Saint-Pierre-des-Ifs (Eure)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Pierre-des-Ifs.
Saint-Pierre-des-Ifs
L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Bernay
Canton Beuzeville
Intercommunalité Lieuvin Pays d'Auge
Maire
Mandat
Alain Mure
2014-2020
Code postal 27450
Code commune 27594
Démographie
Population
municipale
295 hab. (2014)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 16′ 14″ nord, 0° 36′ 34″ est
Altitude Min. 130 m – Max. 162 m
Superficie 6,17 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Saint-Pierre-des-Ifs

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Saint-Pierre-des-Ifs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-des-Ifs

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Pierre-des-Ifs

Saint-Pierre-des-Ifs est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Saint-Pierre-des-Ifs est une commune du nord-ouest du département de l'Eure. Elle se situe à l'est de la région naturelle du Lieuvin[1].

Communes limitrophes de Saint-Pierre-des-Ifs[2]
Saint-Christophe-sur-Condé Saint-Philbert-sur-Risle
Saint-Étienne-l'Allier Saint-Pierre-des-Ifs[2] Saint-Philbert-sur-Risle
Saint-Georges-du-Vièvre Saint-Grégoire-du-Vièvre

Toponymie[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (décembre 2016)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Le nom de la localité est attesté sous les formes Sanctus Petrus de Aquosis au XIVe siècle, Saint Pierre des Ays en 1401.

Ce nom est à rapprocher des "Ifs", dont les anciennes formes sont Eawys en 1229, de aquosis en 1240, les Ifs ou Eawys en 1697, et dont l'origine est le vieux français eavi, dérive du mot "eau" et signifiant "lieu humide", eavi s'est par la suite contracté en "I" et s'est confondu avec le mot "if", jadis prononcé lui aussi "I". Cette même évolution caractérise Saint-Pierre des Ifs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2008 2014 M. Denis POUSSET    
mars 2014 en cours M. Alain MURE DVD Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[4],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 295 habitants, en augmentation de 16,14 % par rapport à 2009 (Eure : 2,59 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
687 689 693 660 660 683 643 617 600
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
600 570 530 475 464 381 340 330 302
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
297 256 230 203 214 200 207 211 200
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
193 240 202 223 181 197 220 293 295
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

La porte du paradis de l'église Saint-Pierre

Saint-Pierre-des-Ifs compte un édifice inscrit au titre des monuments historiques :

  • Le manoir de la Motte (XVe)  Inscrit MH (2004). Ce manoir présente un encorbellement sur sommiers, une sablière de chambrée d'une seule pièce, un escalier compris dans une tourelle carrée, une galerie en encorbellement, une grande lucarne, des cheminées monumentales et des portes intérieures à plis de serviette. Les bâtiments d'exploitation comprenant une écurie-charretterie, une grange et une étable marquent les limites d'une cour enherbée. L'inscription concerne le logis en totalité ainsi que les façades et les toitures des communs (grange, écurie, charretterie)[7].

Par ailleurs, la commune compte sur son territoire plusieurs monuments inscrits à l'inventaire général du patrimoine culturel :

  • L'église Saint-Pierre (XIIe, XVIe et XVIIIe). Cette église était placée sous le patronage de l'abbaye du bec. La nef a été construite au XIIe siècle ; la travée ouest a été ajoutée au XVIe siècle ; le choeur date du XVIIIe siècle ; le porche et la sacristie ont été édifiée dans la première moitié du XIXe siècle et les baies sud de la nef repercées en 1842 et 1850[8] ;
  • Le manoir Saint-Nicolas (XVIIIe) au lieu-dit l'Épinay. Il ne subsiste que des vestiges de ce manoir. En effet, ont été détruits : le logis (avant 1837), le colombier (après 1837), la grange et le logement (XVIIIe) et enfin, la chapelle saint Nicolas (à une époque inconnue)[9] ;
  • Un manoir construit en 1871. Le colombier en pisé à toit conique en tuile plate date probablement du XVIIIe siècle. Le logis, reconstruit en 1871, est en brique à toit à longs pans brisés en ardoise. Quant à la grange et à l'étable à vaches, elles sont en bois à toit à longs pans en ardoise[10] ;
  • Deux fermes : l'une du XVIIIe siècle au lieu-dit la Varenne[11], l'autre du XVIIe siècle au lieu-dit la Grande Rue[12].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

ZNIEFF de type 2[modifier | modifier le code]

Le cimetière de l'église Saint-Pierre

Sites classés[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Lieuvin », sur Atlas des paysages de la Haute-Normandie (consulté le 18 avril 2017).
  2. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  7. « Manoir de la Motte », notice no PA14000043, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. « Église Paroissiale Saint-Pierre », notice no IA00051039, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  9. « Manoir Saint-Nicolas », notice no IA00051041, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  10. « Manoir », notice no IA00051040, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. « Ferme », notice no IA00051043, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  12. « Ferme », notice no IA00051042, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  13. « La vallée de la Risle de Brionne à Pont-Audemer, la forêt de Montfort », sur Muséum national d'Histoire naturelle - Inventaire national du patrimoine naturel (consulté le 8 novembre 2015).
  14. « L'if du cimetière de Saint-Pierre-des-Ifs », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 31 janvier 2016).
  15. « Les ifs du cimetière de Saint-Pierre-des-Ifs », sur Carmen - L'application cartographique au service des données environnementales (consulté le 31 janvier 2016).


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :