Rick Zabel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zabel.
Rick Zabel
Rick Zabel 2016.jpg

Rick Zabel lors du Tour de Grande-Bretagne 2016.

Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (24 ans)
UnnaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
Sprinteur (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Équipes amateurs
2005-2007 RSV Unna 1968
2008-2011 RSC Turbine Erfurt
2012 Rabobank Continental
2013 Rabobank Development
Équipes professionnelles
2014-2016 BMC Racing
2017- Katusha-Alpecin

Rick Zabel, né le à Unna, est un coureur cycliste allemand, membre de l'équipe Katusha-Alpecin. Il est le fils du recordman de victoires dans le classement par points du Tour de France, Erik Zabel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et carrière amateur[modifier | modifier le code]

Rick Zabel en 2010.

Rick Zabel naît le 8 décembre 1993 à Unna, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Il est le fils de Cordula et Erik Zabel. Cycliste durant les années 1990 et 2000, celui-ci est notamment détenteur du record de victoires dans le classement par points du Tour de France, et vainqueur de la classique Milan-San Remo à quatre reprises. Le père d'Erik Zabel, Detlef Zabel (de), a également été coureur cycliste durant les années 1950.

Durant son enfance, Rick Zabel monte plusieurs fois sur le podium du Tour de France lorsque son père se voit remettre ses maillots verts[1]. Il commence le cyclisme à 11 ans au RSV Unna 1968[2].

En 2008, à 14 ans, il quitte Unna pour un lycée sportif (Sportsgymnasium) à Erfurt, en Thuringe, et court au RSC Turbine Erfurt[3]. En 2009, sur piste, il est champion d'Allemagne de l'américaine débutants. Deux ans plus tard, il est cinquième du championnat du monde sur route juniors.

Après avoir abandonné l'Abitur à seize ans, il rejoint en 2012 l'équipe espoirs néerlandaise Rabobank Continental, réserve de l'équipe professionnelle Rabobank. Évoluant désormais en catégorie moins de 23 ans, il devient champion d'Allemagne sur route. En 2013, il s'impose au sprint au Tour des Flandres espoirs et lors d'une étape du Tour de Normandie[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Rick Zabel devient coureur professionnel en 2014 au sein de l'équipe BMC Racing. Il fait ses débuts avec cette équipe en janvier au Tour Down Under[4].

En 2015, il dispute le Tour d'Italie, son premier grand tour, et obtient sa première victoire professionnelle en gagnant une étape du Tour d'Autriche.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès et classements sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Rick Zabel vêtu du maillot de champion d'Allemagne espoirs, lors du Tour de Bretagne 2013.

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

2 participations

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2012 2013 2014 2015 2016
UCI World Tour nc[5] nc[6] nc[7]
UCI Europe Tour 456e[8] 130e[9] 397e[10]
Légende : nc = non classé

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Bien que courue sur une distance officielle pour être appelée prologue par l'UCI, la première étape est considérée par celle-ci comme une étape en contre-la-montre normal

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Bon sang ne saurait mentir », sur velo101.com, (consulté le 11 février 2016)
  2. (de) « Rick Zabel », sur rad-net.de (consulté le 11 février 2016)
  3. (de) « Unterm Rad », sur brandeins.de, (consulté le 11 février 2016)
  4. (de) « Rick Zabel gibt Profidebüt bei Tour Down Under », sur rad-net.de, (consulté le 11 février 2016)
  5. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  6. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :