Saison 2017 de l'équipe cycliste Trek-Segafredo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Trek-Segafredo 2017
Logo trek.jpeg
Généralités
Code UCI
TFSVoir et modifier les données sur Wikidata
Statut
UCI WorldTeam, saison d'équipe cycliste (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Pays
Sport
Effectif
28 (dont 1 stagiaire)Voir et modifier les données sur Wikidata
Manager général
Directeurs sportifs
Palmarès
Nombre de victoires
18

La saison 2017 de l'équipe cycliste Trek-Segafredo est la septième de cette équipe.

Préparation de la saison 2017[modifier | modifier le code]

Sponsors et financement de l'équipe[modifier | modifier le code]

L'équipe porte depuis 2016 le nom de son propriétaire et sponsor principal, fabricant de vélo Trek[1], et de la marque de café Segafredo Zanetti (it), devenue co-sponsor en 2016. D'abord engagée pour deux ans, celle-ci a prolongé jusqu'à 2020 le contrat qui la lie à l'équipe, son président Massimo Zanetti (it) s'estimant satisfait de la première année de sponsoring[2]. Le budget de l'équipe est d'environ 12 millions d'euros[3].

L'entreprise Sportful est le nouveau fournisseur de vêtements de l'équipe. Elle s'est engagée pour trois ans[4]. Un nouveau maillot est créé à cette occasion. Le haut de ce maillot est rouge et présente le logo de Trek sur la poitrine. Le bas du maillot, ainsi que le cuissard, est noir à fines rayures et arbore le logo de Segafredo[5].

Comme en 2016, l'équipe utilise trois modèles de vélos fournis par Trek : le Madone, le Domane et l'Emonda[6].

Arrivées et départs[modifier | modifier le code]

L'effectif de l'équipe est fortement renouvelé à l'intersaison[7], avec neuf départs et onze arrivées. Cinq coureurs mettent fin à leur carrière : Jack Bobridge, Fabian Cancellara, Ryder Hesjedal, Fränk Schleck et Yaroslav Popovych. Ce dernier reste dans l'équipe, en devenant directeur sportif. Stijn Devolder[8] et Riccardo Zoidl[9],[10] n'ont pas été conservés au sein de l'effectif et ont rejoint respectivement Verandas Willems-Crelan et Felbermayr Simplon Wels. Julián Arredondo retrouve l'équipe Nippo-Vini Fantini, qu'il a quittée en 2014, afin de se relancer[11],[12]. Enfin, Niccolò Bonifazio quitte Trek-Segafredo alors que son contrat le liait à l'équipe jusque fin 2017, et s'engage avec la nouvelle équipe Bahrain-Merida[13].

Les deux principales recruers sont John Degenkolb et Alberto Contador, engagés pour être les nouveaux leaders de l'équipe, respectivement lors de classiques, et au Tour de France[7]. Ayant un sponsor italien, l'équipe a d'abord tenté de recruter Vincenzo Nibali, mais celui-ci a préféré s'engager avec la nouvelle équipe Bahrain-Merida[14]. Degenkolb est recruté avec un équipier, Koen de Kort[15]. Contador arrive de l'équipe Tinkoff, qui disparaît, avec son mécanicien et son soigneur personnels, les directeurs sportifs Ivan Basso et Steven de Jongh, et deux autres coureurs : Jesús Hernández et Michael Gogl[16]. Deux coureurs sont issus de l'équipe IAM, qui disparaît également : le spécialiste du contre-la-montre Matthias Brändle[17] et Jarlinson Pantano. André Cardoso est recruté pour aider Alberto Contador et Bauke Mollema[18]. Trois jeunes coureurs viennent compléter l'effectif. Gregory Daniel, champion des États-Unis en titre, et Ruben Guerreiro sont issus de l'équipe formatrice Axeon-Hagens Berman, et Mads Pedersen de l'équipe Stölting Service Group.

Arrivées Équipe 2016
Drapeau : Autriche Matthias Brändle IAM
Drapeau : Portugal André Cardoso Cannondale-Drapac
Drapeau : Espagne Alberto Contador Tinkoff
Drapeau : États-Unis Gregory Daniel Axeon-Hagens Berman
Drapeau : Pays-Bas Koen de Kort Giant-Alpecin
Drapeau : Allemagne John Degenkolb Giant-Alpecin
Drapeau : Autriche Michael Gogl Tinkoff
Drapeau : Portugal Ruben Guerreiro Axeon-Hagens Berman
Drapeau : Espagne Jesús Hernández Blázquez Tinkoff
Drapeau : Colombie Jarlinson Pantano IAM
Drapeau : Danemark Mads Pedersen Stölting Service Group
Départs Équipe 2017
Drapeau : Colombie Julián Arredondo Nippo-Vini Fantini
Drapeau : Australie Jack Bobridge retraite
Drapeau : Italie Niccolò Bonifazio Bahrain-Merida
Drapeau : Suisse Fabian Cancellara retraite
Drapeau : Belgique Stijn Devolder Verandas Willems-Crelan
Drapeau : Canada Ryder Hesjedal retraite
Drapeau : Ukraine Yaroslav Popovych[n 1] directeur sportif Trek-Segafredo
Drapeau : Luxembourg Fränk Schleck retraite
Drapeau : Autriche Riccardo Zoidl Felbermayr Simplon Wels

Objectifs[modifier | modifier le code]

L'équipe se donne pour objectif de terminer la saison à la première place du classement par équipes du World Tour. Elle compte pour cela sur des deux principales recrues, John Degenkolb et Alberto Contador, leaders respectivement sur les classiques et le Tour de France et les autres courses par étapes. Luca Guercilena compte également sur Giacomo Nizzolo, champion d'Italie en titre, afin qu'il poursuive sa progression et puisse viser la victoire sur des courses comme Milan-San Remo, Gand-Wevelgem, et des étapes du Tour d'Italie[7].

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

L'équipe Trek-Segafredo commence sa saison en janvier, en Australie, avec le Tour Down Under, première épreuve UCI World Tour de l'année. Son leader y est Peter Stetina. Il est accompagné du grimpeur Jarlinson Pantano, de Koen de Kort, Ruben Guerreiro, Mads Pedersen, Laurent Didier et Edward Theuns[19],[20]. De retour en compétition sur route après s'être blessé lors du Tour de France 2016, ce dernier est huitième de la première étape, puis cinquième deux jours plus tard[21]. Ruben Guerreiro, dont c'est la première course avec Trek-Segafredo, et la première participation à une épreuve du World Tour, se classe septième de la deuxième étape et porte pendant trois jours le maillot blanc de meilleur jeune. Il termine dix-huitième du classement général et troisième meilleur jeune[22]. Les mêmes coureurs disputent ensuite la Cadel Evans Great Ocean Road Race, intégrée cette année au World Tour. Aucun d'entre eux n'est présent dans le groupe de tête qui se dispute la victoire. Le membre de Trek-Segafredo le mieux classé est Edward Theuns, à la 26e place[23].

L'équipe au Tour de San Juan, remporté par Bauke Mollema.

Fin janvier, Bauke Mollema remporte le Tour de San Juan. Deuxième de la troisième étape, disputée contre-la-montre, derrière Ramūnas Navardauskas et devant son coéquipier Matthias Brändle[24], Mollema prend la tête du classement général à l'issue de l'"étape-reine", où il est classé cinquième[25] et la conserve lors des deux dernières étapes, disputées au sprint.

Coureurs et encadrement technique[modifier | modifier le code]

Effectif[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2016
Eugenio Alafaci Drapeau de l'Italie Italie Trek-Segafredo
Fumiyuki Beppu Drapeau du Japon Japon Trek-Segafredo
Julien Bernard Drapeau de la France France Trek-Segafredo
Matthias Brändle Drapeau de l'Autriche Autriche IAM
André Cardoso Drapeau du Portugal Portugal Cannondale-Drapac
Marco Coledan Drapeau de l'Italie Italie Trek-Segafredo
Alberto Contador Drapeau de l'Espagne Espagne Tinkoff
Gregory Daniel Drapeau des États-Unis États-Unis Axeon-Hagens Berman
Koen de Kort Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Giant-Alpecin
John Degenkolb Drapeau de l'Allemagne Allemagne Giant-Alpecin
Laurent Didier Drapeau du Luxembourg Luxembourg Trek-Segafredo
Fabio Felline Drapeau de l'Italie Italie Trek-Segafredo
Michael Gogl Drapeau de l'Autriche Autriche Tinkoff
Ruben Guerreiro Drapeau du Portugal Portugal Axeon-Hagens Berman
Jesús Hernández Blázquez Drapeau de l'Espagne Espagne Tinkoff
Markel Irizar Drapeau de l'Espagne Espagne Trek-Segafredo
Bauke Mollema Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek-Segafredo
Giacomo Nizzolo Drapeau de l'Italie Italie Trek-Segafredo
Jarlinson Pantano Drapeau de la Colombie Colombie IAM
Mads Pedersen Drapeau du Danemark Danemark Stölting Service Group
Grégory Rast Drapeau de la Suisse Suisse Trek-Segafredo
Kiel Reijnen Drapeau des États-Unis États-Unis Trek-Segafredo
Peter Stetina Drapeau des États-Unis États-Unis Trek-Segafredo
Jasper Stuyven Drapeau de la Belgique Belgique Trek-Segafredo
Edward Theuns Drapeau de la Belgique Belgique Trek-Segafredo
Boy van Poppel Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Trek-Segafredo
Haimar Zubeldia Drapeau de l'Espagne Espagne Trek-Segafredo
Stagiaire Date de naissance Nationalité Équipe 2017
Matteo Moschetti Drapeau de l'Italie Italie Viris Maserati Sisal Chiaravalli L&L

Encadrement[modifier | modifier le code]

Luca Guercilena est manager général de l'équipe depuis 2013. Les directeurs sportifs sont Alain Gallopin, Kim Andersen, Adriano Baffi, Ivan Basso, Steven de Jongh, Dirk Demol, Luc Meersman et Yaroslav Popovych. Ce dernier était l'un des coureurs de l'équipe et en est devenu l'un des directeurs sportifs au cours de la saison précédente. Ivan Basso et Steven de Jongh arrivent de l'équipe Tinkoff avec Alberto Contador. Ivan Basso s'occupe des jeunes coureurs, notamment à travers le réseau d'équipes formatrices constitué par Trek-Segafredo : EFC-Etixx U23 en Belgique, GFDD Altopack-Eppela et Viris Vigevano U23 en Italie. Il doit en outre profiter du recrutement de Contador pour rapprocher la Fondation Contador, et ses équipes Polartec Juniors et U23, avec Trek-Segafredo[26],[27]. Steven de Jongh, « homme de confiance » de Contador, le dirige en course depuis 2014[28],[29].

Bilan de la saison[modifier | modifier le code]

Victoires[modifier | modifier le code]

Trek-Segafredo obtient dix-huit victoires durant cette saison, auxquelles peuvent être ajoutées celles de Fabio Felline au Trofeo Laigueglia sous le maillot de l'équipe d'Italie, et de Peter Stetina lors de la troisième étape de la Cascade Classic avec l'équipe nationale américaine.

Date Course Pays Classe Vainqueur
29/01/2017 Classement général du Tour de San Juan Drapeau de l'Argentine Argentine 05 2.1 Drapeau : Pays-Bas Bauke Mollema
02/02/2017 3e étape du Dubaï Tour Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis 03 2.HC Drapeau : Allemagne John Degenkolb
24/02/2017 Championnat de Colombie du contre-la-montre Drapeau de la Colombie Colombie 09 CN Drapeau : Colombie Jarlinson Pantano
25/04/2017 Prologue du Tour de Romandie Drapeau de la Suisse Suisse 01 WT Drapeau : Italie Fabio Felline
26/05/2017 3e étape du Tour de Belgique Drapeau de la Belgique Belgique 03 2.HC Drapeau : Autriche Matthias Brandle
03/06/2017 2e étape des Hammer Series Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 05 2.1 Trek-Segafredo
25/06/2017 Championnat du Danemark sur route Drapeau du Danemark Danemark 09 CN Drapeau : Danemark Mads Pedersen
25/06/2017 Championnat du Portugal sur route Drapeau du Portugal Portugal 09 CN Drapeau : Portugal Ruben Guerreiro
16/07/2017 15e étape du Tour de France Drapeau de la France France 01 2.WT Drapeau : Pays-Bas Bauke Mollema
10/08/2017 4e étape du BinckBank Tour Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 01 WT Drapeau : Belgique Edward Theuns
13/08/2017 7e étape du BinckBank Tour Drapeau de la Belgique Belgique 01 WT Drapeau : Belgique Jasper Stuyven
24/08/2017 4e étape du Tour du Poitou-Charentes Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : Danemark Mads Pedersen
25/08/2017 Classement général du Tour du Poitou-Charentes Drapeau de la France France 05 2.1 Drapeau : Danemark Mads Pedersen
09/09/2017 20e étape du Tour d'Espagne Drapeau de l'Espagne Espagne 01 2.WT Drapeau : Espagne Alberto Contador
14/09/2017 3e étape du Tour du Danemark Drapeau du Danemark Danemark 03 2.HC Drapeau : Danemark Mads Pedersen
15/09/2017 4e étape du Tour du Danemark Drapeau du Danemark Danemark 03 2.HC Drapeau : Autriche Matthias Brandle
16/09/2017 Classement général du Tour du Danemark Drapeau du Danemark Danemark 05 2.HC Drapeau : Danemark Mads Pedersen
15/10/2017 6e étape du Tour de Turquie Drapeau de la Turquie Turquie 03 WT Drapeau : Belgique Edward Theuns

Résultats sur les courses majeures[modifier | modifier le code]

Les tableaux suivants représentent les résultats de l'équipe dans les principales courses du calendrier international (les cinq classiques majeures et les trois grands tours). Pour chaque épreuve est indiqué le meilleur coureur de l'équipe, son classement ainsi que les accessits glanés par Trek-Segafredo sur les courses de trois semaines.

Classiques[modifier | modifier le code]

Classique Milan-San Remo Tour des Flandres Paris-Roubaix Liège-Bastogne-Liège Tour de Lombardie
Coureur (classement) John Degenkolb (7e) John Degenkolb (7e) Jasper Stuyven (4e) Fabio Felline (16e) Bauke Mollema (19e)

Grands tours[modifier | modifier le code]

Grand tour Tour d'Italie Tour de France Tour d'Espagne
Coureur (classement) Bauke Mollema (7e) Alberto Contador (9e) Alberto Contador (5e)
Accessits - 1 victoire d'étape
(Bauke Mollema)
1 victoire d'étape
(Alberto Contador),
Prix de la combativité
(Alberto Contador)

Classement UCI[modifier | modifier le code]

Trek - Segafredo termine à la 5e place du classement par équipes du World Tour avec 7934 points[30]. Ce total est obtenu par l'addition des points de ses coureurs au classement individuel. Le coureur de l'équipe le mieux classé est Alberto Contador, 10e avec 1987 points[31].

Rang Coureur Points
10 Alberto Contador 1987
17 Bauke Mollema 1524
31 Jasper Stuyven 1120
36 John Degenkolb 990
54 Fabio Felline 749
89 Edward Theuns 418
121 Jarlinson Pantano 246
128 Ruben Guerreiro 208
155 Michael Gogl 149
174 Haimar Zubeldia 111
207 Peter Stetina 82
244 Koen de Kort 59
277 Kiel Reijnen 41
278 André Cardoso 41
294 Julien Bernard 35
303 Giacomo Nizzolo 32
307 Jesus Hernandez Blazquez 29
311 Boy van Poppel 28
316 Gregory Rast 26
334 Laurent Didier 22
357 Matthias Brändle 15
368 Fumiyuki Beppu 12
406 Mads Pedersen 5
409 Gregory Daniel 5

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Yaroslav Popovych quitte l'équipe le

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Segafredo deal will allow Trek to fill hole left by Cancellara's retirement in 2017 », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  2. (en) « Trek-Segafredo extends partnership with Segafredo Zanetti », sur cyclingpub.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  3. (nl) « Groenewegen verdient 28.000 euro in Tour, Mollema 17.000 », sur nu.nl, (consulté le 26 juillet 2017)
  4. (it) « Trek Segafredo, largo allo strip! », sur tuttobiciweb.it, (consulté le 13 janvier 2017)
  5. (en) « Trek-Segafredo reveal 2017 racing kit - Gallery », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  6. Modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant. http://www.velo101.com/pros/article/les-trek-des-treksegafredo--16089 (consulté le 28 juillet 2017)
  7. a b et c (en) « Trek-Segafredo aims to be number one team in the world in 2017 », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  8. (en) « Devolder keen to continue despite no new Trek-Segafredo deal », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  9. (nl) « Wielertransfers 2017: Zoidl, Lang, Rebellin, Guderzo… », sur wielerflits.nl, (consulté le 13 janvier 2017)
  10. (de) « Schumacher fährt wohl weiter, Zoidl wechselt zurück », sur velomotion.de, (consulté le 13 janvier 2017)
  11. (en) « Arredondo working hard to resolve hip problem », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  12. (it) « NIPPO FANTINI. Il primo colpo è Arredondo », sur tuttobiciweb.it, (consulté le 13 janvier 2017)
  13. (en) « Bonifazio leaves Trek-Segafredo for Bahrain Merida », sur cyclingnews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  14. « Route - Guercilena : "Alberto Contador peut gagner le Tour" », sur cyclismactu.net, (consulté le 14 janvier 2017)
  15. (en) « John Degenkolb and Koen de Kort sign for Trek-Segafredo », sur cyclingtips.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  16. (en) « Guercilena: ‘Contador deal came together quite fast’ », sur velonews.com, (consulté le 13 janvier 2017)
  17. « Matthias Brändle rejoint la formation Trek-Segafredo », sur lequipe.fr, (consulté le 13 janvier 2017)
  18. « André Cardoso rejoint Trek-Segafredo », sur cyclingpro.net (consulté le 13 janvier 2017)
  19. (en) « Stetina leads Trek-Segafredo at the Tour Down Under », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 janvier 2017)
  20. (nl) « De Kort maakt in Tour Down Under debuut voor Trek », sur wielerupdate.nl, (consulté le 9 janvier 2017)
  21. (en) « Theuns back in the mix at Tour Down Under », sur cyclingnews.com, (consulté le 24 janvier 2017)
  22. (pt) « Ruben Guerreiro termina em 18º na consagração de Richie Porte », sur desporto.sapo.pt, (consulté le 24 janvier 2017)
  23. (en) « Theuns 26th in thrilling Cadel Evans Race », sur treksegafredo.com, (consulté le 9 février 2017)
  24. (en) « Mollema: The next step is to win a WorldTour stage race », sur cyclingnews.com, (consulté le 9 février 2017)
  25. « Rui Costa remporte l'étape-reine du Tour de San Juan, Bauke Mollema nouveau leader », sur lequipe.fr, (consulté le 9 février 2017)
  26. « Ivan Basso suit Alberto Contador chez Trek-Segafredo », sur lequipe.fr, (consulté le 14 janvier 2017)
  27. « Basso follows Contador to Trek-Segafredo in support staff role », sur cyclingnews.com, (consulté le 14 janvier 2017)
  28. (nl) « Wielerploegen 2017: Trek-Segafredo », sur wielerflits.nl, (consulté le 14 janvier 2017)
  29. (nl) « De Jongh: “Contador en ik naar Trek-Segafredo” », sur wielerrevue.nl, (consulté le 14 janvier 2017)
  30. « World Tour Team ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)
  31. « World Tour Individual ranking - 2017 », sur uci.ch (consulté le 9 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :