Tour Down Under 2017

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Tour Down Under 2017 Cycling (road) pictogram.svg
Généralités
Course19e Tour Down Under
CompétitionUCI World Tour 2017 2.UWT
Étapes6
Dates17 – 22 janvier 2017
Distance802 km
PaysAUS Australie
Lieu de départUnley
Lieu d'arrivéeAdélaïde
Équipes19
Partants133
Arrivants131
Vitesse moyenne40,24 km/h
Résultats
VainqueurAUS Richie Porte (BMC Racing)
DeuxièmeCOL Esteban Chaves (Orica-Scott)
TroisièmeAUS Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe)
Meilleur grimpeurBEL Thomas De Gendt (Lotto-Soudal)
Meilleur sprinteurAUS Caleb Ewan (Orica-Scott)
Meilleur jeuneCOL Jhonatan Restrepo (Katusha-Alpecin)
Meilleure équipeAUS UniSA-Australia
◀ 20162018 ▶
Documentation Wikidata-logo S.svg

La 19e édition du Tour Down Under a eu lieu du 17 au . C'est la première épreuve de l'UCI World Tour 2017.

L'épreuve a été remportée par l'Australien Richie Porte (BMC Racing), lauréat des deuxième[1] et cinquième[2] étapes, qui s'impose 48 secondes devant le Colombien Esteban Chaves (Orica-Scott) et 51 secondes devant son compatriote Jay McCarthy (Bora-Hansgrohe)[3].

L'Australien Caleb Ewan (Orica-Scott), vainqueur des première[4], troisième[5], quatrième[6] et sixième[3] étapes s'adjuge le classement des sprints[3] tandis que le Belge Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) gagne celui de la montagne[3]. Le Colombien Jhonatan Restrepo (Katusha-Alpecin) termine meilleur jeune[3] et la formation locale australienne UniSA-Australia meilleure équipe[3].

Présentation[modifier | modifier le code]

Parcours[modifier | modifier le code]

L'épreuve est constituée de six courses en ligne et aucun contre-la-montre. L'avant-veille de l'épreuve se déroule un critérium plat destiné aux sprinteurs, la People's Choice Classic.

Les cinq premières étapes de ce Tour Down Under comprennent toutes quelques difficultés à divers endroits de la course. La cinquième étape se termine à la fin de la montée de Willunga Hill, après un premier passage quelques kilomètres auparavant, ce qui joue souvent un rôle décisif dans la course. La dernière étape est une course en circuit autour du centre d'Adélaïde.

Équipes[modifier | modifier le code]

En tant qu'épreuve World Tour, les dix-huit WorldTeams participent à la course. Contrairement aux trois éditions précédentes, aucune équipe continentale professionnelle n'est invitée. L'équipe UniSA-Australia, une sélection de coureurs australiens, est la seule équipe à bénéficier d'une wild card[7].

Dix-neuf équipes participent à ce Tour Down Under - dix-huit WorldTeams et une équipe nationale :

WorldTeams (18)
  1. FRA AG2R La Mondiale
  2. KAZ Astana
  3. BRN Bahrain-Merida
  4. USA BMC Racing
  5. GER Bora-Hansgrohe
  6. USA Cannondale-Drapac
  7. RSA Dimension Data
  8. FRA FDJ
  9. SUI Katusha-Alpecin
  10. NED Lotto NL-Jumbo
  11. BEL Lotto-Soudal
  12. ESP Movistar
  13. AUS Orica-Scott
  14. BEL Quick-Step Floors
  15. GBR Sky
  16. GER Sunweb
  17. USA Trek-Segafredo
  18. UAE UAE Abu Dhabi
Équipe nationale
  1. AUS UniSA-Australia
Wikidata-logo S.svg

Favoris[modifier | modifier le code]

Le quadruple vainqueur Simon Gerrans, ici avec le maillot jaune sur le Tour de France 2013, est l'un des principaux favoris de la course.

Le Tour Down Under 2017 est la première épreuve de l'UCI World Tour 2017 et sert de reprise pour les coureurs des WorldTeams qui reprennent pour la plupart sur cette course et ne sont donc pas au meilleur de leur forme[8]. La position dans le calendrier et les conditions météo de l'épreuve favorisent les coureurs locaux, qui dominent les classements depuis la création de l'épreuve avec 11 victoires en 18 éditions, dont cinq des six dernières éditions.

L'étape reine de la course est comme de coutume l'avant dernière étape, qui se conclut sur la montée de Willunga Hill. L'Australien Richie Porte (BMC Racing) s'est imposé sur cette étape lors des trois dernières éditions, sans toutefois parvenir à remporter le général final. Richie Porte est l'un des favoris de cette édition, tout comme son coéquipier, compatriote et récent champion national du contre-la-montre, Rohan Dennis, vainqueur de la course en 2015. L'équipe Orica-Scott, locale de l'épreuve, se présente avec un effectif très compétitif. Elle compte en son sein, le quadruple vainqueur et tenant du titre l'Australien Simon Gerrans, le grimpeur colombien Esteban Chaves, ainsi que l'un des meilleurs sprinteurs du plateau, l'Australien Caleb Ewan. Enfin, le Slovaque Peter Sagan, champion du monde sur route, fait ses débuts sur la course avec sa nouvelle équipe allemande Bora-Hansgrohe[8].

Étapes[modifier | modifier le code]

Ce Tour Down Under comporte six étapes pour un total de 802 kilomètres à parcourir.

Wikidata-logo S.svgÉtapeDateVilles étapestypeDistance (km)Vainqueur d'étapeLeader du classement général
1re étape 17 janv.Unley – Lyndoch
étape de plaine
118,5AUS Caleb EwanAUS Caleb Ewan
2e étape 18 janv.Stirling – Paracombe
étape vallonnée
148,5AUS Richie PorteAUS Richie Porte
3e étape 19 janv.GlenelgVictor Harbor
étape de plaine
144AUS Caleb EwanAUS Richie Porte
4e étape 20 janv.NorwoodCampbelltown
étape de plaine
149,5AUS Caleb EwanAUS Richie Porte
5e étape 21 janv.McLaren Vale – Willunga Hill
étape vallonnée
151,5AUS Richie PorteAUS Richie Porte
6e étape 22 janv.AdélaïdeAdélaïde
étape de plaine
90AUS Caleb EwanAUS Richie Porte

Déroulement de la course[modifier | modifier le code]

1re étape[modifier | modifier le code]

Initialement, l'étape devait être longue de 145 kilomètres, mais à cause des fortes chaleurs elle a été réduite à 118,5 kilomètres par la suppression d'un des trois tours de 26,5 kilomètres du circuit local[9]. Le Belge Laurens De Vreese (Astana) s'échappe seul au bout de 3 km de course mais le peloton reste vigilant malgré une faible vitesse moyenne lors de la plupart de l'étape. Ainsi Laurens De Vreese se fait reprendre par celui-ci à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée. D'autres attaques ont lieu comme celle de l'Australien Adam Hansen (Lotto-Soudal) ou du Belge Jan Bakelants (AG2R La Mondiale) mais échouent même si ce dernier ne se fait reprendre qu'à 3 km du but. Le peloton, qui se dirige vers un sprint massif, est mené dans les derniers mètres par le Slovaque Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) pour son coéquipier l'Irlandais Sam Bennett. Cependant c'est l'Australien Caleb Ewan (Orica-Scott), déjà vainqueur deux jours plus tôt de la People's Choice Classic, qui s'impose respectivement devant le Néerlandais Danny van Poppel (Sky) et Sam Bennett[10],[11],[4]. Caleb Ewan prend par la même occasion la tête du classement général[4].

Classement
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Caleb Ewan Drapeau de l'Australie Australie Orica-Scott en h 24 min 18 s
2e Danny van Poppel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Sky + 0 s
3e Sam Bennett Drapeau de l'Irlande Irlande Bora-Hansgrohe + 0 s
4e Marko Kump Drapeau de la Slovénie Slovénie UAE Abu Dhabi + 0 s
5e Niccolò Bonifazio Drapeau de l'Italie Italie Bahrain-Merida + 0 s
6e Nikias Arndt Drapeau de l'Allemagne Allemagne Sunweb + 0 s
7e Baptiste Planckaert Drapeau de la Belgique Belgique Katusha-Alpecin + 0 s
8e Edward Theuns Drapeau de la Belgique Belgique Trek-Segafredo + 0 s
9e Miles Scotson Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing + 0 s
10e Sean De Bie Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal + 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erCaleb Ewan maillot orange de leader du classement généralmaillot rouge de leader du classement des sprintsmaillot blanc de leader du classement du meilleur jeuneAUS AustralieOrica-Scott3 h 24 min 08 s
2eDanny van Poppel NED Pays-BasSky+ 4 s
3eSam Bennett IRL IrlandeBora-Hansgrohe+ 6 s
4eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 7 s
5eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 8 s
6eSimon Gerrans AUS AustralieOrica-Scott+ 8 s
7eJosé Gonçalves POR PortugalKatusha-Alpecin+ 8 s
8eMarko Kump SLO SlovénieUAE Abu Dhabi+ 10 s
9eNiccolò Bonifazio ITA ItalieBahrain-Merida+ 10 s
10eNikias Arndt GER AllemagneSunweb+ 10 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives


2e étape[modifier | modifier le code]

L'étape a été remportée en solitaire par l'Australien Richie Porte (BMC Racing)[12],[13],[1] qui s'empare également de la tête du classement général[1].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte AUS AustralieBMC Racing3 h 46 min 06 s
2eGorka Izagirre ESP EspagneMovistar+ 16 s
3eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 16 s
4eRohan Dennis AUS AustralieBMC Racing+ 19 s
5eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 19 s
6eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 19 s
7eRuben Guerreiro POR PortugalTrek-Segafredo+ 19 s
8eMichael Storer AUS AustralieUniSA-Australia+ 19 s
9eMichael Woods CAN CanadaCannondale-Drapac+ 19 s
10eLuis León Sánchez ESP EspagneAstana+ 19 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte maillot orange de leader du classement généralmaillot rouge de leader du classement des sprintsmaillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneAUS AustralieBMC Racing7 h 10 min 14 s
2eGorka Izagirre ESP EspagneMovistar+ 20 s
3eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 22 s
4eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 24 s
5eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 27 s
6eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 29 s
7eNathan Earle AUS AustralieUniSA-Australia+ 29 s
8eRohan Dennis AUS AustralieBMC Racing+ 29 s
9eLuis León Sánchez ESP EspagneAstana+ 29 s
10eRafael Valls ESP EspagneLotto-Soudal+ 29 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives


3e étape[modifier | modifier le code]

L'Australien Caleb Ewan (Orica-Scott) remporte sa deuxième étape lors d'un sprint massif[14],[15],[5] tandis que son compatriote Richie Porte (BMC Racing) conserve la première place du classement général[5].

Classement
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Caleb Ewan Drapeau de l'Australie Australie Orica-Scott en h 24 min 45 s
2e Peter Sagan Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Bora-Hansgrohe + 0 s
3e Niccolò Bonifazio Drapeau de l'Italie Italie Bahrain-Merida + 0 s
4e Danny van Poppel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Sky + 0 s
5e Edward Theuns Drapeau de la Belgique Belgique Trek-Segafredo + 0 s
6e Nikias Arndt Drapeau de l'Allemagne Allemagne Sunweb + 0 s
7e Sean De Bie Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal + 0 s
8e Lorrenzo Manzin Drapeau de la France France FDJ + 0 s
9e Ruben Guerreiro Drapeau du Portugal Portugal Trek-Segafredo + 0 s
10e Baptiste Planckaert Drapeau de la Belgique Belgique Katusha-Alpecin + 0 s
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte maillot orange de leader du classement généralmaillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneAUS AustralieBMC Racing10 h 34 min 59 s
2eGorka Izagirre ESP EspagneMovistar+ 20 s
3eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 22 s
4eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 24 s
5eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 27 s
6eRohan Dennis AUS AustralieBMC Racing+ 29 s
7eLuis León Sánchez ESP EspagneAstana+ 29 s
8eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 29 s
9eRafael Valls ESP EspagneLotto-Soudal+ 29 s
10eRobert Gesink NED Pays-BasLottoNL-Jumbo+ 29 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives


4e étape[modifier | modifier le code]

L'Australien Caleb Ewan (Orica-Scott) remporte sa troisième étape lors d'un sprint massif[16],[17],[6], tandis que son compatriote Richie Porte (BMC Racing) conserve la première place du classement général[6].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erCaleb Ewan maillot rouge de leader du classement des sprintsAUS AustralieOrica-Scott3 h 45 min 19 s
2ePeter Sagan SVK SlovaquieBora-Hansgrohe+ 0 s
3eDanny van Poppel NED Pays-BasSky+ 0 s
4eBen Swift GBR Royaume-UniUAE Abu Dhabi+ 0 s
5eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 0 s
6eBaptiste Planckaert BEL BelgiqueKatusha-Alpecin+ 0 s
7eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 0 s
8eCallum Scotson AUS AustralieUniSA-Australia+ 0 s
9eJasha Sütterlin GER AllemagneMovistar+ 0 s
10eEnrico Battaglin ITA ItalieLottoNL-Jumbo+ 0 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte maillot orange de leader du classement généralmaillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneAUS AustralieBMC Racing14 h 20 min 18 s
2eGorka Izagirre ESP EspagneMovistar+ 20 s
3eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 22 s
4eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 24 s
5eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 27 s
6eRohan Dennis AUS AustralieBMC Racing+ 29 s
7eLuis León Sánchez ESP EspagneAstana+ 29 s
8eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 29 s
9eRafael Valls ESP EspagneLotto-Soudal+ 29 s
10eRuben Guerreiro maillot blanc de leader du classement du meilleur jeunePOR PortugalTrek-Segafredo+ 29 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives


5e étape[modifier | modifier le code]

L'étape a été remportée en solitaire par, le leader de l'épreuve, l'Australien Richie Porte (BMC Racing)[18],[19],[2] qui consolide sa première place au classement général[2].

Wikidata-logo S.svgClassement de l'étape
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte maillot orange de leader du classement généralmaillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneAUS AustralieBMC Racing3 h 40 min 13 s
2eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 20 s
3eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 20 s
4eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 20 s
5eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 20 s
6eNathan Earle AUS AustralieUniSA-Australia+ 23 s
7eRafael Valls ESP EspagneLotto-Soudal+ 23 s
8eSergio Henao COL ColombieSky+ 23 s
9eRobert Gesink NED Pays-BasLottoNL-Jumbo+ 23 s
10eTom-Jelte Slagter NED Pays-BasCannondale-Drapac+ 23 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives
Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte maillot orange de leader du classement généralmaillot blanc à pois bleus du leader du classement de la montagneAUS AustralieBMC Racing18 h 00 min 21 s
2eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 48 s
3eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 51 s
4eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 54 s
5eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 59 s
6eRohan Dennis AUS AustralieBMC Racing+ 1 min 02 s
7eRafael Valls ESP EspagneLotto-Soudal+ 1 min 02 s
8eRobert Gesink NED Pays-BasLottoNL-Jumbo+ 1 min 02 s
9eWilco Kelderman NED Pays-BasSunweb+ 1 min 02 s
10eNathan Earle AUS AustralieUniSA-Australia+ 1 min 06 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives


6e étape[modifier | modifier le code]

L'Australien Caleb Ewan (Orica-Scott) remporte sa quatrième étape lors d'un ultime sprint massif[20],[21],[3], tandis que son compatriote Richie Porte (BMC Racing) s'adjuge le classement général[3].

Classement
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Caleb Ewan Drapeau de l'Australie Australie Orica-Scott en h 55 min 28 s
2e Peter Sagan Drapeau de la Slovaquie Slovaquie Bora-Hansgrohe + 0 s
3e Marko Kump Drapeau de la Slovénie Slovénie UAE Abu Dhabi + 0 s
4e Danny van Poppel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Sky + 0 s
5e Sean De Bie Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal + 0 s
6e Lorrenzo Manzin Drapeau de la France France FDJ + 0 s
7e Koen de Kort Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek-Segafredo + 0 s
8e Jasha Sütterlin Drapeau de l'Allemagne Allemagne Movistar + 0 s
9e Nathan Haas Drapeau de l'Australie Australie Dimension Data + 0 s
10e Jay McCarthy Drapeau de l'Australie Australie Bora-Hansgrohe + 0 s

Classements finals[modifier | modifier le code]

Classement général final[modifier | modifier le code]

Wikidata-logo S.svgClassement général
CoureurPaysÉquipeTemps
1erRichie Porte maillot orange de leader du classement généralAUS AustralieBMC Racing19 h 55 min 49 s
2eEsteban Chaves COL ColombieOrica-Scott+ 48 s
3eJay McCarthy AUS AustralieBora-Hansgrohe+ 51 s
4eNathan Haas AUS AustralieDimension Data+ 51 s
5eDiego Ulissi ITA ItalieUAE Abu Dhabi+ 59 s
6eRohan Dennis AUS AustralieBMC Racing+ 1 min 02 s
7eRafael Valls ESP EspagneLotto-Soudal+ 1 min 02 s
8eRobert Gesink NED Pays-BasLottoNL-Jumbo+ 1 min 02 s
9eWilco Kelderman NED Pays-BasSunweb+ 1 min 02 s
10eJhonatan Restrepo maillot blanc de leader du classement du meilleur jeuneCOL ColombieKatusha-Alpecin+ 1 min 04 s
Source : ProCyclingStats Cycling Quotient Cycling Archives


Classements annexes[modifier | modifier le code]

Classement des sprints[modifier | modifier le code]

Classement des sprints[3]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Caleb Ewan Leader du classement des sprints Drapeau de l'Australie Australie Orica-Scott 63 points
2e Danny van Poppel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Sky 51 pts
3e Nathan Haas Drapeau de l'Australie Australie Dimension Data 46 pts

Classement de la montagne[modifier | modifier le code]

Classement de la montagne[3]
  Coureur Pays Équipe Point(s)
1er Thomas De Gendt Leader du classement de la montagne Drapeau de la Belgique Belgique Lotto-Soudal 35 points
2e Richie Porte Leader du classement général Drapeau de l'Australie Australie BMC Racing 32 pts
3e Esteban Chaves Drapeau de la Colombie Colombie Orica-Scott 22 pts

Classement du meilleur jeune[modifier | modifier le code]

Classement du meilleur jeune[3]
  Coureur Pays Équipe Temps
1er Jhonatan Restrepo Leader du classement du meilleur jeune Drapeau de la Colombie Colombie Katusha-Alpecin en 19 h 56 min 53 s
2e Michael Storer Drapeau de l'Australie Australie UniSA-Australia + 14 s
3e Ruben Guerreiro Drapeau du Portugal Portugal Trek-Segafredo + 21 s

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Classement par équipes[3]
  Équipe Pays Temps
1re UniSA-Australia Drapeau de l'Australie Australie en 59 h 51 min 47 s
2e Movistar Drapeau de l'Espagne Espagne + min 19 s
3e Trek-Segafredo Drapeau des États-Unis États-Unis + min 20 s

UCI World Tour[modifier | modifier le code]

Classement individuel[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, le classement individuel de l'UCI World Tour à l'issue de la course[22].

Classement individuel à l'issue de la course
Rang Coureur Équipe Points
1 Drapeau : Australie Richie Porte BMC Racing 660
2 Drapeau : Colombie Esteban Chaves Orica-Scott 420
3 Drapeau : Australie Jay McCarthy Bora-Hansgrohe 325
4 Drapeau : Australie Nathan Haas Dimension Data 300
5 Drapeau : Australie Caleb Ewan Orica-Scott 250
6 Drapeau : Italie Diego Ulissi UAE Abu Dhabi 225
7 Drapeau : Australie Rohan Dennis BMC Racing 175
8 Drapeau : Espagne Rafael Valls Lotto-Soudal 150
9 Drapeau : Pays-Bas Robert Gesink Lotto NL-Jumbo 125
10 Drapeau : Pays-Bas Wilco Kelderman Sunweb 100

Classement par équipes[modifier | modifier le code]

Ci-dessous, le classement par équipes de l'UCI World Tour à l'issue de la course[23].

Classement par équipes à l'issue de la course
Rang Équipe Points
1 Drapeau : États-Unis BMC Racing 845
2 Drapeau : Australie Orica-Scott 690
3 Drapeau : Allemagne Bora-Hansgrohe 410
4 Drapeau : Afrique du Sud Dimension Data 310
5 Drapeau : Émirats arabes unis UAE Abu Dhabi 248
6 Drapeau : Belgique Lotto-Soudal 165
7 Drapeau : Pays-Bas Lotto NL-Jumbo 140
8 Drapeau : Espagne Movistar 125
9 Drapeau : Suisse Katusha-Alpecin 123
10 Drapeau : Royaume-Uni Sky 105

Évolution des classements[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif de l'évolution des différents classements de la compétition
Étape Vainqueur Classement général Classement des sprints Classement de la montagne Classement du meilleur jeune Classement par équipes Coureur le plus combatif
1 Caleb Ewan[4] Caleb Ewan Caleb Ewan Laurens De Vreese Caleb Ewan Bora-Hansgrohe Laurens De Vreese
2 Richie Porte[1] Richie Porte Richie Porte Richie Porte Ruben Guerreiro UniSA-Australia Jasha Sütterlin
3 Caleb Ewan[5] Caleb Ewan Vegard Stake Laengen
4 Caleb Ewan[6] Cameron Meyer - Jack Bauer
5 Richie Porte[2] Jhonatan Restrepo Jack Bauer
6 Caleb Ewan[3] Thomas De Gendt Jack Bauer
Classements finals Richie Porte Caleb Ewan Thomas De Gendt Jhonatan Restrepo UniSA-Australia Non décerné

Liste des participants[modifier | modifier le code]


Légende
Num Dossard de départ porté par le coureur sur ce Tour Down Under Pos Position finale au classement général
 Leader du classement général  Indique le vainqueur du classement général  Leader du classement des sprints  Indique le vainqueur du classement des sprints
 Leader du classement de la montagne  Indique le vainqueur du classement de la montagne  Leader du classement du meilleur jeune  Indique le vainqueur du classement du meilleur jeune
 Jersey rainbow.svg  Indique un maillot de champion national ou mondial, suivi de sa
spécialité
# Indique la meilleure équipe
NP Indique un coureur qui n'a pas pris le départ d'une étape,
suivi du numéro de l'étape où il s'est retiré
AB Indique un coureur qui n'a pas terminé une étape, suivi du
numéro de l'étape où il s'est retiré
HD Indique un coureur qui a terminé une étape hors des délais,
suivi du numéro de l'étape
* Indique un coureur en lice pour le classement du meilleur jeune
(coureurs nés après le 1er janvier 1992)
Orica-Scott
ORS
Num Coureur Pos
1 Drapeau : Australie Simon Gerrans (AUS) 40e
2 Drapeau : Colombie Esteban Chaves (COL) 2e
3 Drapeau : Afrique du Sud Daryl Impey (RSA) 42e
4 Drapeau : Allemagne Roger Kluge (GER) 112e
5 Drapeau : Australie Luke Durbridge (AUS) 99e
6 Drapeau : Australie Caleb Ewan (AUS)* Leader du classement des sprints 89e
7 Drapeau : Australie Damien Howson (AUS) 126e
Directeur sportif : Matthew White
Bora-Hansgrohe
BOH
Num Coureur Pos
11 Drapeau : Slovaquie Peter Sagan (SVK) Jersey rainbow.svg (Route) 71e
12 Drapeau : Irlande Sam Bennett (IRL) 118e
13 Drapeau : Autriche Gregor Mühlberger (AUT)* 66e
14 Drapeau : Allemagne Rüdiger Selig (GER) 115e
15 Drapeau : Slovaquie Michal Kolář (SVK) 122e
16 Drapeau : Australie Jay McCarthy (AUS) 3e
17 Drapeau : Autriche Lukas Pöstlberger (AUT) 127e
Directeur sportif : Steffen Radochla
BMC Racing
BMC
Num Coureur Pos
21 Drapeau : Australie Rohan Dennis (AUS) 6e
22 Drapeau : Suisse Danilo Wyss (SUI) 68e
23 Drapeau : Australie Richie Porte (AUS) Leader du classement général 1er
24 Drapeau : France Amaël Moinard (FRA) 86e
25 Drapeau : Espagne Francisco Ventoso (ESP) 129e
26 Drapeau : Australie Miles Scotson (AUS)* MaillotAustralia.PNG (Route) 108e
27 Drapeau : Italie Damiano Caruso (ITA) 41e
Directeur sportif : Fabio Baldato
Sunweb
SUN
Num Coureur Pos
31 Drapeau : Pays-Bas Wilco Kelderman (NED) 9e
32 Drapeau : Allemagne Johannes Fröhlinger (GER) 125e
33 Drapeau : Australie Chris Hamilton (AUS)* 56e
34 Drapeau : Allemagne Simon Geschke (GER) 82e
35 Drapeau : Pays-Bas Lennard Hofstede (NED)* 87e
36 Drapeau : Allemagne Nikias Arndt (GER) 98e
37 Drapeau : Allemagne Phil Bauhaus (GER)* 120e
Directeur sportif : Luke Roberts
Sky
SKY
Num Coureur Pos
41 Drapeau : Royaume-Uni Geraint Thomas (GBR) 49e
42 Drapeau : Colombie Sebastián Henao (COL)* 81e
43 Drapeau : Colombie Sergio Henao (COL) 12e
44 Drapeau : France Kenny Elissonde (FRA) 88e
45 Drapeau : Royaume-Uni Luke Rowe (GBR) 97e
46 Drapeau : Royaume-Uni Ian Stannard (GBR) 107e
47 Drapeau : Pays-Bas Danny van Poppel (NED)* 119e
Directeur sportif : Brett Lancaster
Dimension Data
DDD
Num Coureur Pos
51 Drapeau : Australie Mark Renshaw (AUS) 117e
52 Drapeau : Australie Nathan Haas (AUS) 4e
53 Drapeau : Australie Lachlan Morton (AUS) 80e
54 Drapeau : Australie Ben O'Connor (AUS)* 32e
55 Drapeau : Afrique du Sud Jacobus Venter (RSA) MaillotSudáfrica.PNG (Route) 95e
56 Drapeau : États-Unis Tyler Farrar (USA) 121e
57 Drapeau : Afrique du Sud Jacques Janse van Rensburg (RSA) 62e
Directeur sportif : Alex Sans Vega
Lotto-Soudal
LTS
Num Coureur Pos
61 Drapeau : Belgique Thomas De Gendt (BEL) Leader du classement de la montagne 94e
62 Drapeau : Danemark Lars Bak (DEN) 55e
63 Drapeau : Royaume-Uni James Shaw (GBR)* AB-5
64 Drapeau : Belgique Sander Armée (BEL) 44e
65 Drapeau : Espagne Rafael Valls (ESP) 7e
66 Drapeau : Belgique Sean De Bie (BEL) 93e
67 Drapeau : Australie Adam Hansen (AUS) 61e
Directeur sportif : Mario Aerts
Cannondale-Drapac
CDT
Num Coureur Pos
71 Drapeau : Pays-Bas Tom-Jelte Slagter (NED) 14e
72 Drapeau : Nouvelle-Zélande Patrick Bevin (NZL) 45e
73 Drapeau : Belgique Tom Van Asbroeck (BEL) 114e
74 Drapeau : Nouvelle-Zélande Thomas Scully (NZL) 106e
75 Drapeau : Canada Michael Woods (CAN) 21e
76 Drapeau : Australie William Clarke (AUS) 123e
77 Drapeau : États-Unis Alex Howes (USA) 96e
Directeur sportif : Tom Southam
Bahrain-Merida
TBM
Num Coureur Pos
81 Drapeau : Italie Giovanni Visconti (ITA) 20e
82 Drapeau : Éthiopie Tsgabu Grmay (ETH) 75e
83 Drapeau : Japon Yukiya Arashiro (JPN) 70e
84 Drapeau : Italie Niccolò Bonifazio (ITA)* 104e
85 Drapeau : Taipei chinois Chun Kai Feng (TPE) 102e
86 Drapeau : République tchèque Ondřej Cink (CZE) 22e
87 Drapeau : Slovénie Janez Brajkovič (SLO) 47e
Directeur sportif : Philippe Mauduit
AG2R La Mondiale
ALM
Num Coureur Pos
91 Drapeau : Belgique Jan Bakelants (BEL) 31e
92 Drapeau : France Julien Bérard (FRA) 100e
93 Drapeau : France François Bidard (FRA) 65e
94 Drapeau : Luxembourg Ben Gastauer (LUX) 57e
95 Drapeau : France Clément Chevrier (FRA) 67e
96 Drapeau : Italie Matteo Montaguti (ITA) 51e
97 Drapeau : Italie Domenico Pozzovivo (ITA) 17e
Directeur sportif : Laurent Biondi
Astana
AST
Num Coureur Pos
101 Drapeau : Espagne Luis León Sánchez (ESP) 16e
102 Drapeau : Italie Paolo Tiralongo (ITA) 85e
103 Drapeau : Italie Oscar Gatto (ITA) 131e
104 Drapeau : Danemark Michael Valgren (DEN) 64e
105 Drapeau : Danemark Matti Breschel (DEN) 116e
106 Drapeau : Kazakhstan Artyom Zakharov (BEL) 69e
107 Drapeau : Belgique Laurens De Vreese (BEL) 111e
Directeur sportif : Stefano Zanini
Katusha-Alpecin
KAT
Num Coureur Pos
111 Drapeau : Portugal Tiago Machado (POR) 58e
112 Drapeau : Espagne Ángel Vicioso (ESP) 76e
113 Drapeau : Portugal José Gonçalves (POR) 30e
114 Drapeau : Pays-Bas Maurits Lammertink (NED) 35e
115 Drapeau : Belgique Baptiste Planckaert (BEL) 83e
116 Drapeau : Norvège Sven Erik Bystrøm (NOR) 53e
117 Drapeau : Colombie Jhonatan Restrepo (COL)* Leader du classement du meilleur jeune 10e
Directeur sportif : Guennadi Mikhailov
FDJ
FDJ
Num Coureur Pos
121 Drapeau : France Anthony Roux (FRA) 34e
122 Drapeau : Norvège Odd Christian Eiking (NOR)* 19e
123 Drapeau : France Jérémy Maison (FRA)* 79e
124 Drapeau : France Arnaud Courteille (FRA) 101e
125 Drapeau : France Lorrenzo Manzin (FRA)* 110e
126 Drapeau : France Matthieu Ladagnous (FRA) 60e
127 Drapeau : France Johan Le Bon (FRA) AB-1
Directeur sportif : Jussi Veikkanen
Movistar
MOV
Num Coureur Pos
131 Drapeau : Allemagne Jasha Sütterlin (GER) 77e
132 Drapeau : Espagne José Herrada (ESP) 36e
133 Drapeau : Espagne Jesús Herrada (ESP) 13e
134 Drapeau : Espagne Carlos Barbero (ESP) 113e
135 Drapeau : Espagne Gorka Izagirre (ESP) 28e
136 Drapeau : Espagne Víctor de la Parte (ESP) 43e
137 Drapeau : Espagne Marc Soler (ESP)* 48e
Directeur sportif : José Luis Arrieta
Quick-Step Floors
QST
Num Coureur Pos
141 Drapeau : Slovaquie Martin Velits (SVK) 90e
142 Drapeau : Belgique Dries Devenyns (BEL) 27e
143 Drapeau : République tchèque Petr Vakoč (CZE) 33e
144 Drapeau : Nouvelle-Zélande Jack Bauer (NZL) 50e
145 Drapeau : Espagne Enric Mas (ESP)* 26e
146 Drapeau : Italie Eros Capecchi (ITA) 72e
147 Drapeau : Italie Gianluca Brambilla (ITA) 37e
Directeur sportif : Rik Van Slycke
Lotto NL-Jumbo
TLJ
Num Coureur Pos
151 Drapeau : Pays-Bas Robert Gesink (NED) 8e
152 Drapeau : Pays-Bas Koen Bouwman (NED)* 128e
153 Drapeau : Allemagne Paul Martens (GER) 54e
154 Drapeau : Pays-Bas Bert-Jan Lindeman (NED) 103e
155 Drapeau : Italie Enrico Battaglin (ITA) 78e
156 Drapeau : Allemagne Robert Wagner (GER) 124e
157 Drapeau : États-Unis Alexey Vermeulen (USA)* 46e
Directeur sportif : Addy Engels
UAE Abu Dhabi
UAD
Num Coureur Pos
161 Drapeau : Royaume-Uni Ben Swift (GBR) 38e
162 Drapeau : Italie Marco Marcato (ITA) 74e
163 Drapeau : Slovénie Marko Kump (SLO) 109e
164 Drapeau : Norvège Vegard Stake Laengen (NOR) 73e
165 Drapeau : Afrique du Sud Louis Meintjes (RSA) 59e
166 Drapeau : Italie Manuele Mori (ITA) 63e
167 Drapeau : Italie Diego Ulissi (ITA) 5e
Directeur sportif : Marco Marzano
Trek-Segafredo
TFS
Num Coureur Pos
171 Drapeau : Luxembourg Laurent Didier (LUX) 39e
172 Drapeau : Pays-Bas Koen de Kort (NED) 84e
173 Drapeau : Belgique Edward Theuns (BEL) 91e
174 Drapeau : Portugal Ruben Guerreiro (POR)* 18e
175 Drapeau : Colombie Jarlinson Pantano (COL) 23e
176 Drapeau : États-Unis Peter Stetina (USA) 29e
177 Drapeau : Danemark Mads Pedersen (DEN)* 130e
Directeur sportif : Kim Andersen
UniSA-Australia #
AUS
Num Coureur Pos
181 Drapeau : Australie Cameron Meyer (AUS) 52e
182 Drapeau : Australie Callum Scotson (AUS)* 105e
183 Drapeau : Australie Lucas Hamilton (AUS)* 24e
184 Drapeau : Australie Michael Storer (AUS)* 15e
185 Drapeau : Australie Jai Hindley (AUS)* 25e
186 Drapeau : Australie Samuel Jenner (AUS)* 92e
187 Drapeau : Australie Nathan Earle (AUS) 11e
Directeur sportif : Bradley McGee

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « STAGING CONNECTIONS 2nd STAGE - Stirling to Paracombe - 148.500 km », sur http://matsport.fr/
  2. a b c et d « BUPA 5th STAGE - McLaren Vale to Willunga Hill - 151.500 km », sur http://matsport.fr/
  3. a b c d e f g h i j k l et m « BE SAFE BE SEEN MAC 6th STAGE - Adelaide - 90.000 km », sur http://matsport.fr/
  4. a b c et d « HOSTWORKS 1st STAGE - Unley to Lyndoch - 118.500 km », sur http://matsport.fr/
  5. a b c et d « HANSGROHE 3rd STAGE - Glenelg to Victor Harbor - 144.000 km », sur http://matsport.fr/
  6. a b c et d « BUPA 4th STAGE - Norwood to Campbelltown - 149.500 km », sur http://matsport.fr/
  7. (en) « Tour Down Under: UniSA-Australia the likely only wildcard for 2017 », sur http://www.cyclingnews.com/,
  8. a et b (en) « Tour Down Under preview: Who can claim 2017’s first WorldTour victory? », sur http://www.cyclingweekly.co.uk/,
  9. (en) « Tour Down Under stage 1 shortened due to extreme heat », sur https://cyclingtips.com/,
  10. « Tour Down Under — Caleb Ewan est déjà chaud », sur http://www.velo101.com/,
  11. « Tour Down Under - Caleb Ewan le plus rapide à Lyndoch », sur http://www.cyclismactu.net/,
  12. « Tour Down Under — Richie Porte haut la main », sur http://www.velo101.com/,
  13. « Tour Down Under - Richie Porte en solitaire à Paracombe »,
  14. « Tour Down Under — Caleb Ewan, l'homme invincible », sur http://www.velo101.com/,
  15. « Tour Down Under - Caleb Ewan domine Peter Sagan au sprint »,
  16. « Tour Down Under — Les jours se suivent et se ressemblent », sur http://www.velo101.com/,
  17. « Tour Down Under - Caleb Ewan encore trop fort pour Sagan »,
  18. « Tour Down Under — Richie Porte indétrônable », sur http://www.velo101.com/,
  19. « Tour Down Under - Richie Porte seul au monde à Willunga »,
  20. « Tour Down Under — Et à la fin, c'est encore Ewan qui gagne », sur http://www.velo101.com/,
  21. « Tour Down Under - Caleb Ewan conclut, Richie Porte sacré »,
  22. (en) « UCI WorldTour Individual Ranking - 2017 - 1: 22 Jan 2017 - Individual », sur uci.com, Union cycliste internationale (consulté le 28 janvier 2016)
  23. (en) « UCI WorldTour Teams Ranking - 2017 - 1: 22 Jan 2017 - Team », sur http://www.uci.html.infostradasports.com/, Union cycliste internationale (consulté le 25 janvier 2017)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]