Passage Turbot
Encrepôt
Docks Haddocks
Serre Goémon
Mine marine
Tours Girelle
Hippo-Camping
Lotissement Filament
Pont Esturgeon
Galerie Guppy
Club Ca$halot
Carrière Caviar
Tentatec Studio
Liste des armes principales
Lanceurs Rouleaux Fusils Blasteurs Seaux Badigeonneurs
Liquidateur Jr.
Liquidateur Sr.
Liquidateur
Liquidateur Griffé

Liquidateur Wasabi
Calibre 2000
Calibre 2000 chic
N-Zap 85
N-Zap 89
Aérogun
Aérogun Premium
Marqueur Léger
Marqueur Léger Néo
Nettoyeur XL
Nettoyeur XL Modifié
Arroseur Léger
Arroseur Léger Cétacé
Liquidateur Pro
Liquidateur Pro Griffé

Liquidateur Pro Framboise
Arroseur Lourd
Arroseur Lourd Cétacé
Calibre 3000
Calibre 3000 Chic
Marqueur Lourd
Marqueur Lourd Néo
Nettoyeur Duo
Nettoyeur Duo Modifié

Aérogun Select

N-Zap 83

Rouleau
Rouleau Griffé
Epinceau
Epinceau Nuancé

Epinceau Permanent
Rouleau Carbone
Rouleau Carbone Chic
Epinceau Brosse
Dynamo-Rouleau
Dynamo-Rouleau Tesla

Dynamo-Rouleau trempé
Epinceau Brosse nuancé

Concentraceur
Concentraceur W
Concentraceur Zoom
Concentraceur Zoom W
Décap'Express Alpha
Décap'Express Béta

Décap'Express Gamma
Bimbamboum MK I
Bimbamboum MK II

Bimbamboum MK III
Extraceur
Extraceur Modifié
Extraceur Zoom
Extraceur Zoom Modifié

Concentraceur Bento

Concentraceur Zoom Bento

Eclablaster
Eclablaster Modifié
Eclablaster XL
Eclablasteur XL Griffé
Proxiblaster
Proxiblaster Néo
Turboblaster
Turboblaster Chic
Turboblasteur Pro
Turboblaster Pro Chic
Seauceur
Seauceur Chic

Seauceur Diabolo
Dépoteur
Encrifugeur
Dépoteur Nuancé
Encrifugeur Néo

Badigeonneur
Badigeonneur Chic
Badigeonneur XS
Exteinteur
Badigeonneur XS Griffé
Exteinteur Modifié

Badigeonneur XS revisé

Badigeonneur Disco

Liste des autres armes
Armes secondaires Armes spéciales
Bombe splash
Bombe gluante
Mur d'encre
Mine
Fontaine
Balise de saut
Bombe ballon
Détecteur
Fiole toxique
Traqueur
Missile tornade
Sonar
Kraken
Lance-tornade
Haut-perceur
Bombardement (de bombes, de traqueurs)
Bouclier

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu propose un mode solo, le mode héros, dans lequel le joueur doit combattre l'armée octarienne, les ennemis des Inklings, afin de sauver l'amiral Macalamar et récupérer le Grand Poisson-charge.

Le mode Dojo propose des défis en duel en multijoueur local (2 joueurs), un joueur utilisant le Wii U GamePad et l'autre le Wii U Pro Controller[6]. L'objectif est d'éclater plus de ballons que l'adversaire.

Le mode en ligne permet de jouer avec des joueurs du monde entier, opposant des équipes de quatre joueurs chacune. Deux modes sont disponibles au lancement du jeu : les matches classiques et les matches pro. Les matches classiques proposent le mode Guerre de territoire, dont le but est de recouvrir le plus de terrain possible en trois minutes. Dans les matches pro, il y a le mode Défense de zone, dont le but est de conserver le plus longtemps possible une petite partie du stage ; le mode Expédition risquée, ajouté début juillet 2015, dont l'objectif est de prendre le contrôle du stand mobile afin de l'amener à l'assaut de la base adverse[7] ; et Mission bazookarpe (un bazooka en forme de carpe qui permet de lancer des tornades de peinture), où le but est de récupérer le bazookarpe et de l’amener sur un pylône près de la base ennemie en une minute, sinon celui-ci explose et retourne au centre.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Numéro 3 : personnage principal du jeu, incarné par le joueur ;
  • L'Amiral Macalamar : aide Numéro 3 dans le mode solo ;
  • DJ Octave : il s'agit du boss du jeu ;
  • Ayo et Oly : présentatrices de la Chronique de Chromapolis. Elles présentent les nouveautés et les stages actuels. Elles aident Numéro 3 dans l'Octovallée et sont également Numéro 1 et 2 ;
  • Charbitre : chat qui donne le résultat des matchs en ligne. Fournit des objets spéciaux à certains niveaux ;
  • Anne et Mone : anémone vendeuse d’accessoires à Kamatête et Mone est son poisson clown ;
  • G.Latineux : méduse qui vend des vêtements à Octo'Mode ;
  • Omar : crevette qui vend des chaussures à Crustapied ;
  • Cartouche : limule qui vend des armes à Marée Armée ;
  • Kipik : oursin qui fournit et améliore les équipements grâce aux super-coquillages et aux pièces.

Développement[modifier | modifier le code]

Splatoon est développé par le studio Nintendo EAD Group No. 2. Après s'être occupé de différentes tâches pour le lancement de la Wii U en novembre 2012, comme le développement du menu de la console ou de jeux du lancement comme New Super Mario Bros. U et Nintendo Land, Hisashi Nogami décide de réunir l'équipe pour créer un tout nouveau concept de jeu vidéo[8]. L'objectif était de créer un jeu avec une structure innovante, 14 ans après Pikmin et la dernière apparition de personnages inédits du studio[9]. Parmi plus de soixante-dix idées de création, Shintaro Sato réalise en 2013 un prototype jouable dans lequel des blocs blancs et des blocs noirs, ressemblant à du tofu, s'affrontaient en quatre contre quatre dans le but de voler le territoire de l'autre équipe en utilisant de l'encre[10],[11],[12]. À l'origine, un joueur caché dans l'encre ne pouvait pas se déplacer[13], et la carte du jeu s'affichait alors sur l'écran de télévision tandis que le joueur suivait le tofu sur le Wii U GamePad.

Un des points clés du système de jeu que l'équipe souhaitait mettre en avant est la possibilité de se camoufler pour être invisible des ennemis et pouvoir préparer des attaques furtives[14]. Concernant les personnages jouables, le directeur artistique a esquissé plusieurs idées comme des robots, des lapins, « Macho Men » ou même Mario, mais l'équipe a finalement choisi des jeunes humains pouvant se transformer en calamars à l'aide de deux touches sur le GamePad[11],[15],[9]. Pour créer des effets sonores intéressants, l'équipe a enregistré à de nombreuses reprises le son de mucus écrasé pour représenter le son du calamar rentrant dans l'encre[16].

Le jeu est dévoilé lors de l'E3 2014[17], alors que le développement est terminé à seulement 10 %[12]. L'équipe s'est alors attaquée à transformer cette version de démonstration en véritable produit, en créant de nombreuses armes et terrains de jeu, avec de nombreux tests pour permettre un jeu équilibré entre tous les joueurs. Également, un mode à un joueur est implanté durant cette période afin de permettre un apprentissage aux différentes techniques et spécificités du système de jeu pour les joueurs les moins expérimentés à ce genre de jeu. Les mois restant jusqu'à la sortie du jeu ont donc servi à apporter de la profondeur au jeu, aussi bien pour le jeu à un joueur que pour le jeu multijoueur en ligne compétitif[18].

Splatoon est commercialisé le 29 mai 2015 en édition normale et en édition spéciale incluant un exemplaire du jeu et un amiibo Inkling calamar exclusif[19]. Avant la sortie du jeu, Nintendo propose deux sessions de test du mode multijoueur en ligne les 9 et 24 mai 2015[20],[21].

Après sa sortie, différents ajouts comprenant de nouveaux modes, stages et armes sont proposés gratuitement. En décembre 2015, les développeurs annoncent la fin de l'ajout de contenu gratuit au jeu, et qu'un ajout payant n'est prévu à ce moment[22]. En février 2016, Hisashi Nogami déclare finalement qu'il y aura de nouveaux ajouts pour le jeu[23].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critique[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues
Presse numérique
Média Note
Gameblog (FR) 4,5 / 5[24]
Gamekult (FR) 7 / 10[25]
GameSpot (US) 8 / 10[26]
IGN (US) 7,9 / 10[27]
Jeuxvideo.com (FR) 17 / 20[28]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 81,94 %[29]
Metacritic 81 / 100[30]

Canard PC, dans son deuxième numéro de juin 2015, fait une recension élogieuse de Splatoon et lui donne la note de 8/10[31].

Ventes[modifier | modifier le code]

Au Japon, le jeu se classait à la première place des meilleures ventes lors de sa première semaine de commercialisation avec plus de 144 000 exemplaires écoulés[32]. En juillet 2015, Splatoon devenait le titre le plus téléchargé sur le Nintendo eShop dans le pays[33].

Au Royaume-Uni, le jeu obtint le titre de nouvelle franchise la plus rapidement vendue sur Wii U, surpassant ZombiU[34].

En date du 24 juin 2015, Nintendo annonçait avoir écoulé plus d'un million de copies dans le monde, incluant les téléchargements[35]. Le 30 septembre, le jeu s’était écoulé à 2,42 millions d'exemplaires. Trois mois plus tard, le 31 décembre, 4,06 millions de copies du jeu ont été vendues[36]. Le 9 mars 2016, Nintendo annonce que plus d'un million d'exemplaires du jeu ont été vendus en Europe[37].

Au 30 septembre 2016, le jeu a été vendu à 4,57 millions d'unités[36].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Splatoon is only 1.8 Gigabytes - Wii U Message Board for Wii U - GameFAQs », sur GameFAQs,‎ (consulté le 28 octobre 2015).
  2. Anagund, « Le plein d'infos sur Splatoon ! », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 22 mai 2015)
  3. Aymeric Lallée, « Splatoon : une date de sortie, un mode 1v1 en local et des Amiibo dédiés », sur IGN,‎ (consulté le 17 octobre 2015)
  4. Julien Hubert, « Splatoon : le Nintendo Zapper et une nouvelle map ajoutés au jeu », sur gameblog.fr,‎ (consulté le 4 juin 2015).
  5. « Splatoon : le résumé des derniers contenus, et un nouveau festival ! », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 13 juillet 2015).
  6. « Splatoon : Solo et multi 1v1 detected », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 8 février 2015).
  7. « Splatoon : Le mode Tower Control débarquera le 2 juillet », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 13 juillet 2015).
  8. « Iwata demande : 1. Tout a commencé avec du tofu », sur nintendo.fr (consulté le 13 juillet 2015).
  9. a et b (en) Dave Tach, « Splatoon began as tofu blocks and rabbits, 14 years after Nintendo's last new characters », sur Polygon,‎ (consulté le 13 juillet 2015).
  10. (en) « Nintendo's Big New Multiplayer Shooter Is Very...Nintendo », sur Kotaku,‎ (consulté le 8 février 2015).
  11. a et b (en) « Splatoon: The Origins of Nintendo’s Adorable Squad Based Shooter », sur IGN,‎ (consulté le 8 février 2015).
  12. a et b (en) Alex Osborn, « Splatoon Originally Featured Ink-Battling Tofu », sur IGN,‎ (consulté le 13 juillet 2015).
  13. (en) « Splatoon Interview – It Couldn't Be Mario, It Had To Be Squids », sur gameinformer.com,‎ (consulté le 8 février 2015).
  14. « Iwata demande : 2. Ensuite, des lapins », sur nintendo.fr (consulté le 13 juillet 2015).
  15. (en) « Splatoon Almost Starred Mario », sur IGN,‎ (consulté le 8 février 2015).
  16. (en) « How Nintendo is reinventing the shooter with Splatoon », sur eurogamer.net,‎ (consulté le 8 février 2015).
  17. (en) « E3 2014: Nintendo’s Reveals First-Party Shooter Splatoon », sur IGN,‎ (consulté le 8 février 2015).
  18. « Iwata demande : 5. Une profondeur sans fin », sur nintendo.fr (consulté le 13 juillet 2015).
  19. Anagund, « Splatoon : Une date, un nouveau mode de jeu et des Amiibo », sur Jeuxvideo.com,‎ .
  20. Anagund, « Splatoon : La démo disponible dès aujourd'hui, des sessions multi samedi 09 mai ! », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 22 mai 2015).
  21. daFrans, « Une nouvelle session gratuite de Splatoon le 24 mai », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 22 mai 2015).
  22. (en) « Splatoon Developers on the Future of Splatoon and DLC », sur nintendolife.com,‎ (consulté le 3 janvier 2016).
  23. (en) « Splatoon Support Could Continue in Some Form », sur GameSpot,‎ (consulté le 17 avril 2016).
  24. Yann Bernard, « Test Splatoon », sur Gameblog,‎ (consulté le 8 juin 2015)
  25. boulapoire, « Test Splatoon », sur Gamekult,‎ (consulté le 30 mai 2015)
  26. Peter Brown, « Splatoon Review », sur GameSpot,‎ (consulté le 13 juillet 2015)
  27. Jose Otero, « Splatoon Review », sur IGN,‎ (consulté le 30 mai 2015)
  28. Anagund, « Test du jeu Splatoon : Notre verdict final sur le shooter addictif ! sur WiiU - Jeuxvideo.com », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 30 mai 2015)
  29. (en) « Splatoon », sur GameRankings (consulté le 30 octobre 2015)
  30. (en) « Splatoon », sur Metacritic (consulté le 13 juillet 2015)
  31. Netsabes, « Splatoon, le gestionnaire de taches », Canard PC, no 320,‎ , p. 38-39 (ISSN 1764-5107)
  32. (en) Thomas Whitehead, « Splatoon Storms to Top Spot in Japanese Charts With Six Figure Sales », sur nintendolife.com,‎ (consulté le 4 juin 2015).
  33. « Splatoon devient le jeu eShop le plus téléchargé de tous les temps au Japon », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 13 juillet 2015).
  34. (en) Tom Phillips, « Splatoon is Wii U's fastest-selling new franchise in UK », sur eurogamer.net,‎ (consulté le 4 juin 2015).
  35. « Splatoon dépasse le million de ventes », sur Jeuxvideo.com,‎ (consulté le 26 juin 2015).
  36. a et b « IR Information : Sales Data - Top Selling Software Sales Units - Wii U Software », sur www.nintendo.co.jp,‎ (consulté le 28 octobre 2015)
  37. « Nintendo France sur Twitter : "#Splatoon a été vendu à un million d'exemplaires en Europe ! Le directeur artistique a créé cette illustration ! https://t.co/geMGxotiqE" », sur Twitter,‎ (consulté le 9 mars 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]