Saison 2017 de l'équipe cycliste BMC Racing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
BMC Racing 2017
Logo BMC Racing.png
Généralités
Code UCI
BMCVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
WorldTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
31 (dont 2 stagiaires)Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Directeurs sportifs
Palmarès
Nombre de victoires
48Voir et modifier les données sur Wikidata

La saison 2017 de l'équipe cycliste BMC Racing est la onzième de cette équipe.

Préparation de la saison 2017[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

L'entreprise suisse, spécialisée dans l'horlogerie TAG Heuer rejoint l'équipe BMC Racing en qualité de sponsor secondaire à compter de la saison 2017[1]. Le budget de l'équipe pour cette saison s'élève à 23 à 28 millions d'euros[2],[3].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

Arrivées Équipe 2016
Drapeau : Suisse Martin Elmiger IAM
Drapeau : Suisse Kilian Frankiny BMC Development
Drapeau : Irlande Nicolas Roche Sky
Drapeau : Australie Miles Scotson Illuminate
Drapeau : Espagne Francisco Ventoso Movistar
Départs Équipe 2017
Drapeau : Colombie Darwin Atapuma UAE Abu Dhabi
Drapeau : Allemagne Marcus Burghardt Bora-Hansgrohe
Drapeau : Belgique Philippe Gilbert Quick-Step Floors
Drapeau : États-Unis Taylor Phinney Cannondale-Drapac
Drapeau : Slovaquie Peter Velits retraite
Drapeau : Allemagne Rick Zabel Katusha-Alpecin

Objectifs[modifier | modifier le code]

Greg Van Avermaet sera le leader de l'équipe sur les classiques. Le belge rêve notamment de remporter le Tour des Flandres, mais il défendra également ses chances sur Paris-Roubaix et l'Amstel Gold Race. Sur la seconde partie de saison le champion olympique visera le titre de champion du monde.[4]

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Début de saison[modifier | modifier le code]

L'équipe commence la saison en Australie, avec un doublé lors des championnats nationaux sur route. À Buninyong, durant la première semaine de janvier, Rohan Dennis obtient un deuxième titre consécutif de champion d'Australie du contre-la-montre. Miles Scotson prend la cinquième place[5]. Trois jours plus tard, ce dernier s'impose lors de la course en ligne en attaquant seul dans le final[6],[7].

Pour la première épreuve UCI World Tour de l'année, le Tour Down Under, BMC a pour leader Richie Porte, monté sur le podium de cette course lors des deux éditions précédentes. Il y est épaulé par Rohan Dennis, Miles Scotson, Francisco Ventoso, Damiano Caruso, Amaël Moinard et Danilo Wyss[8]. En s'imposant en solitaire lors des deux « étapes reines », à Paracombe (en) et Willunga, Richie Porte remporte ce Tour Down Under avec 48 secondes d'avance sur Esteban Chaves (Orica-Scott). Avec ce succès, Richie Porte prend la tête du classement indiduel du World Tour, et BMC Racing celle du classement par équipes[9].

L'équipe enchaîne avec la Cadel Evans Great Ocean Road Race, qui fait son entrée dans le World Tour, et où elle aligne les mêmes coureurs[10]. Richie Porte attaque à 4 kilomètres. Repris, il termine à la 21e place[11].

Début février, l'équipe BMC composée de Manuel Senni, Michael Schär, Greg Van Avermaet, Nicolas Roche, Stefan Küng et Ben Hermans s'impose en contre-la-montre par équipes à l'occasion de la première étape du Tour de la Communauté valencienne. Manuel Senni occupe alors la première place du classement général. Il la cède le lendemain à Greg Van Avermaet, huitième de la deuxième étape. En s'adjugeant la quatrième étape, Nairo Quintana (Movistar) détrône les coureurs de BMC au classement général : Ben Hermans et Manuel Senni terminent aux deuxième et troisième places, Senni obtenant ainsi le maillot blanc de meilleur jeune.

Au Tour d'Oman, Ben Hermans prend la tête du classement général en gagnant la deuxième étape au sommet d'Al Jissah, devant Rui Costa et Jakob Fuglsang. Il accroit son avance en s'imposant une deuxième fois, lors de la deuxième étape, devant Fabio Aru et Rui Costa, et remporte ainsi la première course par étapes de sa carrière[12]. BMC est, avec AG2R et FDJ, l'une des trois équipes World Tour disputant le Tour du Haut-Var. Damiano Caruso termine quatrième de cette course, dans la même seconde que le vainqueur Arthur Vichot (FDJ). Brent Bookwalter est septième, Tom Bohli vingtième et meilleur jeune, et BMC remporte le classement par équipes. Quelques jours plus tard, Rohan Dennis s'impose sur le Tour La Provence, en ayant terminé deuxième des deuxième et troisième étapes.

Tejay van Garderen commence sa saison au Tour d'Abou Dabi, nouvellement inscrit au World Tour. Il y est entouré d'Alessandro De Marchi, Manuel Quinziato, Nicolas Roche, Samuel Sanchez, Manuel Senni, Dylan Teuns et Loïc Vliegen[13],[14]. Van Garderen y réalise une performance décevante, étant rapidement distancé lors de la seule arrivée en côte de cette course, au Jebel Hafeet (en)[15].

Saison de classiques[modifier | modifier le code]

Durant le week-end d'ouverture de la saison des classiques en Belgique, le leader de BMC est Greg Van Avermaet, considéré comme l'un des favoris. Au Circuit Het Nieuwsblad, nouvelle épreuve World Tour dont il est vainqueur sortant et l'un des favoris, il est accompagné par Martin Elmiger, Floris Gerts, Stefan Küng, Daniel Oss, Michael Schär, Jempy Drucker et Francisco Ventoso[16]. Échappé avec Peter Sagan et Sep Vanmarcke, Greg Van Avermaet s'impose pour la deuxième fois consécutive en battant ces deux coureurs au sprint. Le lendemain, sur Kuurne-Bruxelles-Kuurne, Tom Bohli, Silvan Dillier et Miles Scotson remplacent Floris Gerts, Michael Schär et Francisco Ventoso[16]. Malgré la présence de quatre coureurs dans le groupe de tête à 30 kilomètres de l'arrivée, les BMC ne parviennent pas à empêcher puis rattraper l'échappée de cinq coureurs, dont le vainqueur Peter Sagan. Van Avermaet est septième, Küng, Dillier et Drücker terminent entre les quinzième et dix-septième places[17],[18],[19].

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2016
Tom Bohli Drapeau de la Suisse Suisse BMC Racing
Brent Bookwalter Drapeau des États-Unis États-Unis BMC Racing
Damiano Caruso Drapeau de l'Italie Italie BMC Racing
Alessandro De Marchi Drapeau de l'Italie Italie BMC Racing
Rohan Dennis Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing
Silvan Dillier Drapeau de la Suisse Suisse BMC Racing
Jempy Drucker Drapeau du Luxembourg Luxembourg BMC Racing
Martin Elmiger Drapeau de la Suisse Suisse IAM
Kilian Frankiny Drapeau de la Suisse Suisse BMC Development
Floris Gerts Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas BMC Racing
Ben Hermans Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing
Stefan Küng Drapeau de la Suisse Suisse BMC Racing
Amaël Moinard Drapeau de la France France BMC Racing
Daniel Oss Drapeau de l'Italie Italie BMC Racing
Richie Porte Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing
Manuel Quinziato Drapeau de l'Italie Italie BMC Racing
Nicolas Roche Drapeau de l'Irlande Irlande Sky
Joey Rosskopf Drapeau des États-Unis États-Unis BMC Racing
Samuel Sánchez Drapeau de l'Espagne Espagne BMC Racing
Michael Schär Drapeau de la Suisse Suisse BMC Racing
Miles Scotson Drapeau de l'Australie Australie Illuminate
Manuel Senni Drapeau de l'Italie Italie BMC Racing
Dylan Teuns Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing
Greg Van Avermaet Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing
Tejay van Garderen Drapeau des États-Unis États-Unis BMC Racing
Tejay van Garderen Drapeau des États-Unis États-Unis BMC Racing
Nathan Van Hooydonck[20] Drapeau de la Belgique Belgique BMC Development
Loïc Vliegen Drapeau de la Belgique Belgique BMC Racing
Danilo Wyss Drapeau de la Suisse Suisse BMC Racing
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2017
Patrick Müller Drapeau de la Suisse Suisse BMC Development
Bram Welten Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas BMC Development

Encadrement[modifier | modifier le code]

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

BMC remporte 48 courses en 2017, ce qui en fait la deuxième équipe World Tour la plus prolofique de la saison. Elle est devancée de huit victoires par Quick-Step Floors[21]. Il s'agit du meilleur score de l'équipe BMC depuis sa création. Vingt-deux de ces succès sont obtenus sur le calendrier World Tour, six lors de championnats nationaux[22],[23].

Greg Van Avermaet remporte le classement individuel de l'UCI World Tour, et BMC termine à la troisième place du classement par équipes[22],[23].

Victoires[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgVictoires
DateCoursePaysClasseVainqueur
5 janv.Championnat d'Australie du contre-la-montreAUSAustralieCNAUS Rohan Dennis
8 janv.Championnat d'Australie sur routeAUSAustralieCNAUS Miles Scotson
18 janv.2e étape du Tour Down UnderAUSAustralie2.UWTAUS Richie Porte
21 janv.5e étape du Tour Down UnderAUSAustralie2.UWTAUS Richie Porte
22 janv.Classement général, Tour Down UnderAUSAustralie2.UWTAUS Richie Porte
1 fév.1e étape du Tour de la Communauté valencienneESPEspagne2.1USA BMC Racing
15 fév.2e étape du Tour d'OmanOMAOman2.HCBEL Ben Hermans
18 fév.5e étape du Tour d'OmanOMAOman2.HCBEL Ben Hermans
19 fév.Classement général, Tour d'OmanOMAOman2.HCBEL Ben Hermans
23 fév.Classement général, Tour La ProvenceFRAFrance2.1AUS Rohan Dennis
25 fév.Circuit Het NieuwsbladBELBelgique1.UWTBEL Greg Van Avermaet
8 mars1e étape, Tirreno-AdriaticoITAItalie2.UWTUSA BMC Racing
11 mars7e étape, Paris-NiceFRAFrance2.UWTAUS Richie Porte
14 mars7e étape, Tirreno-AdriaticoITAItalie2.UWTAUS Rohan Dennis
21 mars2e étape du Tour de CatalogneESPEspagne2.UWTUSA BMC Racing
24 marsGrand Prix E3BELBelgique1.UWTBEL Greg Van Avermaet
26 marsGand-WevelgemBELBelgique1.UWTBEL Greg Van Avermaet
9 avr.Paris-RoubaixFRAFrance1.UWTBEL Greg Van Avermaet
18 avr.2e étape du Tour des AlpesAUTAutriche2.HCAUS Rohan Dennis
27 avr.2e étape du Tour de RomandieSUISuisse2.UWTSUI Stefan Küng
30 avr.Classement général, Tour de RomandieSUISuisse2.UWTAUS Richie Porte
11 mai6e étape du Tour d'ItalieITAItalie2.UWTSUI Silvan Dillier
25 mai18e étape du Tour d'ItalieITAItalie2.UWTUSA Tejay van Garderen
1 juin1e étape du Tour de LuxembourgLUXLuxembourg2.HCLUX Jempy Drucker
2 juin2e étape du Tour de LuxembourgLUXLuxembourg2.HCBEL Greg Van Avermaet
4 juin4e étape du Tour de LuxembourgLUXLuxembourg2.HCBEL Greg Van Avermaet
4 juinClassement général, Tour de LuxembourgLUXLuxembourg2.HCBEL Greg Van Avermaet
7 juin4e étape, Critérium du DauphinéFRAFrance2.UWTAUS Richie Porte
10 juinPrologue du Tour de SuisseSUISuisse2.UWTAUS Rohan Dennis
18 juin8e étape du Tour de SuisseSUISuisse2.UWTAUS Rohan Dennis
18 juinClassement général, Route d'OccitanieFRAFrance2.1SUI Silvan Dillier
21 juinChampionnat du Luxembourg du contre-la-montreLUXLuxembourgCNLUX Jempy Drucker
22 juinContre-la-montre masculin aux championnats de Suisse de cyclisme sur routeSUISuisseCNSUI Stefan Küng
24 juinChampionnat des États-Unis du contre-la-montreUSAÉtats-UnisCNUSA Joey Rosskopf
25 juinCourse en ligne masculine aux championnats de Suisse de cyclisme sur routeSUISuisseCNSUI Silvan Dillier
24 juill.3e étape du Tour de WallonieBELBelgique2.HCBEL Dylan Teuns
25 juill.4e étape du Tour de WallonieBELBelgique2.HCLUX Jempy Drucker
26 juill.5e étape du Tour de WallonieBELBelgique2.HCBEL Dylan Teuns
26 juill.Classement général, Tour de WallonieBELBelgique2.HCBEL Dylan Teuns
31 juill.3e étape du Tour de PolognePOLPologne2.UWTBEL Dylan Teuns
1 août2e étape du Tour de l'UtahUSAÉtats-Unis2.HCUSA Brent Bookwalter
4 aoûtClassement général, Tour de PolognePOLPologne2.UWTBEL Dylan Teuns
8 août2e étape, BinckBank TourNEDPays-Bas2.UWTSUI Stefan Küng
10 août1e étape de la Arctic Race of NorwayNORNorvège2.HCBEL Dylan Teuns
13 août4e étape de la Arctic Race of NorwayNORNorvège2.HCBEL Dylan Teuns
13 aoûtClassement général, Arctic Race of NorwayNORNorvège2.HCBEL Dylan Teuns
13 aoûtClassement général, Colorado ClassicUSAÉtats-Unis2.HCITA Manuel Senni
19 août1e étape du Tour d'EspagneFRAFrance2.UWTUSA BMC Racing

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par BMC Racing sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) Greg Van Avermaet (21e) Greg Van Avermaet (2e) Greg Van Avermaet (1er) Greg Van Avermaet (11e) Nicolas Roche (12e)

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Tejay Van Garderen (20e) Damiano Caruso (11e) Tejay Van Garderen (10e)
Accessits 2 victoires d'étapes
(Silvan Dillier, Tejay Van Garderen)
1 victoire d'étape
(contre-la-montre par équipes)

Classement UCI[modifier | modifier le code]

BMC termine à la 3e place du classement par équipes du World Tour avec 10961 points[24]. Ce total est obtenu par l'addition des points de ses coureurs au classement individuel. Greg Van Avermaet est premier de ce classement avec 3582 points[25].

Rang Coureur Points
1 Greg Van Avermaet 3582
12 Richie Porte 1882
45 Rohan Dennis 810
51 Dylan Teuns 763
53 Damiano Caruso 755
56 Tejay Van Garderen 735
77 Nicolas Roche 522
96 Jempy Drucker 384
103 Stefan Küng 335
126 Brent Bookwalter 217
127 Silvan Dillier 215
134 Ben Hermans 185
209 Loïc Vliegen 80
216 Daniel Oss 75
226 Samuel Sanchez 69
237 Michael Schär 62
254 Francisco Ventoso 52
268 Danilo Wyss 45
276 Tom Bohli 41
291 Amael Moinard 36
296 Alessandro De Marchi 35
300 Manuel Quinziato 33
349 Kilian Frankiny 19
354 Joey Rosskopf 16
401 Manuel Senni 5
414 Floris Gerts 4
418 Miles Scotson 3
433 Martin Elmiger 1

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « BMC confirms Tag Heuer as new sponsor for 2017 », sur cyclingnews.com (consulté le 19 décembre 2016)
  2. « Sagan enfile son nouveau costume », sur dhnet.be, (consulté le 27 juillet 2017)
  3. (nl) « Groenewegen verdient 28.000 euro in Tour, Mollema 17.000 », sur nu.nl, (consulté le 26 juillet 2017)
  4. « Greg Van Avermaet veut le "maillot arc-en-ciel" », sur www.cyclismactu.net, (consulté le 11 janvier 2017)
  5. (en) « Rohan Dennis wins his second consecutive Australian time trial title », sur cyclingtips.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  6. (en) « Double delight for BMC at Australian national championships », sur cyclingnews.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  7. (en) « Late attack lands Miles Scotson Australian title on BMC debut », sur cyclingnews.com, (consulté le 5 janvier 2017)
  8. (en) « Porte motivated for top result at Tour Down Under », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2017)
  9. (en) « Porte leads WorldTour rankings after Tour Down Under victory », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 janvier 2017)
  10. (en) « Porte back in action at Sunday's Cadel Evans Great Ocean Road Race », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 janvier 2017)
  11. (en) « Cadel Evans Great Ocean Road Race Wraps Up Australian Racing Season », sur bmc-switzerland.com, (consulté le 28 février 2017)
  12. (en) « Ben Hermans boosts his stature in BMC team with Green Mountain victory », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 février 2017)
  13. (en) « Van Garderen to make season debut at Abu Dhabi Tour », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 février 2017)
  14. (en) « Van Garderen to lead BMC Racing Team at Abu Dhabi Tour », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 février 2017)
  15. (en) « Van Garderen: Lack of motivation is never the issue », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 février 2017)
  16. a et b « BMC avec Greg Van Avermaet en chef de file », sur legrandplateau.com, (consulté le 27 février 2017)
  17. « Van Avermaet: «on s’est fait avoir sur la dernière attaque» », sur lavenir.net, (consulté le 27 février 2017)
  18. (en) « Peter Sagan wins Kuurne-Brussel-Kuurne », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 février 2017)
  19. (en) « BMC Racing left licking wounds after mistakes cost them at Kuurne-Brussel-Kuurne », sur cyclingnews.com, (consulté le 27 février 2017)
  20. À partir du 31 mai 2017.
  21. (nl) « De zware erfenis van Kittel en co: Quick-Step ziet veel zeges vertrekken », sur sporza.be, (consulté le 29 octobre 2017)
  22. a et b « Jim Ochowicz: Celebrating BMC Racing Team’s Success in 2017 », sur bmc-switzerland.com,
  23. a et b (en) « BMC reduce rider roster to 24 for 2018 season », sur cyclingnews.com, (consulté le 29 octobre 2017)
  24. « World Tour Team ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)
  25. « World Tour Individual ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :