Esteban Chaves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Esteban Chaves
Esteban Chaves 2013.jpg

Esteban Chaves, convalescent, en visite sur le Tour de Colombie 2013.

Informations
Nom de naissance
Johan Esteban Chaves RubioVoir et modifier les données sur Wikidata
Surnom
El Chavito
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Taille
164 cmVoir et modifier les données sur Wikidata
Poids
54 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Équipes professionnelles
Principales victoires
3 étapes de grands tours
Tour d'Espagne (2 étapes)
Tour d'Italie (1 étape)
1 course par étapes
Tour de l'Avenir 2011

Johan Esteban Chaves Rubio, (né le à Bogota), est un coureur cycliste colombien, membre de l'équipe Orica-BikeExchange. En 2011, il remporte le Tour de l'Avenir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il se fait remarquer, en 2009, lors de la Vuelta a Cundinamarca. Alors âgé de moins de vingt ans, dans la première étape, il s'impose en solitaire et s'empare du maillot de leader[1].

Deux ans plus tard, il se révèle en Europe en s'imposant dans le Tour de l'Avenir. Il renverse la situation dans l'ultime étape, où il s'empare du titre à la suite d'une échappée[2].

Saison 2012[modifier | modifier le code]

Il participe au projet insufflé par le ministre des sports colombien, Jairo Clopatofsky. Il devient un des leaders de la nouvelle équipe continentale professionnelle Colombia-Coldeportes. Il s'installe avec ses coéquipiers à Brescia[3], pour disputer la saison cycliste européenne.

Mais le mauvais temps que la formation trouve dans le nord de l'Italie, en début d'année, et les problèmes de visa pour pouvoir y résider perturbent la préparation de la nouvelle saison[4].

Ainsi, après quatre mois passés en Europe, il confie dans une interview accordée au site de la fédération colombienne de cyclisme, que la course Tirreno-Adriatico fut la plus difficile qu'il dut disputer. Mais que peu à peu, à force d'entraînement, la condition physique s'étant améliorée, le Tour de Turquie fut l'épreuve où il se sentit le mieux[5] (bien qu'il abandonna sur incidents de course[6]).

Il faut attendre le mois d'août pour le voir se distinguer et remporter deux victoires. Le deuxième trophée, il se l'adjuge à l'arrivée de la semi-classique italienne, le GP de Camaiore. L'épreuve toscane, remportée en son temps par Martín Emilio Rodríguez, se termine par un sprint entre cinq hommes, sortis d'un groupe d'une vingtaine d'unités, dans l'ultime ascension. Chaves règle ses quatre derniers contradicteurs à l'issue d'une courte ligne droite de quatre cents mètres[7].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Début février, il commence sa saison au Tour méditerranéen. Une semaine plus tard, il dispute le Trofeo Laigueglia. Dans une chute collective, il percute violemment un panneau de signalisation. Il est relevé avec de nombreuses fractures au crâne et à l'épaule droite. Son indisponibilité est évaluée de trente à quarante jours[8]. Après avoir espéré être rétabli pour disputer le Tour d'Italie, il doit se faire opérer, à la fin mai, au niveau du plexus brachial, n'ayant pas récupérer toute la mobilité de son bras droit, touché dans la chute[9].

Son retour à la compétition, plusieurs fois différé, est finalement repoussé à la saison suivante[10]. Cependant, il trouve un accord en septembre pour intégrer l'équipe ProTeam Orica-GreenEDGE[11].

Saison 2015[modifier | modifier le code]

Durant l'été, il est engagé en tant que leader par son équipe sur le Tour d'Espagne sans pourtant être cité parmi les favoris. Tout d'abord troisième du contre-la-montre inaugural par équipes, il s'illustre à la surprise générale dès la seconde étape. Parti en compagnie de Tom Dumoulin et de Nicolas Roche dans les derniers kilomètres de la montée vers Caminito Del Rey, il s'impose au sprint devant Dumoulin et s'empare du maillot de leader. Il gagne à nouveau lors de la sixième étape. Parti seul au pied de l'ascension finale à 2 kilomètres de l'arrivée, dans une forte pente, il résiste et s'impose devant Dan Martin et une nouvelle fois Tom Dumoulin. Il consolide ainsi son maillot de leader. La suite de la Vuelta lui est moins favorable, notamment dans les grandes étapes de montagnes. Il termine à la cinquième place du classement général final après avoir porté le maillot de leader durant cinq jours.

En octobre, Chaves gagne la troisième étape du Tour d'Abou Dabi. En lutte pour la victoire d'étape avec Wout Poels, ce dernier chute dans l'ultime virage alors qu'il est en tête, permettant à Chaves de s'imposer en solitaire[12]. En fin d'année, son contrat est prolongé jusqu'en 2018[13].

Saison 2016[modifier | modifier le code]

Esteban Chaves avec le maillot rose de leader du Tour d'Italie 2016.

Chaves aborde 2016 en visant le Tour d'Italie, le Tour d'Espagne ainsi qu'une sélection pour participer à la course en ligne des Jeux olympiques[13].

Lors de ce Tour d'Italie, il s'impose lors de la quatorzième étape devant Steven Kruijswijk et Georg Preidler. Kruijswijk devient alors maillot rose, Chaves étant troisième à 1 minute 32 secondes. Deuxième à trois minutes du Néerlandais au départ de la dix-neuvième étape, il profite de la chute du Néerlandais dans la descente du col Agnel et de la perte de temps qui s'ensuit pour lui pour prendre la tête du Giro. Chaves dispose d'une avance de 44 secondes sur Vincenzo Nibali[14]. Le lendemain, Chaves est distancé par Nibali lors de l'ascension du col de la Lombarde, dernier col de première catégorie du jour. Nibali prend alors la tête du Giro devant Chaves pour 52 secondes[15].

Palmarès et classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

  • 2014 : 41e
  • 2015 : 5e, vainqueur des 2e et 6e étapes, Jersey red.svg maillot rouge pendant 5 jours

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

  • 2015 : 55e, vainqueur de la 1re étape (contre-la-montre par équipes)
  • 2016 : 2e, vainqueur de la 14e étape, Jersey pink.svg maillot rose pendant 1 jour

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2011 2012 2013 2014 2015
UCI World Tour 64e[16] 39e[17]
UCI Europe Tour 363e[18] 29e[19] nc[20]
Légende : nc = non classé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2014 au 30 juin 2016
  2. Du 1er juillet 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Jhoan Esteban Chaves líder de la carrera tras la primera etapa de la Vuelta a Cundinamarca », sur colombiaespasioncafedecolombia.wordpress.com,‎ (consulté le 22 février 2013)
  2. « Dans la tradition colombienne », sur www.velo101.com,‎ (consulté le 22 février 2013)
  3. (es) « Viaja a Italia el equipo Continental Profesional Colombia-Coldeportes », sur www.ciclismodecolombia.com,‎ (consulté le 18 janvier 2013)
  4. (es) « ¨Debemos seguir adelante, hasta ahora está iniciando el calendario en Europa¨: Víctor Hugo Peña », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 10 mai 2012)
  5. (es) « ¨En Europa se comenta que les gusta este proyecto¨: Esteban Cháves », sur www.ciclismodecolombia.com (consulté le 10 mai 2012)
  6. (es) « Tour de Turquía: Sacha Modolo ganó la 6ª etapa. Gabrosvski a 2 jornadas del título. Fabio Duarte y Víctor H. Peña fueron protagonistas », sur revistamundociclistico.com (consulté le 13 mai 2012)
  7. (es) « GP Camaiore: Esteban Chaves tras la huella de Cochise », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 22 février 2013)
  8. (es) « Esteban Chaves fue dado de alta, el pronóstico es un mes inactivo », sur www.nuestrociclismo.com,‎ (consulté le 22 février 2013)
  9. (es) « El próximo viernes operarán al ciclista Esteban Chaves », sur www.eltiempo.com,‎ (consulté le 26 mai 2013)
  10. (es) « Esteban Chaves estaría listo para el 2014 », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 21 septembre 2013)
  11. (es) « Esteban Chaves firmó oficialmente su contrato con el Orica-GreenEDGE », sur www.revistamundociclistico.com,‎ (consulté le 21 septembre 2013)
  12. « Tour d'Abu Dhabi: Chaves vainqueur après la chute de Poels à 100 m de l'arrivée », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎
  13. a et b (en) « Chaves targeting Giro d'Italia and Vuelta a Espana in 2016 », sur cyclingnews.com,‎
  14. « Giro # 19. Une chute dans le col Agnel brise les espoirs de Steven Kruijswijk. Vincenzo Nibali se replace à 44 secondes du nouveau Maillot Rose Esteban Chaves. », sur velo101.com,‎
  15. « Giro # 20. Vincenzo Nibali s'empare du maillot rose à la veille de l'arrivée. Une attaque dans le col de la Lombarde a suffi pour que le Sicilien distance Esteban Chaves. », sur velo101.com,‎
  16. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 14 octobre 2014)
  17. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 5 octobre 2015)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  20. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :