Aller au contenu

Fabio Baldato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Fabio Baldato
Fabio Baldato, durant Paris-Nice 1997
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (56 ans)
LonigoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
UAE Emirates (directeur sportif)
Équipes amateurs
1988-1989Maglificio-MG Boys-Diadora
1990Maglificio-MG Boys-Doni
Équipes professionnelles
Équipes dirigées
2009Lampre-NGC
2010-2018BMC Racing
2019-2020CCC
2021-UAE Emirates
Principales victoires
8 étapes dans les grands tours
Tour d'Italie (4 étapes)
Tour de France (2 étapes)
Tour d'Espagne (2 étapes)

Fabio Baldato, né le à Lonigo, dans la province de Vicence en Vénétie, est un coureur cycliste italien. Professionnel de 1991 à 2008, il a cumulé 40 victoires en 18 années de carrière, notamment lors de sprints massifs, parmi lesquels des étapes sur les trois grands tours. Bon spécialiste des courses flandriennes, il a également été deux fois deuxième du Tour des Flandres. Fin 2009, il est nommé directeur sportif de BMC Racing, devenue CCC en 2019. En 2022, il est nommé directeur sportif de l'équipe UAE Emirates

Biographie[modifier | modifier le code]

Excellent sprinteur au début de sa carrière il gagne plusieurs étapes dans les grands tours. À cette période, il chute assez souvent, notamment au Tour de France 1995 où il parcourt plusieurs étapes bandé à de multiples endroits. En fin de carrière, il devient capitaine de route et puncheur. Il arrête fin 2008 à plus de 40 ans et devient directeur sportif chez BMC Racing.

En 1995, dès le mois de février, Baldato remporte au sprint une étape du Tour méditerranéen, prenant provisoirement la tête du classement général, qui sera remporté par son coéquipier Gianni Bugno[1]. Quelques jours plus tard, il termine sur le podium du Trofeo Laigueglia[2], puis du Trofeo Luis Puig[3] et remporte la première étape du Tour de la Communauté valencienne[4].

Pour la saison 2000, il signe dans la nouvelle équipe Fassa Bortolo avec notamment ses coéquipiers Nicola Loda et Matteo Tosatto. En début de saison, il participe notamment à Paris-Nice. Lors de la 2e étape en ligne, il remporte l'étape au sprint à Belleville en devançant son compatriote Giuliano Figueras (Mapei-Quick Step) et le Français Laurent Brochard (Jean Delatour). Il signe alors la première victoire de sa nouvelle équipe. Quelques jours plus tard, il est au départ de la première classique de l'année, Milan-San Remo. Il termine la course à la seconde place au sprint, dans le même temps que le vainqueur l'Allemand Erik Zabel (Deutsche Telekom), sa meilleure place sur un monument depuis ses deux podiums sur le Tour des Flandres en 1995 et 1996.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès amateur[modifier | modifier le code]

Palmarès professionnel[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

8 participations

  • 1995 : abandon (5e étape), vainqueur de la 1re étape
  • 1996 : 63e, vainqueur de la 21e étape
  • 1997 : abandon (15e étape)
  • 1998 : abandon (15e étape)
  • 2001 : 81e
  • 2002 : 132e
  • 2003 : abandon (6e étape)
  • 2004 : 135e

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

12 participations

  • 1991 : abandon (13e étape)
  • 1993 : 88e, vainqueur des 4e, 17e et 21e étapes
  • 1994 : abandon (20e étape)
  • 1995 : abandon (4e étape)
  • 1997 : abandon (19e étape)
  • 1998 : abandon (18e étape)
  • 1999 : 103e
  • 2000 : abandon (2e étape)
  • 2001 : 79e
  • 2003 : 76e, vainqueur de la 2e étape
  • 2005 : 130e
  • 2008 : 109e

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

5 participations

  • 1992 : abandon (6e étape)
  • 1996 : abandon (12e étape), vainqueur des 6e et 7e étapes, maillot or pendant 4 jours
  • 2000 : 98e
  • 2002 : abandon (8e étape)
  • 2005 : 116e

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde juniors[modifier | modifier le code]

Championnats du monde amateurs[modifier | modifier le code]

  • Lyon 1989
    • Médaille d'argent, Coupe du Monde Médaillé d'argent de la course aux points amateurs

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Tour of the Meditteranean », sur cyclingnews.com,
  2. « Trofeo Lagueglia », sur cyclingnews.com,
  3. « Luis Puig Trophy », sur cyclingnews.com,
  4. « Tour of Valencia », sur cyclingnews.com, 22-26 février 1995

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :