Tom Bohli

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tom Bohli
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (25 ans)
UznachVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Équipes amateurs
Équipes professionnelles

Tom Bohli, né le à Gommiswald, est un coureur cycliste suisse, membre de l'équipe UAE Emirates. Il est notamment champion du monde de poursuite individuelle juniors et champion d'Europe de poursuite juniors.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Tom Bohli naît le à Gommiswald en Suisse[1].

En catégorie junior, il est champion de Suisse sur route en 2011 puis, en 2012, réalise le doublé course en ligne-contre-la-montre aux championnats de Suisse et remporte le championnat du monde et le championnat d'Europe de poursuite juniors. Il est désigné meilleur espoir suisse de l'année par Swiss Cycling.

En 2013 il rejoint l'équipe suisse BMC Development, réserve de l'équipe professionnelle BMC Racing.

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Il intègre BMC Racing en tant que stagiaire à partir d'août 2015[2],[3], puis devient professionnel dans cette équipe en 2016.

Il obtient sa première victoire en mars 2016, à l'occasion du prologue des Trois Jours de Flandre-Occidentale. Il continue de bien figurer en contre-la-montre, terminant troisième d'étape aux Trois Jours de La Panne dans le même temps que Tony Martin et Maciej Bodnar, et troisième du prologue du Tour de Luxembourg. En fin de saison, il remporte le contre-la-montre par équipes de l'Eneco Tour avec ses coéquipiers de BMC, puis participe une dernière fois aux championnats du monde sur route avec l'équipe suisse espoirs. Il prend la huitième place du contre-la-montre.

En début d'année 2017, il fait partie de la sélection BMC qui s'adjuge le contre-la-montre par équipes du Tour de la Communauté valencienne. Il est ensuite meilleur jeune du Tour du Haut-Var, son premier maillot distinctif[4]. La suite de sa saison est perturbée par « plusieurs maladies et infections »[4]. Il prend la huitième place du prologue du Tour de Romandie et la quatrième place du championnat de Suisse contre-la-montre, résultat qu'il juge décevant[4]. Il subit une opération à une fesse en juillet et met fin à sa saison en août, ne s'estimant pas encore rétabli[5].

Au printemps 2018, Tom Bohli prend la deuxième place du prologue du Tour de Romandie. Longtemps en tête du classement provisoire, il est devancé d'une seconde par Michael Matthews[6].

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes
Invercargill 2012 (juniors) Médaille d'or, Coupe du Monde Or
Cali 2014 13e 6e
Saint-Quentin-en-Yvelines 2015 15e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2012-2013
    • 2e de la poursuite par équipes à Aguascalientes

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Poursuite individuelle Poursuite par équipes Course aux points
Anadia 2012 (juniors) Médaille d'or, Europe Or Médaille d'argent, Europe Argent
Anadia 2013 (espoirs) Médaille d'or, Europe Or (avec Théry Schir, Frank Pasche et Stefan Küng)
Anadia 2014 (espoirs) Médaille de bronze, Europe Bronze Médaille d'or, Europe Or (avec Théry Schir, Frank Pasche et Stefan Küng)
Athènes 2015 (espoirs) Médaille d'argent, Europe Argent Médaille d'argent, Europe Argent

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2014 2015 2016 2017
UCI World Tour nc[8] 276e[9]
UCI Europe Tour 492e[10] 181e[11] 600e[12] 1 027e[13]

Distinction[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Tom Bohli », sur http://www.siteducyclisme.net/
  2. « BMC Racing Team annonce 2 stagiaires pour août », sur www.cyclismactu.net (consulté le 16 juin 2015)
  3. « Le journal des transferts », sur velo101.com, (consulté le 29 novembre 2015)
  4. a b et c « Tom Bohli : « Des attentes importantes pour 2018 » », sur legruppetto.com, (consulté le 26 avril 2018)
  5. « Cyclisme: toujours pas remis d'une opération, Tom Bohli décide de mettre un terme prématuré à sa saison », sur rts.ch, (consulté le 26 avril 2018)
  6. « Il nous plaît bien ce Tom Bohli », sur 20min.ch, (consulté le 26 avril 2018)
  7. « Les nouveaux champions de Suisse désignés à Oerlikon », sur swiss-cycling.ch, (consulté le 21 août 2014)
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :